Entre Champs-Élysées et Faubourg du Roule,
un appartement de réception et à usage mixte de 180 m²
Paris, PARIS paris 75008 FR

Situation

Emblématique de la capitale, le 8e arrondissement est de ceux qui marquent l’imaginaire : vitrine du savoir-faire et du luxe à la française, cœur de la vie politique et diplomatique, destination touristique parmi les plus prisées au monde, quartier d’affaires, il n’en demeure pas moins un lieu d’habitation qui conjugue tout ce qui contribue à cet art de vie typiquement parisien. À proximité des Champs-Élysées surnommée « la plus belle avenue du monde », et de l’Arc de Triomphe, l’immeuble se situe dans une rue tranquille et élégante. Particulièrement bien desservi par les transports en commun à proximité, on rejoint ainsi sans difficulté tous les autres points de la capitale.

Description

L’immeuble, daté de 1820 et dont l’élégante façade de pierre s’élève sur six étages, se prolonge une fois passée la haute porte cochère et le passage voûté, par une cour intérieure pavée où l'on pourra se garer dans une remise chauffée, mais aussi sur un emplacement extérieur. Au troisième étage, l’appartement, accessible par un ascenseur ou par l’escalier au décor de marbre en trompe-l’œil, s’ouvre sur une entrée où une succession de placards dissimule les toilettes d’invités. Le vaste salon éclairé par trois hautes fenêtres permet l’organisation de plusieurs espaces, l’un étant tourné vers la cheminée fonctionnelle. Il commande une première chambre avec deux fenêtres et une salle d’eau avec toilettes à l’arrière d’un long pan de placards et penderies. Jouxtant l’entrée et le salon, la salle à manger orientée sur la cour, est bordée d’un côté par une élégante cuisine ouverte. À l’arrière, un couloir dessert la buanderie, puis la seconde chambre avec deux fenêtres également orientée sur la cour. Les penderies et placards dissimulent la porte d’accès à la salle de bains contiguë dont l’un des murs, entièrement recouvert de miroirs, fait face aux deux fenêtres et masque placards et toilettes. L’appartement, qui a bénéficié d’une rénovation de très haut niveau, dispose d’une climatisation. Une troisième chambre avec salle d’eau serait facilement aménageable en emprise sur le salon. Le règlement de copropriété autorise l’exercice d’une profession libérale. Une cave complète l’ensemble. Gardienne à demeure.

L'appartement

La double porte palière ouvre sur une entrée dallée de marbre à veinures et ponctuée de cabochons noirs. Une fenêtre sur la cour intérieure apporte la lumière du sud-est. Placards et penderies épurés masquent habilement, derrière l’une des portes, les toilettes d’invités avec lave-main.
Une large porte à deux vantaux commande le salon de 55 m², dont le sol parqueté a été recouvert de moquette. Les trois hautes fenêtres donnent sur la perspective complètement dégagée d’une rue perpendiculaire. Les dimensions de la pièce ont permis l’organisation de plusieurs espaces de réception dont l'un, plus intime, est tourné vers la cheminée fonctionnelle de marbre blanc veiné de gris et de noir.
Dans le prolongement du salon et suivant la même orientation, une première chambre de près de 28 m², avec deux fenêtres sur rue, commande derrière un mur de penderies et de placards, une salle d’eau avec toilettes. Le sol parqueté est là aussi recouvert de la même moquette, accentuant ainsi l’impression d’espace avec, la porte laissée ouverte, une enfilade de cinq fenêtres.
Accessible soit directement depuis l’entrée, soit depuis le salon, la salle à manger de 30 m², dont la fenêtre donne sur la cour intérieure, intègre également la cuisine. Son design de bois blond souligné de plans de travail noirs, travail de la maison Cormier, ne laisse rien apparaître de sa vocation utilitaire.
À l’arrière, un couloir mène d’abord, sur la droite, à une buanderie dont l’équipement électroménager double celui de la cuisine et où le système de climatisation de l’appartement a été installé. Vient ensuite la seconde chambre de plus de 20 m², orientée à l’est sur la cour intérieure et éclairée par deux fenêtres. Placards et penderies occupent tout le mur du fond, dissimulant la porte d’accès à la salle de bains carrelée de blanc. Celle-ci, dont les deux fenêtres donnent également sur la cour, inclut dans sa surface généreuse de plus de 12 m² et derrière un mur de miroirs, placards et penderies ainsi que des toilettes séparées.
Une cave est vendue avec l’appartement.


Remise
Au fond de la cour intérieure pavée, dans l’axe du porche d’entrée commandé à distance, une ancienne remise de 20 m² et chauffée permet d’y garer aisément une voiture familiale. Devant la large porte à double vantaux, il est également autorisé de stationner à l’extérieur une seconde voiture moyennant une faible contribution annuelle. La remise ainsi que la place de parking extérieure sont proposées au prix de 80 000 € en sus.

Ce que nous en pensons

Dans ce quartier à la notoriété internationale, les touristes du monde entier courent les boutiques de luxe et les cafés maintes fois montrés au cinéma. Ici, l’appartement, où les multiples ressources sont toutes à portée de pas, tient assurément du havre de tranquillité et de raffinement. Fruit d’une rénovation de grande qualité, entre classicisme et sobriété, élégance et fonctionnalité, les futurs acquéreurs pourront s’y installer sans délai, à moins de vouloir créer une troisième chambre. Cette possibilité, aisément envisageable, ne perturberait nullement l’organisation des lieux conçus aussi bien pour recevoir amis et relations autour d’un feu de cheminée que pour y vivre dans le plus grand confort.

2 370 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 168225

Surface réception55 m2
Hauteur sous plafond3.15
Surface totale intérieure179.80 m2
Nombre de pièces 4
Surface Cave9 m2
Surface BOX 120 m2
destination des lieuxmixte
Surface Carrez 174.16 m2
Nombre de chambres 2
Nombre de chambres possible3

Montant moyen annuel de la
quote-part de charges courantes
9600 €

Aucune procédure en cours menée sur le fondement des articles 29-1 A et 29-1 de la loi n°65-557 du 10 juillet 1965 et de l’article L.615-6 du CCH

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable


Guy de Montgailhard +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus