Au cœur du Marais, dans un hôtel particulier classé MH en parfait état,
un appartement de 110 m², à rénover, avec vue dégagée
Paris, PARIS paris 75003 FR

Situation

Le bien se trouve dans l'une des rues les plus recherchées du secteur, entre les Archives nationales et le musée Carnavalet, où de nombreux commerces et boutiques de mode, luxueux, alternent avec les façades historiques des hôtels particuliers du quartier, édifiés entre les 16e et 17e s. Le Marais, devenu presque entièrement piéton, reste toutefois accessible en taxi ou en voiture pour les résidents. La station de métro Saint-Paul, desservie par la ligne 1, se trouve à proximité, tandis que les établissements scolaires sont facilement accessibles à pied.

Description

Dans le quartier historique du Marais, au sein d'un remarquable hôtel particulier classé MH et édifié aux 16e et 18e s., l'appartement, de près de 110 m², en étage élevé avec des vues dégagées, est accessible par l'escalier d'honneur ou par un ascenseur. Il occupe la totalité du corps de logis situé entre la rue et la cour d'honneur, et se compose d'une entrée, d'une salle à manger, d'un salon avec cheminé en état de fonctionnement, d'une cuisine à réaménager et d'un bureau. Côté nuit, se tiennent deux chambres, avec salle d'eau ou de bains attenante et incluant des toilettes. La quadruple exposition procure au bien une abondante luminosité et sa disposition favorise l'absence de vis-à-vis. Les lieux sont à rénover entièrement, avec la possibilité d'y aménager trois chambres. Une cave s'ajoute à l'appartement et il est possible de louer une place de stationnement à proximité immédiate.

L'hôtel de Sandreville

Sous cette appellation se distinguent deux hôtels d'époques différentes : le premier a été bâti vers 1586 en fond de cour pour Claude Mortier, sieur de Soisy, notaire et secrétaire du roi. Il dispose d'une remarquable façade sur jardin ; ses élévations sur cour, visibles depuis l'appartement, présentent des bandeaux d'étage, des corniches et des encadrements de baie tous moulurés, des frontons circulaires au deuxième étage, surmontés d'une toiture en zinc que rythment des lucarnes rampantes. Quant au nom de Sandreville, il provient d'un éphémère propriétaire du temps de Louis XIII. Le plus célèbre occupant a été Guillaume Cornuel, époux d'une des femmes les plus spirituelles du Marais.
Le second corps de l'hôtel, qui donne sur la rue, a été construit en 1767 pour Louis-Charles Le Mairat. Sa façade, de style Louis XVI, a été récemment ravalée.

L'appartement

L'accès se fait par une importante porte cochère en bois moulurée et sculptée, puis par une haute grille en fer qui ouvre le porche sur une cour pavée, dont les façades du 18e s. font face à un treillage agrémenté d'oliviers. L'entrée donne sur le remarquable escalier d'honneur, du 18e s. également, bâti en pierre et bordé d'une rampe en fer forgé à entrelacs d'ovales et de rosaces. Discrètement intégré au bâtiment derrière un second hall, un ascenseur aux normes PMR conduit au troisième étage.
L'appartement, étendu sur 110 m² environ, occupe tout un niveau du corps de logis situé entre la rue et la cour. Il bénéfice d'une quadruple exposition, dont les deux principales sont au nord, du côté de la cour de l'hôtel de Sandreville, et au sud, où il dispose d'une perspective sur la cour d'honneur de l'hôtel particulier voisin. Les vues sont dégagées et en plein ciel, sans aucun vis-à-vis. L'entrée ouvre sur une salle à manger, puis sur un salon équipé d'une cheminée en état de fonctionnement. Les deux pièces sont traversantes nord-sud. Une cuisine – à réaménager – et un bureau ouvert sur la réception jouxtent la salle à manger. Au fond, enfin, se trouvent deux chambres : l'une située côté cour, avec salle d'eau, et l'autre côté rue, avec salle de bains, chaque pièce d'eau étant équipée de toilettes.
L'ensemble est à rénover entièrement, à considérer comme un plateau à aménager.

Ce que nous en pensons

Une adresse très prisée au cœur du Marais, qui s'ajoute à l'architecture remarquable d'un hôtel particulier classé au titre des monuments historiques, gage d'un environnement visuel de qualité, avec ses façades, sa cour et son escalier d'honneur. Un bien à envisager comme une coquille vide prête à être rénovée. Un appartement, enfin, qui cumule des avantages rares dans le quartier : des vues dégagées, une lumière abondante, aucun vis-à-vis et un accès par ascenseur.

1 630 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 330607

Surface totale intérieure 110 m2
Surface Carrez 110 m2
Nombre de pièces 5
Surface réception 60 m2
Nombre de chambres 2
Nombre de chambres possible 3
Surface Cave 2 m2

Montant moyen annuel de la
quote-part de charges courantes
3732 €

Conseiller

Renaud Goalabré +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus