Au cœur de Rouen, proche de la gare,
une villa de 1912 dans son jardin à l'anglaise
, SEINE-MARITIME haute-normandie FR

Situation

Riche d'un passé florissant, Rouen, capitale de la Normandie, a su mettre en valeur son héritage médiéval exceptionnel. C'est aujourd'hui une métropole dynamique à 1 h 30 de Paris par le train et à une 1 h 15 de la Côte d'Albâtre en voiture. Porte d'entrée du Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande, sa campagne n'a rien perdu des paysages qui avaient tant séduit les impressionnistes.

Description

La maison construite en 1918 est un parfait exemple de l'architecture éclectique de la Belle Epoque, dans un quartier paisible à proximité immédiate du centre-ville et de la gare. Décrochements de volumes et de toitures, jeux de polychromie, appareillage de la brique, murs arrondis et ici un remarquable oeil-de-boeuf central, comme un cyclope, dont l'orbite est dessinée par un surprenant ouvrage en bois sous la couverture débordante.

La maison

D'une superficie d'environ 250 m² de surface habitable, c'est une maison aux volumes généreux mais non démesurés. Les façades côté jardin, aux angles souvent adoucis par une courbe, alternent briques blanches et cordons de briques rouges. A l'intérieur, les parquets à bâtons rompus et les moulures traduisent le raffinement des villas de son époque.


Rez-de-chaussée
La large porte d'entrée vitrée ouvre sur le hall dallé de marbre, qui dessert de part et d'autre le salon et un bureau. Face à la porte d’entrée, une double porte mène au vestibule et au départ d'escalier en bois. Sont alors distribuées la cuisine, la salle à manger et l'accès aux caves.
Premier étage
Les trois chambres sont disposées autour du palier central. La plus grande de la maison dispose de deux balcons donnant sur le jardin. Le palier dessert également une lingerie, une salle de bains, ainsi que des toilettes.
Deuxième étage
Légèrement mansardé, il a une disposition similaire à celle de l’étage inférieur : deux chambres, une surprenante petite salle de cinéma, une salle de bains et une salle d'eau.
Les caves
La maison s'élève sur deux caves éclairées par la lumière naturelle.

Le jardin

D'une surface de 530 m2 et planté d'essences variées qui s'éveillent au fil des saisons, clos et bordé d'arbres, il fait voyager sans engendrer un entretien conséquent. Passé le portail de fer, une allée permet d’accéder à un garage pour une voiture.

Ce que nous en pensons

Très bien organisée dans ses proportions, la maison a tout le charme discret des dernières réalisations de la Belle Époque. Loin de rechercher l’effet ostentatoire, son décor se déploie côté jardin pour une appréciation intimiste. Tout est ici mesuré, léger et témoigne d’un art de vivre sans opulence. La demeure semble faire corps avec le jardin qui s’invite bien souvent sur ses murs. Il est rare de ressentir autant l’influence des saisons dans une propriété citadine.

1 180 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 730558

Surface cadastrale 600 m2
Surface réception60 m2
Surface totale intérieure278 m2
Nombre de pièces 12
Nombre de chambres 5
Surface Carrez 250 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Ouest du Pays de Caux


Tristan Le Pors +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus