A proximité de Vitré, sur plus de 16 ha de prairies, bois, et étangs,
un château du 16ème siècle classé MH et ses communs
Vitré, ILLE-ET-VILAINE bretagne 35500 FR

Situation

La propriété se situe dans l'est de l'Ille-et-Vilaine, un département qui allie la richesse de son patrimoine architectural et culturel, des espaces naturels et une activité économique dynamique. Dans un environnement privilégié de campagne vallonnée, à la frontière du territoire des Marches de Bretagne, le patrimoine médiéval et classique de Vitré lui a valu le label Ville d'Art et d'Histoire. Le domaine est au cœur d'un territoire riche de chemins de promenade en forêt, le long de voies vertes ou sur les rives des étangs. Il n'en est pas moins proche des écoles et commerces situés à Vitré, dont la gare relie Paris en TGV en une heure trente et Rennes en vingt minutes.

Description

Des petites routes de la campagne vallonnée et calme alentour conduisent à la propriété qui se découvre au détour d'un environnement boisé. Un pont dormant en pierre permet de franchir ses douves en eau et mène à l'élégante grille en fer forgée. Celle-ci ouvre sur la cour d'honneur du château, encadrée par deux lignées d'arbres. La maison de gardien, imposante, et une autre dépendance, sont dissimulées par un écran de verdure. Une autre voie permet d'accéder à ces communs. La propriété est ceinte de bois. Un ensemble d'étangs et une grande prairie, où trône le colombier, font face à l'arrière du château.

Le château

Il a été édifié à l'emplacement d'une forteresse du 13ème siècle dont il subsiste un imposant donjon carré en ruine et trois tourelles d’angle à encorbellement. Érigé en marquisat vers 1570, il est construit par l'architecte Ricand sur un plan rectangulaire, en pierre de schiste sous couverture en lauze de Corrèze en écaille à deux pans.
La façade principale est composée de trois travées, surmontées de lucarnes résolument Renaissance à fronton triangulaire en tuffeau, avec pilastres d’angle et allèges sculptées et armoriées. Les murs sont revêtus d’un enduit clair sur lesquels se détachent des lignes horizontales et verticales en grès encadrant les ouvertures et des plaques de schiste bleu enchâssées. Le corps de logis est prolongé d'un côté par un avant-corps de même époque plus élevé, puis d'une tourelle en retrait du plan général de la façade, à toiture en dôme percée d'une lucarne. De l'autre côté, l'édifice est flanqué de plusieurs tours et de tourelles à toit à croupe polygonale d'inspiration gothique, percé de nombreuses lucarnes.
La façade arrière et ensoleillée du château reprend le style de la façade sur la cour, composée de quatre travées et d'un avant-corps et du même jeu de chaînage que la façade principale. Elle donne sur un paysage lacustre et boisé à perte de vue.


Rez-de-chaussée
La première des tourelles, dont l'échauguette rappelle la fonction militaire de la fin du Moyen Age, est percée d'une porte du milieu du 16ème siècle, décorée de très fines sculptures Renaissance. Cette porte est flanquée de deux pilastres unis et surmontée d'un linteau délicatement ciselé. Au-dessus du linteau, deux écussons timbrés d'un casque de profil à cimier et soutenus par deux sauvages. Un pennon martelé porte huit écussons en alliance. Au-dessus encore se superposent plusieurs linteaux ouvragés.
La porte d’entrée principale du château ouvre sur un vaste hall parqueté à bâtons-rompus. Les boiseries des murs et plafonds, ainsi que celles des pièces de réception et des chambres, ont été décorées par Jobbé-Duval, artiste breton du 19ème siècle qui a notamment décoré une salle du Parlement de Bretagne. La hauteur sous plafond est plus que conséquente. L'escalier d'honneur monumental à trois volées droites date du 18ème siècle. Il est orné de limons à motifs géométriques et d'un garde-corps à balustre de forme carrée.
Une porte mène au salon. La cheminée est d'inspiration Renaissance. En tuffeau, elle est abondamment sculptée et décorée par des motifs de fleurs de lys, volutes et palmettes. Le manteau est surmonté d'un trumeau composé d'un tableau floral encadré de frises en relief et couronné d'une devise et de deux médaillons armoriés. Le salon est largement éclairé par de hautes fenêtres. La vue porte sur les deux côtés du domaine.
En enfilade, une porte ouvre sur la salle à manger. Les éléments de décor, comme le parquet ou la cheminée, sont de même inspiration. La cheminée est également remarquable. Les chambranles sont ornés de têtes de lion. Le manteau est surmonté d'un trumeau comprenant un tableau inspiré d'une nature morte et encadré de frises géométriques et de colonnes surmontées de chapiteaux corinthiens.
A la suite de la salle à manger, une porte ouvre sur la cuisine avec un haut plafond en poutraison apparente. Elle est éclairée par une grande porte vitrée à embrasure donnant sur la façade ensoleillée du château.
Un cellier, une buanderie et une salle d'eau avec toilettes sont à l'arrière de la cuisine.
Premier étage
L'escalier d'honneur conduit sur un premier palier qui distribue un niveau intermédiaire. C'est l'accès aux pièces situées dans la tour la plus ancienne qui date du 15ème siècle. Ce niveau comprend une chambre avec cheminée en marbre, trois petites pièces, des toilettes et une salle d'eau. Un escalier en vis dessert le niveau supérieur ainsi que le sous-sol où sont logées cave et chaufferie.
L'escalier monumental mène ensuite au premier étage du château et à une grande salle, d'une surface d'environ 100 m², à décors somptueux. Le sol est dallé de tomettes bicolores vernissées, les murs sont revêtus de lambris de soubassement. Les boiseries travaillées de cette salle sont ornées de monogrammes dorés et d'armoiries. La cheminée est imposante. Le manteau est décoré de volutes dorées, de monogrammes et d'une tablette à frises ciselée. Les chambranles sont constituées de colonnes ornementées de tiges serpentines de lierre. Elle est surmontée d'un trumeau que décorent des cariatides, angelots, animaux et monogrammes, et d'une corniche sculptée. Le plafond culmine à plus de cinq mètres de hauteur.
Un couloir parqueté à l'anglaise dessert quatre chambres et une salle d'eau avec toilettes. Une autre cheminée remarquable décore une des chambres. Elle est encadrée de colonnes doriques décorées de tiges serpentines de laurier. Le manteau aux décors dorés est surmonté d'un trumeau avec sculptures florales, cariatides, armoiries et plaque d'attente en marbre noir.
Combles
Accessible par l'escalier en vis à marches monolithes, qui est éclairé par plusieurs ouvertures et leurs coussièges, l’espace des combles présente une grande surface disponible. Le palier est à l'état brut, il comprend une ancienne cheminée. La charpente d’origine de la tourelle la plus ancienne est apparente, avec chevrons formant ferme, à maille très serrée et assemblage chevillé. Une porte conduit à un couloir desservant cinq chambres et deux petites pièces en enfilade. L'ensemble des sols est en parquet, excepté une chambre dont le sol est recouvert de tomettes multicolores patinées par les siècles. L'une des chambres comprend une cheminée en tuffeau avec âtre en tomette et plaque en fonte armoriée.

La maison de gardien

Édifiée en moellons de granit au 19ème siècle, son toit à croupe est recouvert de lauzes de Corrèze en écaille. Elle s'élève sur deux niveaux. Elle dispose au rez-de-chaussée d'une salle à manger avec cheminée, d'un appartement indépendant composé d'une cuisine-salle à manger, un salon, trois chambres, une salle de bains et des toilettes. A l'étage, un couloir dessert cinq chambres, deux greniers et un ancien séchoir. Le potentiel d'aménagement est d'environ 400 m².

Les dépendances

Accolées à la maison de gardien, elles comprennent un garage, une ancienne écurie et un carport à l'arrière. Une ancienne étable en pierre sous ardoise, à quelques pas, complète l'ensemble des communs.

Le colombier

Un colombier de plus de huit cents boulins est le vestige de l'ancienne châtellenie qui possédait alors un droit de justice dans le village.

Le domaine

Sur une superficie d'environ seize hectares, le domaine se compose de cinq hectares de parc et de prairies, trois hectares de bois et huit hectares d'étangs.
Le canal et les deux étangs sont ceints par un petit chemin escarpé bordé de grands arbres. Une avenue qui distribuait autrefois les jardins, les traverse en leur centre. La rivière qui les alimente, ainsi que les douves, court le long du domaine. Elle est enjambée par un ancien pont en arc brisé.

Ce que nous en pensons

Il y a beaucoup d'élégance et d'évidence dans le château où les cordons de grès répondent aux tours et leur toiture pointue. Dans le même instant, la sobriété des façades cèle la richesse profuse des décorations au dedans. Ici se rencontrent les époques. La Renaissance a inspiré les intérieurs du château, les façades et tourelles témoignent des 15ème et 16ème siècles. Grâce à ses anciens donjon et colombier, le domaine garde les traces de son passé médiéval. Avec ses étangs, il forme un théâtre de verdure admiré depuis toutes les fenêtres du château et notamment les salles de réception. Le château recèle un véritable potentiel, tant par son histoire que ses volumes et son architecture. Il est un appel à un passionné de vieilles pierres ou à un investisseur intéressé par la défiscalisation à laquelle s'applique ce monument historique classé, et qui saura continuer à l'aménager avec le soin qu'il mérite.

1 950 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 782685

Surface cadastrale 16 ha 80 a 94 ca
Surface du bâtiment principal 1000 m2
Surface des dépendances 800 m2
Nombre de chambres 9

Conseiller
Côtes d'Emeraude et de Penthièvre


Béatrice Viel +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus