A 180 km de Paris, dans le Pays d'Auge ornais, sur un parc de 5 ha,
un château Directoire et ses dépendances de 1100 m²
Argentan, PARIS basse-normandie 61200 FR

Situation

Au sud du Pays d'Auge, la plaine de Chambois, en lisière de la forêt de Gouffern, est parsemée de villages aux multiples châteaux. La propriété est non loin de deux autoroutes qui mènent vers Caen, Rouen et Le Mans (A88 et A28). Argentant, avec gare, grands commerces et toutes les infrastructures utiles est à 15 min. Le train relie Paris en 1 h 40. Les commerces de proximité sont dans un village à quelques kilomètres.

Description

La route sillonne à travers le bocage à la lisière de la forêt et conduit à une grille. Deux allées bordées d'arbres centenaires, entourant une vaste pelouse et une pièce d'eau, se rejoignent devant la façade principale du château. Les dépendances sont situées à l'arrière : les grandes écuries font face à la maison du gardien et son jardin potager. Une bergerie, un cochonnier, une charretterie et un pigeonnier sont entourés de vastes espaces enherbés clôturés de haies vives. L'ensemble du bâti est au cœur de 5 ha de parc.

Le château

Construit au 18ème siècle sur un plan rectangulaire surmonté d'une toiture à quatre pans d'ardoise, le château a été agrandi une première fois au Directoire. Une grande extension, destinée à des pièces de réception, a été construite le long d'une façade. A la Restauration, trois travées de la façade opposée ont été remaniées pour former un faux avant-corps central surmonté d'un fronton triangulaire. Une grande et haute ouverture a été percée, précédée d'un perron accessible par une volée de larges marches. Une orangerie a été flanquée sur un pignon dès l'origine. Le château est construit en moellons de pierre recouverts d'enduit à la chaux. La partie du 18ème siècle s'élève sur quatre niveaux dont un sous combles et les façades sont percées de baies alignées sur sept travées. La partie Directoire s'élève sur deux niveaux et quatre travées. Les chainages d'angle, les pilastres et les encadrements des ouvertures sont en pierre de taille. Le tympan du fronton est percé d'une ouverture avec un arc en plein cintre. Le château s'étend sur plus de 800 m².


Rez-de-jardin
Face au vestibule, une salle à manger aux encoignures de bois est ornée d'une cheminée en marbre blanc de Carrare, surmontée d'un miroir en trumeau garni de motifs floraux. Le sol est un dallage à damier. Un couloir sépare les deux salles à manger. De larges portes-fenêtres ouvrent sur la terrasse du jardin. La cuisine est attenante. L'orangerie aux panneaux de verre basculants est à réaménager. Rustique et familiale, l'autre cuisine au sol pavé de tommettes hexagonales, jouxte le débotté, la buanderie et le local technique.
Premier étage
Sur le palier du premier étage, une porte ouvre dans l'appartement privé : un bureau bibliothèque, une chambre et une spacieuse salle de bains. En face, une vaste pièce de réception est éclairée par de larges ouvertures. Elle communique par une double porte à caissons surmontée d'un fronteau au salon de musique. Le sol est un parquet à points-de-Hongrie. Une baie, au dessus de la cheminée en marbre, permet d'apprécier la perspective sur le parc. Boiseries basses, corniches et rosaces ornent ces deux pièces. Une troisième ouverture permet d'accéder à un appartement lumineux de trois chambres et une salle de bains. Il est largement éclairé par des baies qui donnent sur le parc.
Deuxième étage
Un dôme de verre opalescent et armé de métal laisse filtrer la lumière zénithale à l'aplomb de l'escalier. La rampe et la volée de marches en chêne est soutenue par une balustre en fer forgé. Située de part et d' autre d'un long couloir, six chambres et deux salles de bains avec toilettes se partagent cet étage. Toute la surface des combles est éclairée par des tabatières.
Le parc
Les allées du parc encerclent le château et sont bordées d'arbres multicentenaires. De chaque côté du perron, de larges massifs de roses anciennes s'épanouissent au regard de la pièce d'eau, plantée de nénuphars et entourée d'un tapis de gazon. Un rosier remontant s'accroche à la potence en fer forgé du puits en pierre. Dans le verger conservatoire qui occupe la partie gauche du parc, les pommiers, les pruniers, les poiriers et les cerisiers sont cultivés pour sauvegarder et valoriser le patrimoine fruitier local.
Prairies
Deux hectares de prairies naturelles s'étendent sur la propriété, soit jouxtant le parc, soit face au château de l'autre côté de la route de campagne.

Les dépendances

En équerre et détachée du corps de logis, une vaste grange à foin en pierre se déploie sur 400 m² sur deux niveaux. Le mur est animé par un jeu de moellon en relief. La couverture est en tuiles de terre cuite. Les écuries attenantes pour huit chevaux possèdent encore leur mangeoire d'époque. L'arcade du porche central est soutenue par une clef de voûte en pierre. Des nichoirs à oiseaux avec reposoir sont incrustés dans la façade. On accède aux surprenantes caves voûtées, qui attendent de sublimer des millésimes, par une petite porte. De chaque côte de la grange, deux double-portes cintrées de moellons de grès ferment les garages. Deux piliers taillés supportent le fronton cintré d'une lucarne sur le dessus. A l'arrière, une soue et un pigeonnier mériteraient une restauration, pour ainsi changer, leur destination. La maison de gardien de 145 m² attend de futurs invités.

Ce que nous en pensons

D'une élégante sobriété, le château est très représentatif du style Directoire. Ses dimensions et la taille de ses dépendances pourraient impressionner. C'est tout le paradoxe de l'âme de cette demeure qui a su conserver les éléments riches du passé, dans une sobriété architecturale assumée. Aujourd'hui, l'esprit de maison de famille règne en maître dans ce lieu de quiétude affirmée où maison ancienne rime avec lumière. L'eau et la végétation définissent de nouveaux moyens d'espace de vie. Le château se mire dans l'eau du bassin avec comme cadre les pâturages à perte de vue.

910 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 961205

Surface cadastrale 6 ha 13 a 41 ca
Surface du bâtiment principal 800 m2
Nombre de chambres 12
Surface des dépendances 1000 m2
dont aménagées150

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Nord-Ouest Orne


Sandrine Torossian +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus