Au cœur de la Picardie, au cœur de l’Europe,
une église de style art-déco de 1932
Péronne, SOMME picardie 80200 FR

Situation

Située idéalement au confluent d’importantes voies de communication, cette ancienne église est au cœur de l’Europe. Les temps de transport en voiture sont éloquents : 1h40 de Paris, 1 h de Lille, 2 h de Bruxelles, 4 h de Londres et 3h40 de Luxembourg. Pour le train, la gare TGV Haute Picardie est toute proche. Au niveau régional, Amiens et Saint-Quentin, les deux capitales picardes, sont à équidistance. Péronne est toute proche avec un large choix de commerces et de restaurants.

Description

L’église est édifiée le long d’une rue de village entourée d’une couronne de vieux arbres. Autour, les champs et un calvaire du début du 20ème siècle apportent une ambiance rurale et paisible. Elle est dédiée à Saint-Denis depuis sa fondation au Moyen-Age. Le bâtiment initial, du 11ème siècle, si caractéristique des églises médiévales de campagne, a été détruit par les violentes attaques allemandes lors de la première guerre mondiale. Une fois la paix revenue, elle était si endommagée que les pouvoirs publics ont décidé de la reconstruire intégralement avec un credo très clair : ne pas pasticher le style ancien. Il a donc été demandé à un architecte d’Amiens de concevoir une église dans un style résolument moderne, financé par les dommages de guerre. Il travailla de 1928 à 1932 sur ce projet avec une volonté de modernisme associée principalement aux matériaux traditionnels de la région : la pierre de Saint-Maximin et la brique. L'édification de l’église fut le symbole de la renaissance de ce village de la Somme si meurtrie par la grande guerre. Les célébrations reprirent tout au long des années 30. L’édifice traverse la seconde guerre mondiale sans dommage. Après-guerre, le culte continue jusqu’en 1979, date à laquelle le clergé quitte les lieux. Suivirent plus de 30 ans d’oubli et d’abandon avant que l’église ne soit rachetée pour connaitre une nouvelle vie, moins sacrée mais tout aussi inspirée.

L'église

Le style art-déco se repère au premier coup d’œil avec une nef trapue et un clocher aussi carré que massif. L’ensemble respire la puissance et la solidité, typiques de ce style. Avec la façade en retrait de la rue, c’est d’abord la forme en triangle qui se remarque : un double triangle pour être exact, celui du pignon et celui du porche. Ensuite, et cela quel que soit l’endroit où l'on se trouve, c’est le jeu entre la pierre de taille et la brique qui apporte une certaine fantaisie à la bâtisse. Les éléments architecturaux présents sur cette façade, si caractéristiques du style art-déco, sont très marqués visuellement : soubassement et corniches en pierre, remplissage en briques, découpe des pierres sous les corniches qui rappellent les pignons à gradin flamand, une porte à double battants en bois surmontée d’une arche en berceau en plein-cintre, supporté par des courtes colonnes aux chapiteaux en forme de feuilles de palmier. Par-delà ces éléments, aucune ornementation ne vient perturber le regard. L’art-déco est le style de la simplicité et de l’épure.
Les éléments de décoration sont absents et les façades latérales sont rythmées par des contreforts où s’intercalent les baies vitrées. Le clocher est flanqué d’une tourelle d’angle ainsi que d’oculus qui donnent une discrète réminiscence de l‘architecture médiévale.
La nef est recouverte d’un toit à double pente de tuiles plates de Beauvais avec, pour le cœur de l’église, une toiture plus basse, en forme d’abside, afin d’apporter à l’autel une ambiance plus intimiste, comme dans un réceptacle. Le clocher, lui, est chapeauté par une couverture en pierre surmontée par une croix.


Rez-de-chaussée
L’entrée se fait par un perron en pierre qui permet d’atteindre la grande porte. Une fois franchi le seuil, la nef dépourvue de déambulatoire impressionne non par sa taille, mais par la charpente apparente de couleur claire en forme de coque de bateau. C’est une charpente en béton (prouesse architecturale pour l’époque) qui a pourtant des allures de structure en bois avec ses immenses jambages. La voûte pourrait même s’apparenter au style Renaissance avec ses caissons qui se répètent avec un motif géométrique représentant les étoiles. Ce lieu est chaleureux. Est-ce la présence divine ou le choix des matériaux ? Peut-être, un peu des deux. En tout cas, un carrelage en carreaux de ciment décoré et coloré, la brique, de nombreuses ouvertures par les baies latérales et surtout les décors peints apportent une vraie beauté au lieu. Les fresques à la fois naïves et d’inspiration romane illuminent la nef, en particulier dans le cœur avec les quatre évangiles. Ces peintures sont malheureusement abimées mais une restauration respectueuse permettrait de les remettre en majesté. A gauche de l’entrée, une niche accueille le baptistère.
Premier étage
L’accès au clocher est à l’extérieur via une petite porte en fer. Un escalier à colimaçon permet de rejoindre les cloches. Un petit salon aménagé par le propriétaire actuel se trouve en contrebas.
Jardin
L’église est entourée d’un jardin avec une pelouse et une rangée d’arbres. Par-delà, la campagne s’offre à la vue.

Ce que nous en pensons

Aujourd’hui, l’ancienne église de ce village picard attend une nouvelle vie, non plus cultuelle mais assurément culturelle. Sa beauté, ses dimensions à taille humaine et son emplacement au cœur de la Picardie sont gage d'une réussite pour un projet artistique. Surtout, la région est restée authentique avec de magnifiques paysages de bords de Somme et une population chaleureuse voulant conserver une vie locale dynamique, encore plus depuis l’arrivée de l’épidémie. Les potentialités d’utilisation sont donc multiples : centre d’exposition, salle de concert, atelier d’artiste, salle de coworking, lieu de retrouvaille des associations ou des randonneurs. La nef sera, en tout cas, toujours emplie d’une lumière inspiratrice et apaisante. Ainsi, ce lieu pourra connaître une renaissance déjà initiée par son actuel occupant.

Vente en exclusivité

390 000 € Honoraires de négociation inclus
360 000 € Honoraires exclus
Forfait de 30 000 € TTC à la charge de l’acquéreur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 734478

Surface cadastrale 2500 m2
Surface du bâtiment principal 178 m2

Conseiller
Pays du Valois


Jérôme Ferchaud +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus