En Anjou, en lisière de forêt et d’un village, sur un parc de 9 ha,
un château Directoire, ses dépendances et ses installations équestres
Angers, MAINE-ET-LOIRE pays-de-loire 49000 FR

Situation

La forêt, qui s'étend sur près de 200 ha, est classée réserve naturelle. La propriété est à cinq minutes environ d’une cité historique disposant des commerces et services. Angers, que le TGV relie à Paris en moins d’une heure trente (une dizaine d’allers et retours par jour), est à trente minutes. Les villages de charme du baugeois et de ceux des bords de Loire sont à égale distance. L’accès à l’autoroute A11 est à moins de dix minutes et celui de l’autoroute A85 à une demi-heure.

Description

De la forêt, une route conduit au village et passe devant la grille d’entrée de la propriété. Encadrée par des piliers en tuffeau prolongés par des murs en demi-cercle, elle ouvre sur une double allée qui, enserrant une vaste pelouse, mène devant le château. Une allée longe l’arrière de la cour des dépendances et en dessert également le portail d’entrée quand l’autre longe la carrière et les paddocks utilisés pour les chevaux de la propriété. La cour des dépendances a également un accès direct sur la route. Les paddocks et les prairies sont séparés du château par le parc.

Le château

De forme rectangulaire, il est représentatif du style Directoire. Construit en moellons de pierre recouverts d’un enduit à la chaux, il s’élève sur trois niveaux dont un en attique. Il est coiffé d’une toiture d’ardoise à quatre pans que ceint, à sa base, un bandeau de tuffeau percé de balustres. Les façades principales sont fortement rythmées par un avant-corps central en très légère saillie, par des pilastres d’angle colossaux à chapiteau ionique et par l’ordonnancement symétrique des ouvertures. L’avant-corps, également orné de pilastres, est surmonté d’un fronton triangulaire. Les chapiteaux des pilastres d’angle supportent une large corniche à modillons. Tous ces éléments décoratifs sont en tuffeau, comme l’encadrement mouluré des ouvertures. Un balcon en pierre ciselée aux motifs géométriques surmonte les portes d'entrée.


Rez-de-chaussée
L’entrée dessert, d’un coté la cuisine, de l’autre le bureau et, en face, la salle à manger. Elle communique avec deux salons dont un qui ouvre également sur le bureau. Dans l’entrée, l’escalier tournant d'une volée est en pierre, l'escalier de service dans la cuisine est en bois. Ils desservent les trois niveaux du château. Les sols sont en carreaux de ciment dans l'entrée, la cuisine et la salle à manger, en carreaux de terre cuite dans un des salons et en parquet dans les autres pièces. Boiseries basses et plafond mouluré sauf dans la salle à manger. Cheminée, en marbre ou en pierre, dans toutes les pièces dont une avec boiseries et trumeau. Au sous-sol, quatre caves voutées avec, dans l’une d’elles, la chaudière, la réserve de fuel et les installations liées à la piscine.

Premier étage
La pièce palière distribue toutes les chambres de l'étage : une chambre avec une salle de bains et des toilettes, deux chambres en enfilade, dont une avec une salle d’eau et des toilettes, et trois autres chambres dont une avec une salle d’eau et des toilettes et la lingerie. Les sols sont parquetés et les cheminées ornent la plupart des chambres.

Deuxième étage
Les huit pièces actuelles dont certaines avec une salle d’eau ou un cabinet de toilettes restent à aménager. Les sols sont recouverts de carreaux de terre cuite.

Les dépendances

Elles sont réparties tout autour d’une cour fermée et sont constituées d’une maison d’amis, de différentes remises et ateliers, de plusieurs boxes, d’une sellerie et d’une grange angevine. Tous ces bâtiments sont construits en moellons de pierre recouverts d’un enduit à la chaux avec des toitures d’ardoise à quatre pans et des corniches en tuffeau.
Dans la maison d’amis (d'une surface d'environ 120 m²), au rez-de-chaussée, une cuisine-salle à manger et un salon. Trois chambres ont été aménagées dans les combles, dont deux en enfilade, une salle d’eau et des toilettes. Le sol du rez-de-chaussée est recouvert de carreaux de terre cuite et de parquet au premier étage. La maison est bordée d'une large terrasse qui donne sur la cour.

Le parc

Entourant le château sur trois de ses côtés, les vastes pelouses sont plantées d’arbres aux diverses essences. A l’arrière du château, la piscine et sa terrasse, une ancienne serre en fer forgé dont il reste la structure, l’orangerie, toutes deux adossées à un mur bas, la chapelle du seizième siècle et des douves en eau. Au delà, les installations équestres et les prairies de la propriété. De l'autre côté de la route, une allée bordée d'arbres et longue d'un kilomètre environ allonge la perspective dans l'axe du château.

Ce que nous en pensons

La propriété a des allures « Nouvelle Angleterre ». Avec ses vastes pelouses, ses vieux arbres, ses prairies ou pâturent les chevaux et son imposante demeure aux façades blanches et régulières. Cette impression « américaine » prévaut également pour les espaces intérieurs. Les volumes sont en effet très généreux et largement ouverts sur l’extérieur.
Avec sa carrière et ses autres installations, la propriété est équipée pour la pratique du sport équestre et les allées cavalières des forêts environnantes sont une invitation aux promenades. Promenades possibles également dans les charmants villages du baugeois ou des bords de la Loire très proches. Un lieu de vie ou de villégiature auquel il est de plus très facile d’accéder.

Vente en exclusivité

1 350 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 708006

Surface cadastrale 9 ha 16 a 93 ca
Surface du bâtiment principal 607 m2
Nombre de chambres 7
Surface des dépendances 200 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Anjou


Denis Trassard +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus