Dans une petite cité bretonne, à 30 minutes des plages,
une maison blanche dans l'esprit de l'architecte Richard Meier.
Guingamp, COTES-D'ARMOR bretagne 22200 FR

Situation

La propriété est située en zone résidentielle, à deux pas du centre d'une commune labellisée « Petite cité de caractère », proche des commerces et services. Le centre historique et les berges aménagées d'un petit fleuve côtier sont facilement accessibles à pied ou à vélo. Le marché hebdomadaire est à deux pas. La commune compte aussi des établissements scolaires, une université, des équipements sportifs, un cinéma et un théâtre. La route nationale 12 à proximité permet un accès rapide à la côte et à ses plages, à 25 minutes.

Description

D'une blancheur immaculée et orientée plein sud, la maison est située sur une hauteur, au centre d'un jardin paysager fleuri et arboré. Le vert omniprésent contraste avec la façade. Frontalité franche, fuite curvilinéaire, grands aplats vitrés, rambardes évoquant les ponts d'un navire, l'édifice renvoie au « purisme » des années 1920. À proximité, un ancien atelier a été rénové dans le même état d'esprit. L'accès à la propriété est matérialisé par une allée au départ de la rue. Le portail électrique est complété d'un système de vidéosurveillance.
À l'origine, la propriété accueillait un commerce familial de gros de droguerie, qui fournissait toute la région. À la cessation de l'activité, un passionné d'architecture moderne choisit de conserver une partie de l'édifice pour créer un habitat unique et confortable. Les points de base de Le Corbusier sont ici mis en exergue : les pilotis, le toit-terrasse, le plan libre et la fenêtre en bandeau. Des principes qui vont permettre de s'affranchir des contraintes traditionnelles de construction et de créer des volumes épurés et lumineux. En charge du projet, l'architecte Meier va pousser plus loin la réflexion et aboutir à un « baroquisme » moderne qui transparaît encore dans les lieux.

La maison blanche

Erigée dans les années 1990, la construction va s'appuyer sur la structure existante faite d'armatures métalliques des anciens bâtiments de commerce de gros. Un travail de démolition initial de trois années sera nécessaire pour ne conserver que des éléments qui se prêteraient à ce projet ambitieux. Il sera surpervisé par l'architecte du Kreizh Breizh, Jean-Yves Philippe, en étroite collaboration avec le propriétaire. Première particularité, les pilotis libèrent les espaces au sol et surélèvent les étages d'habitation. Le contact avec la nature est direct et la luminosité n'en est que plus éclatante. Seconde particularité, les baies en longueur, nombreuses dans le cas présent. Elles courent tout le long de la structure et apportent une lumière plus régulière dans les espaces intérieurs. Enfin le toit-plat ou toit-terrasse vient compléter cette « promenade architecturale » extérieure.


Rez-de-chaussée
L'accès à la porte d'entrée vitrée se fait par un espace extérieur ouvert, aux volumes cubiques blancs, agrémenté d'une plante exotique imposante. Une fois dans la maison, sur la droite, un petit sas plus intime ouvre sur un espace de nuit en rez-de-chaussée. S'y trouvent une chambre avec accès de plain-pied à une petite terrasse, une salle de bains avec douche et des toilettes indépendants. Les matières sont épurées, les tons clairs et l'ambiance feutrée. De retour vers l'entrée, se dévoile un volume monumental. Le plan est parfaitement libre grâce à la suppression des contraintes des murs porteurs. Un escalier aux marches de bois et aux rambardes à tubes d'acier, ainsi que la présence d'une passerelle à l'étage, vient parfaire l'ensemble. Un espace de détente est aménagé avec bar et piano. Dans le salon, la cheminée insert est intégrée dans la cloison de séparation avec la salle à manger, la configuration de l'ensemble est harmonieuse. La cuisine, judicieusement placée, bénéficie d'un double accès qui dessert les deux espaces de convivialité. Les plans de travail, dont celui de l'îlot central, sont en granit brésilien. Une terrasse couverte accessible par la salle à manger permet d'optimiser l'espace de réception, mais aussi de profiter de la nature. La cuisine donne accès à un jardin zen qui allie roche, végétaux, eau, sable, gravier et ornements. Un héron vient parfois s'y risquer hardiment, faisant fi des habitants des lieux, attiré par le clapotis des carpes koï du bassin. Attenantes à la cuisine, une buanderie et une petite cave.
Premier étage
L'escalier qui mène sur "le pont" introduit un espace de travail ouvert, lumineux, curviligne avec vue panoramique sur les alentours. Dans la continuité, une "coursive" dessert deux chambres avec pour chacune un accès terrasse, dont une est couverte. Mais aussi un bureau, une salle de douche et des toilettes.

L'ancien atelier

De plan rectangulaire, il a également bénéficié dans sa rénovation de cet esprit puriste avec l'ouverture vitrée en son extrémité. Les fenêtres de toit apportent encore davantage de lumière. Cet ancien bâtiment conservé en l'état, isolé, d'une surface totale de 126 m² offre des possibilités multiples d'aménagement au gré des besoins et des envies de chacun.

Le parc

Arboré, fleuri, il est aménagé autour de la propriété. Les terrasses sont disposées de façon à pouvoir bénéficier de la luminosité aux différents moments de la journée de manière optimale. Des espaces de jeux, de loisirs (jacuzzi sans vis-à-vis), de convivialité, de farniente permettent à chacun de trouver sa place sans que les activités des uns et des autres se mêlent. Un abri de jardin est à disposition. Une aire de stationnement pour plusieurs véhicules est aménagée.

Ce que nous en pensons

Le pari architectural est réussi, l'effet remarquable. Moderne et harmonieux, l'édifice attire par ses lignes sophistiquées et arrondies ainsi que par sa blancheur, qui contraste admirablement avec le couvert végétal. À l'intérieur, les circulations, les volumes, les matières, apportent fluidité et confort. L'ensemble est bien pensé, aménagé avec des matériaux nobles et un agencement fonctionnel. Les baies permettent des vues panoramiques sur les espaces extérieurs, qui entremêlent le jardin aux pièces de vie dans une atmosphère intime et lumineuse.

879 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 773503

Surface cadastrale 1920 m2
Surface du bâtiment principal 217 m2
Nombre de chambres 4
Surface des dépendances 124 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Côte de Granit Rose - Trégor


Jérôme Masson +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus