Proche d'Angoulême, dans un village au bord de la Charente,
une surprenante maison de plaisance, résidence épiscopale
, CHARENTE poitou-charentes FR

Situation

La propriété facile d'accès n'est qu'à cinq minutes de la N10 reliant Bordeaux - Angoulême - Poitiers, la mettant à 4h30 de Paris par la route. À vingt minutes, la gare TGV d'Angoulême, la met à seulement deux heures de Paris. Le paysage de l'Angoumois est fait de prairies, de champs et de nombreux bosquets. Il est riche en hameaux et villages animés ainsi que de remarquables églises et demeures dont les origines remontent au 12ème siècle, comme cet édifice situé en bordure de la place d'un village au bord de la Charente. La luminosité caractéristique de la région illumine les moellons taillés et pierres de taille calcaire, matériaux dans lesquels est construite la plupart des demeures du pays.

Description

En bordure de la place du village, la propriété est accessible soit par le portail de jardin à proximité de l'église soit, pour les véhicules, par la porte cochère de la monumentale entrée en pierre de taille, un peu plus loin dans la rue, qui accède à la propriété par une bambouseraie. Le château en retour d'équerre forme un patio avec l'église à laquelle il est étroitement lié.
La façade principale vient en retour jusqu'aux marches de l'entrée de cette dernière. Les toits sont couverts de tuile canal caractéristiques de la région La principale façade Renaissance s'élève sur trois niveaux. Un avant-corps qui occupe la moitié de la façade, couronné d'un fronton curviligne, est percé de deux travées de grandes ouvertures rectangulaires. L'autre partie de la façade a également deux travées de baies. Les appuis de fenêtres sont prolongés par des plates-bandes et des séparations d'étage rythment horizontalement l'élévation. Les lignes verticales sont accentuées par des chaînes d'angle et chambranles de baies appareillés en bossage. Le jardin se constitue d'une bambouseraie et de nombreux grands arbres ainsi que d'un verger. Une piscine hors-sol et sa terrasse sont éloignés de la demeure. Environ 5.000 m² de prairie laissent libre cours à tout projet d'aménagement.

Le château


Rez-de-chaussée
Une des entrées accède à la partie la plus ancienne datant du 12ème siècle. Une fois descendu quelques marches en pierre, apparaissent les murs étonnamment larges qui servent de base à la voûte couronnant la pièce de vie avec sa cheminée caractéristique du style charentais. Celle-ci est encadrée par deux baies éclairant la pièce. Le sol se constitue de très petites pierres patinées par le temps, sol en pisé ou « cœurs de demoiselles ». D'un côté, une cuisine aménagée ; de l'autre, une porte ouvre sur la grande cave voûtée. La seconde entrée, avec son sol en cœurs de demoiselles, donne sur un couloir qui distribue la pièce voûtée à gauche et à droite une pièce avec sa cheminée en marbre blanc, elle-même suivie d'une salle de bain ornée d'une niche dans un angle situé du côté de l'église dont l'entrée est visible de la fenêtre. Le large escalier est éclairé par les grandes baies et la porte en arcade donnant sur le patio.
Premier étage
L'escalier monumental, qui n'est pas sans rappeler l'Italie, dessert le premier et le second niveau. Il faut noter le retournement de certaines marches qui étaient trop usées. Très lumineux, il se situe du côté du patio, entre la propriété et l'église. Le gris des portes contraste avec la clarté de l'ensemble. Le niveau, occupé par de vastes pièces, a une hauteur sous plafond de 4,50 m. Du palier, une première porte ouvre sur l'ancienne chambre de l'évêque par un petit dégagement formant l'alcôve de la pièce, celle-ci étant agrémentée d'une cheminée et d'un plancher Versailles. La pièce qui sert de salle à manger est contigüe à une cuisine au carrelage en terre cuite. Cette dernière est percée d'une baie du côté de l'entrée de l'église et d'une niche par laquelle l'ecclésiastique pouvait assister aux célébrations en l'église. Un salon de presque 80 m² rendu très lumineux par ses grandes baies Renaissance est accessible soit de la salle à manger, soit du palier. Le plancher y est également en parquet Versailles. Elle communique avec une pièce contenant une table de billard sur un sol carrelé en damier de pierre blanche et cabochons d'ardoise. Dans l'angle, du côté du patio, un petit cabinet a été aménagé avec un point d'eau. La pièce des billardistes donne sur une grande chambre dont les angles sont arrondis côté jardin. Un placard a été aménagé dans l'un d'eux. De là, une salle de bain ouvre sur la terrasse du patio par une porte-fenêtre.
Deuxième étage
Plus de 200 m² sont à aménager. Le niveau profite également d'une grande hauteur sous plafond avec une très bonne luminosité. L'ensemble peut contenir quatre ou cinq grandes chambres.
Bâtiment de dépendances
D'une surface approximative de 200 m², l'édifice en forme de longère sans toit, au sol pavé de vielles pierres à redécouvrir, n'attend qu'à revivre. Un four à pain est à restaurer. Une ancienne buanderie a conservé sa ponne.
Jardin
La proximité de l'édifice principal ainsi que les murs de dépendances sont entourés d'arbres de toute taille ornant un parc de presque 4 500 m2 avec en arrière-plan, à l'ouest, une diffuse bambouseraie du côté de laquelle s'effectue l'accès des véhicules. Elle délimite en outre les propriétés voisines. À l'extrémité du verger, une piscine hors sol et sa terrasse ont été installées. Au-delà, une prairie de presque 5.500 m² laisse envisager toute sorte d'usage ou aménagement.

Ce que nous en pensons

Dans le village paisible des bords de la Charente, la demeure mérite bien le titre de château de par son architecture extérieure comme intérieure. Elle est insolite de par son appui à l'église. Ses futurs acquéreurs profiteront derechef de la dimension séculaire du lieu qui pourrait être éventuellement placé sous protection des Monuments Historiques par une inscription. Outre les 450 m² habitables, le second étage de l'édifice principal laisse libre cours à toute imagination sur plus de 200 m² pour de multiples aménagements tel un vaste atelier d'artiste, une verrière etc., de même pour les dépendances.

745 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 865907

Surface cadastrale 9299 m2
Surface du bâtiment principal 650 m2
Nombre de chambres 6

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Sud Charente


Ariel Dormeau +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus