Dans Avignon intra-muros, en pleine artère des commerces de luxe,
un hôtel du 19e s. et ses 900 m2 environ de plateaux aménageables
Avignon, VAUCLUSE paca 84000 FR

Situation

À 5 min à pied du palais des Papes, où se tient chaque année le plus important festival de théâtre au monde, en plein cœur de l'activité de la cité, sur un intense lieu de passage touristique, à 10 min à pied de la gare Avignon centre et 10 min de route de la gare TGV, desservi par trois parkings de 500 places à proximité immédiate.
Avignon, classée au patrimoine mondial de l'Unesco et capitale des côtes du Rhône, littéralement entourée de vignobles, compte plusieurs illustres AOC dans un périmètre de 30 km.
La cité, ceinte par ses 4 km de remparts récemment restaurés, se trouve à 25 km des Alpilles, 40 km du Lubéron, 60 km du mont Ventoux et 55 minutes du bord de mer.

Description

Au milieu du 19e s., le poète, félibre et vigneron provençal Anselme Mathieu décide de construire un hôtel au sein de sa région. Dans une Europe qui se relevait à peine des guerres napoléoniennes, la mode était indéniablement à ce type d'entreprise. Les trois professions conjuguées du félibre lui donnent l'entregent nécessaire à une levée de fonds conséquente pour la construction d'une telle bâtisse. Et son vin va l'y aider, qui participa à la renommée du Félibrige l'année même où cette institution fut créée, en 1854. Anselme Mathieu avait en effet eu la glorieuse idée de mettre pour la première fois en bouteille sa production de Châteauneuf-du-Pape, jusque là uniquement vendue en fût, et fait décorer la bouteille d'une étiquette "Vin di Félibre" agrémentée de quelques vers de sa propre poésie. Le succès avait été immédiat et considérable.
C'est Avignon qu'il choisit pour construire son hôtel et diffuser encore plus largement son vin en bouteille et sa poésie aux hôtes de passage. Anselme Mathieu, conseillé par Frédéric Mistral, choisit l'emplacement des ruines de la commanderie des Templiers et plus particulièrement celui des anciens communs et de la grange aux Dîmes.
D'abord cercle de réunion des félibres œuvrant pour la sauvegarde de la langue d'oc, l'hôtel qu'il nomma "Le Petit Louvre" fut une étape provençale renommée jusqu'en 1977, date de sa fermeture et de sa reconversion en centre de congrès.
Il présente, sur la rue, une façade symétrique percée de neuf baies avec fenêtres en bois et ferronneries d'origine, portant l'enseigne hôtelière de l'époque de sa création et de sobres éléments de modénature en très bon état, ainsi qu’une vue dégagée sur l'église Saint-Agricol. Le bâti s'étage sur trois niveaux en trois vastes plateaux d'environ 300 m2 chacun, desservis par un ascenseur, un escalier et un accès PMR, aménagés en salles de conférences, d'expositions et de réunions entièrement équipées, avec murs en pierre, portes en bois d'origine et charpente apparente au dernier niveau.
À la façade sur rue, répond une façade sur cour percée de nombreuses baies avec fenêtres, ferronneries et persiennes, ainsi que quelques portes-fenêtres et ferronneries ; elle se déploie en "U" selon un plan commun à toutes les constructions de ce type, avec pour butoir le mur médiéval de la chapelle des Templiers, aujourd'hui transformée en théâtre.

Ce que nous en pensons

C'est un lieu que l'on pourrait qualifier de souple : 300 m2 environ à chacun des trois niveaux autorisent presque toutes les ambitions et presque tous les projets. Le gros œuvre en parfait état, les murs en pierre provenant des carrières locales de Boulbon et de Roquemaure, les huisseries anciennes minutieusement restaurées à l'identique par les actuels occupants, les sols recouverts de moquette, l'ascenseur desservant les deux étages, permettent aussi bien un projet d'implantation de bureaux que d'appartements, accessibles par l'une des principales rues commerçantes de la ville.
Il faut aujourd'hui à ce célèbre lieu avignonnais un entrepreneur aussi inspiré et déterminé que le fut le félibre qui le créa ex nihilo en un lieu puissamment symbolique et un temps occupé à nouer des liens entre passé et avenir pour les magnifier d'un même trait.

3 730 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 832805

Surface cadastrale 683 m2
Surface du bâtiment principal 900 m2
Nombre de chambres +20


Aucune procédure en cours menée sur le fondement des articles 29-1 A et 29-1 de la loi n°65-557 du 10 juillet 1965 et de l’article L.615-6 du CCH

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Avignon et Alpilles


Francis Rousseau +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus