Dans le Haut Marais, quartier Temple, un appartement familial
aménagé dans un ancien couvent du 17e siècle
Paris, PARIS paris 75003 FR

Situation

Entre République et le Marais, à cheval sur les quartiers Arts et Métiers et Temple, le secteur a été baptisé en hommage au conservatoire du même nom où les machines en tout genre permettent de remonter le fil de l’histoire des technologies. Pour autant, le passé du quartier est bien plus ancien. Son aménagement remonte au Moyen-Âge, à l’époque où ses terres appartenaient à l'abbaye bénédictine Saint-Martin-des-Champs au 13e siècle. Le quartier fut ensuite investi par les Templiers qui façonnèrent toute une partie de l’architecture encore visible. Aujourd’hui, le secteur est connu pour son cosmopolitisme et sa vie culturelle riche et variée : la diaspora chinoise y a tout un artisanat depuis le début du 20e siècle, les trentenaires branchés y ont ouvert des adresses gourmandes et atypiques, la Gaîté lyrique accueille les jeunes talents de la scène de musiques actuelles. La rue de Bretagne toute proche regorge de commerces de bouche aussi raffinés qu'originaux, dont le marché des Enfants-Rouges. De nombreuses lignes de métro passent à proximité (lignes 3, 5, 8, 9 et 11).

Description

Dans le troisième arrondissement qui fut longtemps le quartier général des Templiers, l’appartement a été aménagé au milieu des vestiges d’un ancien couvent du 17e siècle. L’édifice a été surélevé et agrandi par la greffe de deux ailes, ainsi que la construction d'un immeuble de rapport côté rue vers la fin du 19e siècle.
D’une surface de 125 m², l’appartement est composé d’un espace de réception de 50 m², d’une cuisine indépendante, de quatre chambres dont l’une avec salle de bain privative et une autre pouvant faire office de bureau, ainsi que d’une seconde salle de bain et deux toilettes indépendantes. L’ensemble est marqué d’un décor classique avec cheminée de pierre, sols couverts de tomettes ou d’un parquet, portes anciennes et poutres coffrées sur corbeaux. L’appartement est également vendu avec une cave et une place de stationnement dans la copropriété.

L'immeuble

Depuis la rue, l’accès à l’ensemble se fait depuis un portail de bois richement décoré accédant à un porche débouchant lui-même sur une vaste cour pavée carrée. Le bâti d'origine se distingue très nettement par sa façade en pierre de taille et ses colombages. La grille ouvragée de l'ancien couvent a gardé fièrement sa place et l'ancienne enceinte est encore visible. Les parties communes ont été décorées dans le même esprit avec un revêtement au sol en pierre à cabochons et des murs de en pierres apparentes jointoyés. Un ascenseur et un escalier conduisent aux différents étages.

L'appartement

Au premier étage, le logement occupe la totalité d’une aile de l’ancien couvent. Réaménagé en lieu de vie pour une famille, il s’agissait au départ d’un vaste plateau avant sa rénovation par les actuels propriétaires il y a une quinzaine d’années. De fait, en l’absence de murs porteurs, les lieux sont modulables à volonté et bénéficient d’une excellente isolation phonique.
L'entrée se fait par un petit vestibule avec toilettes invités sur le côté. Il donne immédiatement sur la première chambre de l’appartement, isolée des autres, avec garde-robe. La présence d’une arrivée et d’une évacuation d’eau pourrait autoriser l’installation d’une pièce d’eau supplémentaire. Plus loin, le vestibule dessert un vaste espace de réception de 50 m² éclairé par un alignement de trois fenêtres orientées à l’Ouest. Le volume est rythmé par un sol en tomettes et des poutres sobrement coffrées reposant sur leurs corbeaux. La perspective s'oriente vers un mur de pierre et une cheminée de pierre, cernée de deux portes anciennes formant une distribution de portes à la française. Plus loin, la cuisine aménagée et équipée, suffisamment spacieuse pour y prendre ses repas, affiche un style plus moderne avec de nombreux placards laqués de noir et une crédence en inox.
Dans le prolongement du salon, un large couloir distribue les trois autres chambres de l’appartement. Le palier comprend de nombreux espaces de rangement et un espace faisant office de buanderie. Les chambres, quant à elles, sont lumineuses, couvertes d’un parquet et disposent chacune d’espaces de rangement. Comme dans le salon, les plafonds y sont décorés de poutres coffrées sur corbeaux. L’une d’elle est également adossée à une salle d’eau ; les deux autres se partagent une salle de bain avec baignoire et toilettes séparées. En sus, une cave et une place de stationnement dans la copropriété.

Ce que nous en pensons

Ici et là, les vestiges de l'ancien couvent sont les témoins de la riche histoire du secteur. Le temps a passé, les demeures se sont élevées, l’urbanisation s'est développée mais sans jamais oublier les racines originelles du quartier. L'atmosphère est paisible, la lumière douce et les matériaux employés chaleureux. La pierre dénudée - presque sévère - se fond avec le bois et la terre cuite au profit d’un ensemble dépouillé mâtiné de spiritualité. De fait, les actuels propriétaires sont parvenus à sublimer cette identité singulière tout en déployant des espaces à la fois vastes et intimistes. Les volumes ont été consciencieusement étudiés et agencés pour en faire jaillir un foyer à taille humaine.

Vente en exclusivité

1 495 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 797064

Surface réception49.57 m2
Surface totale intérieure125 m2
Nombre de pièces 5
Cave
Place de parking 1
Surface Carrez 125 m2
Nombre de chambres 4

Montant moyen annuel de la
quote-part de charges courantes
4536 €

Aucune procédure en cours menée sur le fondement des articles 29-1 A et 29-1 de la loi n°65-557 du 10 juillet 1965 et de l’article L.615-6 du CCH

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable


Renaud Goalabré +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus