A 1h15 de Paris, entourés par des jardins à la française et 40 ha de bois,
un élégant château du 17ème siècle et ses dépendances
Bouquetot, EURE haute-normandie 27310 FR

Situation

A 10 min des autoroutes A13 et A28, la propriété est à mi-chemin entre Paris et la Côte Fleurie. Les boucles de la Seine sont toutes proches. Elle est entourée par la partie la plus ancienne du village et par la forêt. Paris se rejoint en 1h20 de la gare de Oissel, à trente minutes de la propriété. Les courses nécessaires au quotidien se font à Bourg-Achard à 5 km.

Description

De la route communale, une allée gravillonnée, protégée par la ramure d'une double rangée de hêtres mène à un portail en bois qui ouvre dans un angle de la cour d'honneur. Cette dernière est vaste et bordée par le château, une imposante grange du 16ème siècle et une maison d'amis. Face au château, un mur percé d'un haut portail en fer forgé soutenu par des piles la sépare des bois. Un jardin à la française a été dessiné devant les deux façades du château. Tout autour, les pelouses sont bien délimitées, les allées d'arbres alignées. La limite de propriété est marquée sur trois côtés par la forêt.

Le château

Construit sur une terre qui a appartenu pendant plus de cinq cents ans à l'une des familles les plus illustres du Roumois, les Mustel, dont certains des membres ont été maire de Rouen au 14ème siècle,
Il est composé d'un corps de logis Renaissance, flanqué d'un pavillon Louis XIII. Le corps de logis est construit avec un appareillage en damier alternant pierre et silex, de couleur claire. Les deux niveaux sont séparés par un bandeau en forte saillie. Les ouvertures sont encadrées de pierre de taille. Elles sont le plus souvent géminées, et cintrées côté parc. La porte d'entrée est surmontée d'un grand fronton brisé et d'une pierre épannelée. Le pavillon est construit en briques et chaînes d'angle en pierre de taille. Il s'élève sur trois niveaux sous un haut comble à la française reposant sur une ligne de consoles. Les ouvertures sont hautes et larges. Les toitures sont d'ardoise.


Rez-de-chaussée
L'entrée est à l'angle des deux bâtis. Face à la porte, l'escalier aux larges marches de pierre est accompagné d'une rampe à balustres en bois. De vastes toilettes sont dissimulées à l'arrière. Une porte ouvre sur un degré de pierre dans la pièce de réception du pavillon, une autre dans le salon du corps de logis, suivi, en enfilade, d'une salle à manger, une cuisine et une arrière-cuisine. La pièce de réception est de grandes dimensions, le sol est pavé de tomettes anciennes. Briques, pierre de taille, poutres et solives sont apparentes, la cheminée monumentale. Les piédroits sont en pierre de taille, le linteau en bois et la hotte en briques. Les ouvertures sont en hauteur sauf la quadruple porte vitrée qui ouvre sur la cour d'honneur. Dans le corps de logis, les pièces, simples en profondeur, sont pavées de dalles de couleur claire avec cabochons noirs ou parquetées à points-de-Hongrie. Les murs sont habillés de lambris de soubassement et les cheminées sont en pierre. Les poutres et solives apparentes et peintes.
Premier étage
Le palier, pavé de grandes dalles en pierre, distribue une vaste chambre logée dans le pavillon ; elle a les mêmes dimensions que la pièce de réception. De grandes baies percées dans trois des murs laissent entrer une lumière généreuse. La cheminée en pierre de taille est également monumentale. Sa hotte s'élève jusqu'au plafond. Un lourd poêle en porcelaine y a été inséré. Lambris de soubassement aux murs, poutres et solives apparentes. De l'autre côté du palier, un couloir dessert deux chambres et leur salle de bains et toilettes, puis, à l'extrémité, une salle d'eau avec toilettes et une quatrième chambre. Un escalier de service dessert l'arrière-cuisine et les combles. A ce niveau, les sols sont faits d'un parquet de lames droites.
Deuxième étage
Dans le corps de logis, les combles ont été aménagés en atelier, lingerie et dressing. Dans le pavillon, ce sont deux chambres avec leur salle de bains. Les toilettes sont indépendantes. Les chambres, éclairées par des ouvertures sur deux murs adjacents, ont un parquet de lames droites. Les poutres coffrées et les solives sont apparentes.
Troisième étage
Dans le pavillon, le palier distribue une chambre, éclairée par trois lucarnes, et sa garde-robe, une vaste salle de bains et des toilettes indépendantes. Parquet de lames droites et murs légèrement mansardés

Les dépendances

Elles sont séparées de la cour d'honneur par des haies taillées. D'un côté, une imposante grange de la fin du 16ème siècle, d'une surface d'environ 250 m², est construite en colombage surmontée d'une toiture d'ardoise en losange. Elle est à usage de garage, d'atelier et de stockage. Elle abrite également la machinerie de la piscine.
De l'autre côté, un petit pavillon en briques et toit à quatre pans d'ardoise sert au jardinier à remiser les outils. Un escalier en pierre y est accolé et descend vers une spacieuse cave voûtée.
Enfin, un peu plus loin, une maison d'amis a été rénovée avec grand soin. Elle est construite à pans de bois sous une toiture d'ardoise et entourée d'une terrasse de moellons de pierre. L'entrée se fait directement dans une pièce qui distribue les deux chambres et leur salle de bains et toilettes, et le salon. La cuisine/salle à manger est ouverte sur celui-ci. De larges baies vitrées dans la cuisine et le salon ouvrent sur le jardin. Les sols sont pavés de carreaux ciment et les poutres et solives sont peintes.

Le parc

De chaque côté du château, deux vastes espaces ont été ornés de dentelles de buis, topiaires d'ifs, cyprès taillés en hauteur, et parsemés d'éléments décoratifs en pierre. Château et jardins sont bordés par de larges allées gravillonnées, puis par des pelouses soigneusement entretenues. Côté parc, et au delà des massifs taillés, les espaces enherbés sont parcourus d'allées bordées de chênes rouges ou de hêtres et de haies de charmilles. Ils sont également plantés de séquoias, liquidambar, mélèzes et autres peupliers argentés. Certains semblent avoir fait le tour du monde comme les lauriers palme du Caucase, les chênes d'Amérique, les cèdres Atlas, les tulipiers de Virginie ou encore les tilleuls de Hollande. Les points de vue et les lignes de fuite sont nombreux et soigneusement étudiés. Parfois, ils aboutissent à une demi-rotonde. L'une est marquée au centre par une imposante statue de cerf, quant une autre, entourée d'une haute haie de charmes et de hêtres, semble être le décor parfait d'un théâtre. Sur un côté, un ancien labyrinthe a laissé place à une roseraie. Face à la maison d'amis, un jardin de carrés de simples a été planté. Non loin du château, la piscine avec terrasse et pelouses est dissimulée derrière la végétation maitrisée. A sa suite, un grand pré et une écurie de deux boxes. Château, jardins et parc sont entourés par la forêt sur trois côtés.

La forêt

Certaines parcelles, proches du parc, ont été plantées récemment. Ce sont des essences indigènes : merisiers, chênes, érables. Les allées cavalières sont circulaires. Existantes ou créées récemment, elles permettent des promenades dans toute la forêt. Celle-ci, avec un grand point d'eau en son centre, est très giboyeuse. Un plan simple de gestion se termine en 2023. Le plan de chasse autorise huit bracelets de chevreuil.

Ce que nous en pensons

L'enthousiasme est clairement de mise dès le premier regard. La couleur claire de l'appareillage de silex du corps de logis Henri IV s'harmonise parfaitement avec le camaïeu de vert des jardins. La haute stature du pavillon Louis XIII donne de la force avec ses briques rouges. Délicatesse rime avec majesté, perspectives avec goût du détail. La forêt est au diapason en se prêtant elle-même au jeu de la séduction entre maitrise et liberté, docilité et émancipation. L'espérance éveillée à l'extérieur est confortée dès la porte du château franchie. La même minutie, la même recherche du détail se retrouvent dans chaque centimètre carré. Il apparaît bien qu'à chaque endroit, à chaque point de vue, la recherche de la perfection ait été poussée à un degré exceptionnel.

Vente en exclusivité

2 300 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 244564

Surface cadastrale 45 ha 61 a 17 ca
Surface du bâtiment principal 526 m2
Nombre de chambres 7
Surface des dépendances 400 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Pays d'Auge


Brune Boivieux +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus