Dans le cœur historique de Dieppe, à 300 m de la mer,
un incroyable loft de 280 m² environ sur 3 étages et sa grande terrasse privée
Dieppe, SEINE-MARITIME haute-normandie 76200 FR

Situation

Sur la Côte d'Albâtre, au bord de la Manche, là où le pays de Caux se jette dans la mer, Dieppe est une cité portuaire dont la richesse provient de la pêche et du commerce maritime depuis le 12e s. Plage la plus proche de Paris, toujours dynamique et entreprenante, la ville a accueilli le tout premier établissement de bains de mer en 1822, et a été pionnière dans le domaine des courses automobiles et du golf.
Sobre dans son architecture et régulière dans son ordonnancement, Dieppe est un ensemble classique exemplaire, fruit d'un programme urbain d'envergure commandé par Louis XIV après son entière destruction par le feu en 1694. La ville fait l'objet d'une mesure de protection du patrimoine à l'échelle de tout son territoire.
À proximité de tout commerce, l'immeuble donne sur le grand parvis de l'église Saint-Rémy.

Description

Daté du 19e s., l'immeuble renfermait une quincaillerie avant d'être racheté en 1999 par ses actuels propriétaires qui se sont donnés comme mission de tout rénover de fond en comble. Des sols au mobilier, tout est sur mesure. Construit en briques recouvertes d'un enduit à la chaux, son rez-de-chaussée est surmonté d'un entresol comme beaucoup de bâtiments à Dieppe. Une très large baie surmontée d'un arc en anse de panier éclaire les deux premiers niveaux, séparés de deux autres par un cordon de pierre. Les encadrements des baies sont en pierre de taille. Elles sont équipées de garde-corps en fer forgé comme pour tous les immeubles anciens du centre ville. Proche de l'église Saint-Rémy, classée, le ravalement récent de la façade a été soumis au contrôle de l'Architecte des Bâtiments de France.

Le loft

Sur quatre niveaux, son rez-de-chaussée joue le rôle de palier d'entrée pour accueillir les visiteurs avant leur arrivée dans les étages supérieurs. En forme de "L", ces derniers renferment les pièces de vie, les chambres, les salles d'eau, etc. À l'abri de tout regard, la façade arrière, habillée de lames de bois, protège en équerre une vaste terrasse, également en bois, qui permet de jouir en toute tranquillité du climat marin.


Rez-de-chaussée
L'accès se fait directement depuis la rue. La porte ouvre sur une pièce au sol de parquet avec vestiaire et de grands rangements. L'ensemble est suffisamment vaste pour entreposer des vélos. Un escalier droit en bois mène à l'entresol qui accueille de grands placards. Une double porte ouvre sur le premier niveau de l'appartement. Les deux pièces sont éclairées par l'imposante baie cintrée.
Premier niveau
La porte ouvre sur un vestibule avec un escalier en bois à quart tournant. D'un côté, un long couloir dessert trois chambres, une salle de bains et des toilettes. De l'autre, à l'équerre, une porte ouvre sur une pièce et, à sa suite, une buanderie. Les sols sont en parquet à l'anglaise et illuminés par des baies bien orientées. Toutes ces pièces encadrent et donnent accès à une très vaste terrasse. Chaque fois, une porte vitrée permet d'en profiter.
Deuxième niveau
Il s'agit là du cœur de l'appartement. L'escalier débouche dans une pièce aux proportions étonnantes. Les volumes, avec le plafond cathédrale, ont été développés au maximum. Les fermes laissées apparentes ne font que scander l'espace sans le délimiter. Le mur du fond affiche un appareillage à pan de bois en trompe-l’œil. Des fenêtres de toit et de larges baies apportent une lumière exceptionnelle. Deux portes ouvrent, l'une sur une pièce à usage de bureau, l'autre, à l'opposé de l'escalier, sur une chambre avec salle de bains et toilettes indépendantes. Sur un côté, quelques marches bordent un espace salle à manger en contrebas. En enfilade, une cuisine ouverte. Les baies donnent sur le parvis. À l'extrémité de la cuisine, un escalier droit conduit à une mezzanine, toute en longueur, dont la balustrade surplombe salle à manger et pièce de séjour illuminées. Ici encore, les sols sont en parquet à lames droites.
Troisième niveau
Accessible par un escalier droit situé au fond de la pièce de vie et éclairée par une fenêtre de toit, une chambre partiellement mansardée avec son point d'eau et son parquet droit est située au-dessus de la chambre principale.

Ce que nous en pensons

Travail et passion sont la devise qui animent ce maître ébéniste, héritier de l'école d'ameublement de Lifoll-le-Grand. Chaque surface, chaque volume a été entièrement repensé, redimensionné et redessiné. Rigueur et finesse d'exécution affleurent. Il n'est que d'imaginer la caresse de la scie ou la délicatesse des râpes. Ici la tendresse accompagne le travail. Point de modes ou de tendances, mais un geste, une jolie main.

Vente en exclusivité

890 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 796121

Surface totale intérieure283 m2
Nombre de pièces 7
Nombre de chambres 5
Surface Carrez 283 m2
Surface Terrasse55 m2

Nombre de lots 2
Montant moyen annuel de la
quote-part de charges courantes
668 €

Aucune procédure en cours menée sur le fondement des articles 29-1 A et 29-1 de la loi n°65-557 du 10 juillet 1965 et de l’article L.615-6 du CCH

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Est du Pays de Caux


Sandra Montinari +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus