Dans la Montagne Noire, deux corps de ferme sur jardin et prairies de 3 ha,
au cœur d'une nature préservée avec vue imprenable sur les Pyrénées
, AUDE languedoc-roussillon FR

Situation

Sur le plan géographique, la commune à laquelle est rattachée la propriété s'inscrit sur la Montagne Noire, relief dont le point culminant est à 1 211 m d’altitude et qui constitue le rebord méridional du Massif central. Exposée à un climat océanique dit "altéré" i.e. mixte entre climats océanique, montagnard et semi-continental, elle est drainée par plusieurs cours d'eau, principalement la Dure et le Linon.

Petit village assis sur l'axe médian de la Montagne Noire, à quelques lieues de Carcassonne, Brousses-et-Villaret est une commune rurale qui comptait 343 habitants en 2019 - nommés Broularetois ou Broularetoises. Elle fait naturellement partie de l'aire d'attraction de la cité cathare, chef-lieu de l'Aude au patrimoine remarquable, à la qualité de vie appréciée et aux multiples commodités.

La commune fut constituée en 1792 par le regroupement de deux hameaux distants de 2 km, Brousses et le Villaret, auxquels s'est adjoint en 1970 le hameau du Rebombier situé à mi-chemin. Les plus anciennes citations des lieux remontent au 9e s. pour Villaret, et au 10e s. pour Brousses ; le village a connu une économie florissante au 13e s. par ses nombreux moulins à papier et ses fabriques de draps.

Description

La propriété, loin de toutes nuisances, se compose de deux corps de ferme non contigus mais assez proches, dont l'homogénéité architecturale n'est en rien synonyme de symétrie monotone. L'ensemble est en pierre locale, les toits en tuile canal ont été entièrement refaits et ne nécessitent aucuns travaux.
L'habitat orienté au sud est tourné vers les Pyrénées ; la vue y est imprenable, car en situation dominante. Le petit hameau que forme la propriété est entouré de prairies, et d'un jardin arboré.

Le premier corps de ferme

Construit suivant un plan rectangulaire et élevé sur deux niveaux, il se compose d'une habitation prolongée par une bergerie et une étable.
La partie habitable est sobre, confortable et en bon état, immédiatement disponible à l'installation. Au rez-de-chaussée, un salon avec une cheminée en pierre, et une cuisine indépendante. À l'étage, deux chambres à coucher spacieuses avec parquet en chêne et vue sur les Pyrénées, une salle d'eau et des toilettes.
La bergerie est attenante mais ne communique pas avec l'appartement. Un grand portail en bois permet d'y accéder ; l'espace est vaste, la charpente intacte. Une grande page blanche, en somme, d'une superficie de 70 m2 environ.
Dans le prolongement du bâtiment, se tient une étable avec, au sol, de la terre battue, des murs en pierre, une charpente intacte et un toit entièrement refait. Près de l'entrée de l'étable, enfin, se trouve un ancien lavoir ainsi que, à quelques pas, un clapier et une soue tout en pierre ; s'y ajoute un vaste hangar avec de très beaux piliers en pierre, situé non loin du corps de ferme.
L'ensemble constitué par la bergerie et l'étable forme ainsi une succession de bâtis à rénover ou à transformer pour leur affecter une nouvelle destination.

Le second corps de ferme

Il possède à la fois la même orientation que le premier corps de ferme et le même alignement dans l'espace, faisant face aux Pyrénées dans le cœur de la propriété. En murs de pierres et à la toiture neuve comme l'autre bâtiment, il se différencie de ce dernier par une extension jouxtant l'habitat : une ancienne dépendance, à l'état de ruines, dont il ne subsiste que les quatre murs. Il comprend un ancien chai et un ancien four à pain, seul témoin de l'activité passée du hameau. L'ensemble est entouré de prairies, certaines bordées par de vieux murets en pierre.
Enfin, le bâtiment se prolonge en avant-corps par une habitation édifiée sur deux étages ; inoccupée depuis un siècle, elle mériterait de gros travaux de réhabilitation, mais son espace et ses matériaux sauront séduire et convaincre les amateurs de vieux édifices à restaurer.

Ce que nous en pensons

Un véritable havre de paix conjuguant isolement et calme, qui saura inspirer les futurs occupants : qu'ils soient amateurs de nature sauvage, éleveurs ou monteurs de chevaux, ou encore artistes en quête d'isolement créateur, ils pourront aisément, à la faveur de travaux ad hoc, redonner vie à ce lieu en dormance. Les bâtiments et leur environnement préservé ont tout le potentiel nécessaire pour donner l'impulsion à des projets familiaux, culturels ou professionnels et l'énergie de leur réalisation. Le champ des possibilités est vaste, incluant notamment celle d'un achat de 45 ha supplémentaires dans deux ans et un programme qui tend vers l'infini : habiter l'horizon.

520 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 376990

Surface du bâtiment principal 400 m2
Nombre de chambres 2
Surface des dépendances 460 m2

Conseiller
Sud du Tarn & Montagne Noire


Florence Lenfant +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus