Au cœur du Luberon, en position dominante, un domaine d'environ 6 ha avec vignes,
et bastide, dans un hameau de six maisons d'hôte, avec un ancien moulin
Ménerbes, VAUCLUSE paca 84560 FR

Situation

« Je suis né à Aubagne, au pied du Garlaban couronné de chèvres, au temps des derniers chevriers. » Ces lignes amorcent « La gloire de mon père », écrit par Marcel Pagnol célébrant la Provence. La région subsiste encore, on la retrouve, ici, au cœur du parc du Luberon, sur un promontoire offrant des vues exceptionnelles, avec au sud, à perte de vue, les innombrables champs de vigne et d’olivier, et dans le lointain les versants du Luberon, aucune nuisance visuelle vient interrompre le spectacle.
À 20 mn de l’autoroute A7, 30 mn de la gare TGV, 50 mn de l’aéroport international de Marseille, 15 mn d’un golf de 18 trous, 10 mn de tous commerces.

Description

Il s'agit d'un domaine de plus de cinq hectares, dont deux sont plantés de vigne, et dont le bâti se présente sous la forme d'un hameau constitué d'une bastide, d'une maison de métayer, d'une grange reconvertie en salle de concert, d'une fenière, d'un pigeonnier, et d'un moulin. Le terrain en position dominante est vallonné, structuré structuré de façon à ouvrir des perspectives sur de grands espaces. Ici un bois de pins à la senteur résineuse et boisée évoquant le parfum des vacances, ici des chênes centenaires, plus loin une oliveraie, là quelques vieux figuiers.
Une piscine s’insère dans le paysage.
La surface habitable totale est d'environ 900 m².

La bastide

La bastide est le type d'habitation qui est apparu à partir de la fin du 17ème siècle, pour désigner une résidence estivale, entre château et hôtel particulier, doublée d'une exploitation agricole. Ici, le corps principal date de 1690. Composée de trois niveaux, bâtie en pierre avec contreforts, la bastide est agrémentée de terrasses protégées du mistral par leur construction en dalles de pierre et murets de pierre-sèche. La couverture est en tuile canal ancienne et la génoise comporte autant de rangs de tuiles que de niveaux, ici au nombre de trois : le nombre de rangs reflétait le rang social du propriétaire. La hauteur sous plafond est grande, tout comme celle des ouvertures.


Rez-de-chaussée
L'entrée se fait par la façade exposée au sud. Une porte en bois pleine ajourée et encadrements en pierre de taille, ouvre sur le vestibule dont le sol est en tomette. Un grand salon où la poutraison est apparente, plafond fait de pièces de section plus ou moins circulaires, technique traditionnelle en Provence. Le sol est en terre cuite. Au fond, une cheminée ancienne en pierre, les menuiseries sont en bois et de nombreuses niches plâtrées. La salle à manger dont les murs en plâtre sont enduits à la chaux, comme pour la plupart des murs de la propriété, est agrémentée d'anciens placards aux portes de bois peint insérés dans l'épaisseur du mur. Une cheminée en pierre. Deux marches descendent de la salle à manger à la cuisine : le sol est en terre cuite, les meubles maçonnés avec portes en bois, de nombreuses niches, le plan de travail est carrelé avec des rangs de faïence au droit du plan avec une pile provençale. La cuisine est entièrement équipée avec, notamment, un piano de cuisson. La poutraison est apparente. Une baie cintrée donne sur une terrasse exposée à l'ouest. Dans le prolongement de la cuisine, un dégagement avec un vestiaire agrémenté de portes bois sablées anciennes, des toilettes, une buanderie/chaufferie puis un premier bureau dont le sol est couvert de tomettes.

Premier étage
Du côté nord, un palier distribue une salle de bain avec meuble maçonné, portes en bois, fenestron, murs couverts de faïence ; une chambre parquetée. Du côté sud-ouest, un bureau avec placards muraux et parquet. Côté est, une suite principale qui comprend une chambre parquetée, les menuiseries bois et une salle d'eau très lumineuse avec douche à l'italienne carrelée de marbre, un plan de travail maçonné couvert de marbre, un miroir sur toute la hauteur, des toilettes séparées, et une garde-robe dont les portes de placard sont anciennes et peintes.

Deuxième étage
Côté sud, un escalier accède à un palier très lumineux, parqueté. Celui-ci distribue : une chambre parquetée avec salle d'eau attenante ayant des rangements sur toute la hauteur et un plan de travail maçonné ; une deuxième chambre parquetée ; une salle de bain attenante dont les murs sont couverts de carreaux de marbre avec placard mural ; une garde-robe. Côté nord, via un petit escalier maçonné suivi d’un palier dont le sol est en tomette, une suite ouverte composée de deux espaces nuit, une salle d'eau avec bac à douche et toilettes. Volets intérieurs en bois.

Maison d'hôte Le moulin

Un ancien moulin, ayant depuis longtemps perdu ses ailes et sa meule servant à moudre le grain, perché au somment du Mourre, mot issu du provençal et souvent utilisé pour désigner des sommets de forme arrondie, semblable au célèbre Moulin de Maître Cornille, savoureusement décrit par Alphonse Daudet, qui rappelle l’histoire agricole de ce lieu. Il a été transformé depuis en un gîte.


Rez-de-chaussée
Entièrement rénové, le sol est en terre cuite ancienne, les murs en plâtre enduits à la chaux, le chauffage est électrique. Entrée directe vers le salon/salle de séjour/cuisine. Cette dernière est équipée. Le plan de travail est maçonné, carrelé avec rang de faïence. Au sol, la trappe d'accès au mécanisme d'origine du moulin. Les nombreuses niches sont plâtrées.
Premier étage
Un escalier en colimaçon accède à ce niveau, et une chambre avec salle d'eau et douche à l'italienne carrelée de marbre. Le plan de travail est également en marbre et les placards sont maçonnés, clos de portes bois peintes.

Maison d'hôte La Fenière

L'entrée donne sur la salle de séjour dont le sol est en carrelage. La cuisine équipée, avec plan de travail carrelé et maçonné comportant un retour à usage de bar ouvre sur la salle de séjour avec cheminée en pierre. La salle de bain avec vasque insérée dans le plan en marbre, faïence à mi-hauteur et meuble maçonné avec portes en bois peintes. Une première chambre inclut des placards maçonnés avec des portes en bois peintes. Une deuxième chambre avec placards maçonnés et portes en bois peintes, et sa salle d'eau attenante avec bac à douche et faïences sur les murs. Terrasse privée exposée au nord.
Chauffage au fioul via la chaudière de la bastide.

Maison d'hôte La Magnaneraie

Trois marches en pierre et garde-corps en ferronnerie accède à une salle de séjour dont le sol est en carrelage ancien posé en losange, cheminée en pierre. Le plafond est à la française, de nombreuses niches maçonnées, portes en bois moulurées. La cuisine est fermée et équipée avec des meubles de rangement bas. Une première chambre avec plafond rampant, placards maçonnés, parquet. Sa salle de bain avec lavabo ancien, baignoire ancienne et faïence à mi-hauteur. Une deuxième chambre au sol parqueté, les placards sont maçonnés avec des portes anciennes en bois peint. Dans la salle d'eau attenante : vasque suspendue, douche à l'italienne avec carreaux de marbre sur les murs. Le chauffage est électrique dans l’ensemble du gîte.

Maison d'hôte Le métayer

Deux marches conduisent à l’entrée et la cuisine, les encadrements intérieurs sont en pierre, poutres apparentes au plafond. La salle de séjour a un sol en terre cuite, une cheminée de pierre. Plafond à la française. Une première chambre avec salle de bain dont le sol est en carrelage ancien, lavabo sur pieds également ancien et la baignoire ancienne, une douche à l’italienne carrelée. Une deuxième chambre avec un plafond à poutres de sections à peu près circulaires, une cheminée ancienne en pierre, une salle d'eau attenante avec douche à l’italienne. Une troisième chambre. Terrasse en pierre avec pergola en ferronnerie.

Maison d'hôte Le pigeonnier

L’accès se fait par une porte-fenêtre ouvrant sur la salle de séjour qui fait aussi fonction de cuisine (équipée). Le sol est en terre cuite, la cuisine ouverte avec passe-plat carrelé. Cheminée en pierre. Un escalier maçonné, carrelé, nez-de-marche en bois, main courante en ferronnerie accède au premier étage. Une première chambre avec sol carrelé, murs plâtrés enduits à la chaux, placards maçonnés, salle de bain attenante avec baignoire et faïence à mi-hauteur. Une deuxième chambre avec sol carrelé, murs plâtrés enduits à la chaux et sa salle d'eau attenante, douche à l'italienne avec carreaux de faïences. Terrasse privée.


Rez-de-chaussée
Salon, Séjour, Cuisine,Toilettes
Deuxième étage
Deux chambres avec chacune douche à l'italienne et toilettes séparées

Maison d'hôte La Fontaine du Patio

L'accès se fait par la cour intérieure. Une porte tiercée en bois peint ouvre sur la salle de séjour faisant office de cuisine (équipée et meubles maçonnés) : sol en terre cuite, les menuiseries sont en bois, le plafond avec poutres apparentes. Une chambre avec plafond voûté plâtré, sol carrelé, murs plâtrés et enduits à la chaux. Salle de bain avec douche à l'italienne, et baignoire, carreaux de faïence, placards faisant la hauteur de la salle, plafond voûté plâtré. Terrasse privée et pergola. Vue sur la cour ouest et sa fontaine. Le chauffage est au fioul, alimenté par la chaudière de la bastide.

Salle de réception/séminaire

Face à la bastide, une ancienne magnanerie consacrée à l’origine à l’élevage des vers à soie, devenue depuis, à son étage supérieur, une salle de réception où sont donnés des concerts réputés. L'accès se fait par un escalier de pierre, menant à un palier de distribution, une salle de séminaire/concerts/mariage, agrémentée d’une grande cheminée en pierre, haut plafond et poutres apparentes traditionnelles, éclairage traversant. Cuisine équipée. En retrait, une chambre avec sol en parquet, salle d'eau attenante avec douche à l'italienne, toilettes.

Ce que nous en pensons

Beauté du site, calme du lieu, douceur et harmonie des paysages, justesse de la situation. On est ici dans la campagne sur une de ces petites éminences familières au pied du Luberon. Dans ce petit paradis, les six maisons dont l'élégante bastide, toutes différentes, très bien équipées et d'un grand confort, restaurées dans l'esprit de la tradition, toutes d'une élégante féminité, ont conservé l’âme des lieux. Aucun luxe tapageur. Parmi elles, le moulin, se détache : dans le paysage, de loin, il nous dicte la sagesse que lui ont donné le temps et son complice le vieux chêne qui l'embrasse de ses grandes branches.

5 400 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 444910

Surface cadastrale 5 ha 85 a 18 ca
Surface du bâtiment principal 810 m2
Nombre de chambres 18
Surface des dépendances 103 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Lubéron Nord & Drôme provençale


Claude Reinhart +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus