Dans le Roannais champêtre, à 1h de Lyon, sur un léger promontoire,
un ancien domaine viticole, ses nombreuses dépendances et son parc
Roanne, LOIRE rhones-alpes 42300 FR

Situation

En région Rhône-Alpes, au sein du département de la Loire, l'ancien domaine repose au cœur d'un paysage agricole et forestier, à quelques minutes de la sous-préfecture de Roanne. Construite sur un site préhistorique, la ville est forte d'un centre historique d'importance, d'impressionnantes maisons de maîtres, d'une place du marché, ainsi que d'un donjon en granit du 12e s. L'industrie textile à la fin du 19e s. et son prestige gastronomique, notamment le restaurant renommé "Troisgros", ont marqués l'identité de la cité.
L'accès à Lyon, "capitale des Gaules", se fait en 1h par l'A89 ou toutes les 30 min en train depuis Roanne. L'aéroport international de Saint-Exupéry se rejoint en passant par la gare TGV de la Part Dieu grâce au tramway Rhônexpress.

Description

Avec son parc d'environ 5 ha, la propriété fut autrefois un domaine à vocation viticole. Trois accès mènent à l'ancienne ferme. La voie principale, au sud, serpente entre les arbres avant de dévoiler de multiples toits rouges.
Aujourd'hui, elle développe un ensemble complet de bâtiments savamment agencé autour d'une cour en terre battue : maison principale, maison de gardien, logement aménagé dans un "grand couvert" roannais, de nombreuses caves, ateliers, serre, étable, écurie, poulailler, garages, préau ; le tout au cœur d’un agréable parc ombragé et ses deux bassins d'agrément.
La maison principale a été entièrement remaniée par un architecte dans le respect des lieux dans un cadre épuré et chaleureux.

La maison principale

Au bout d'un petit chemin sinueux et arboré, de forme allongée orientée est ouest, élevée partiellement sur cave, la maison semble comme gardée par une grande porte sur pivot en bois finement sculpté de motifs d'inspiration antique. Cette entrée côté nord jouxte le grand portail. Côté ouest, les dépendances sont articulées à l'arrière de la bâtisse autour de la cour intérieure.
Revêtue d'un enduit blanc et parcourue d'une galerie au garde-corps bordeaux de bois ouvragé, la façade principale est ajourée de fenêtres à la française. De l'autre côté, grâce à un balcon appuyé sur colonnes, un fronton avec œil-de-bœuf, de nombreuses baies et des lucarnes capucines, la maison propose une vue dégagée sur le parc et un des bassins d'agrément.
Tout comme le reste des bâtiments, la maison principale repose sous une toiture en croupe de tuiles rouges à faible pente.


Rez-de-chaussée
Depuis le vestibule, vestiaire à gauche, toilettes à droite, se déroulent en enfilade un espace bar, la salle de séjour et sa cheminée de pierre sculptée de fleurs avec sa plaque de foyer de 1770, le petit salon et la salle à manger avec des fenêtres et portes-fenêtres. Ces dernières sont de la maison Schüco et sont installées dans l'ensemble de la maison principale. Dans le prolongement du bar, sur la droite une cuisine équipée avec une ouverture sur la cour, sa buanderie, une chaufferie et un accès à l'unique cave située sous la maison. Après les salles de réception, un bureau, un atelier d'artiste aux grandes ouvertures complètent le niveau ainsi qu'un second cabinet de toilette. Depuis l'atelier, se découvre la dernière pièce. À aménager, avec son portail ou porte à double ventaux vers la cour, elle renferme un escalier en bois menant au grenier et aux combles.
À ce niveau, les sols sont dallés de pierres en quinconce. Les murs ont été peints en blanc ou couverts de crépis afin d'apporter luminosité et chaleur aux pièces.
Premier étage
À la suite du bar et face au petit salon, un escalier en pierre mène au premier étage desservi de part et d'autre par une passerelle. Ouverte sur le petit salon, elle est baignée de lumière. L'ensemble de l'étage est en sol de Paralay.
À droite, deux chambres dont une avec une grande terrasse privative. La chambre principale a une vaste salle de bains avec une baignoire, une douche à l'italienne, lavabo et toilettes. Un petit escalier permet d'accéder à la grande garde-robe depuis la salle de bains. La deuxième chambre est agrémentée d'une salle d'eau et ses toilettes.
De l'autre côté, une troisième chambre, ses toilettes et sa salle d'eau. Enfin, une buanderie ouvrant sur une longue galerie extérieure surplombant la cour intérieure.

La maison du gardien

Sur un niveau avec sous-sol, face au pré et dos à la maison principale, la façade dissimulée sous une plante grimpante, elle est orientée plein ouest et jouit d'un jardin privatif à l'avant. La tour carrée attenante présente une petite surface et son rez-de-chaussée fait actuellement office de local à poubelles. Sa toiture en croupe à égout retroussé est la seule qui soit d'ardoises.


Rez-de-chaussée
Depuis l'extérieur, l'entrée ouvre directement dans la salle de séjour - salle à manger et sa cheminée avec insert, manteau et chambranles poutrés. D'un côté la cuisine équipée, son garde-manger indépendant. Dans ce qui correspond au premier étage de la tour carré, se cache une amusante petite pièce et sa modeste ouverture, accessible par un escabeau depuis le garde-manger. D'à peine 5 m2, elle attend de trouver son usage. À l'opposé, deux chambres, une salle d'eau et ses toilettes.
L'ensemble présente des ouvertures en double vitrage, un sol couvert de carreaux blancs, ainsi que deux imposantes poutres apparentes.
Sous-sol
Une cave ayant conservé les tonneaux d'un passé viticole, d'une surface d'environ 50 m2, est accessible depuis l'extérieur.

La grange

Le "grand couvert" est un bâtiment agricole à l'architecture typique du Roannais. D'une importante hauteur de plus de 10 m sous une massive charpente apparente, il est coupée au sol sur la longueur par une rigole marquant une différence de niveaux. Depuis la partie basse, se découvrent différentes pièces à usage d'écurie et étables. Ces pièces ont quasiment toutes un accès indépendant vers la cour ou le parc.

Le logement indépendant

Aménagé dans une partie du "grand couvert", il est composé d'un rez-de-chaussé et d'un second niveau orientés à l'ouest.


Rez-de-chaussée
De la terrasse, une porte mène à la pièce principale, à la fois salle de séjour avec une cheminée, espace salle à manger et cuisine aménagée. Une fenêtre de toit illumine l'espace. Une chambre, sa salle d'eau et ses toilettes indépendantes complètent le rez-de-chaussé. Le sol est recouvert de carreaux blancs.
Premier étage
En fer et situé dans la salle de séjour, l'escalier conduit à deux chambres mansardées avec fenêtre de toit de part et d'autre d'une passerelle sous quelques poutres apparentes. Une salle de bains et ses toilettes.

Le préau

Ouvert sur toute sa longueur de plus de 13 m, il est dans le prolongement de la maison principale face à la grange et la cour intérieure. Juste à côté, se trouve le portail en bois de la seconde entrée à l'opposé du portail.

Les ateliers

Véritable lieu pour les bricoleurs avertis, bien agencé, l'atelier principal développe une surface d'environ 25 m2 sous une charpente apparente. Non loin de celui-ci, un second atelier, ou espace de rangement de matériel du jardinier, représente une surface plus réduite d'à peu près 20 m2.

Les caves

Au nombre de trois, elles se situent sous la maison du gardien et sont accessibles directement depuis l'allée de la cour intérieure.
D'une surface d'environ 30 m2 chacune, plafond voûté et sol gravillonné, la première est une cave à vin, la deuxième se consacre aux fruits et aux légumes, et la troisième est dédiée au stockage des meubles de jardin.

Les garages

Au nombre de deux, l'un est directement accessible depuis la cour, l'autre est accolé au logement du grand couvert. Depuis ce dernier, s'ensuivent une cave ainsi qu'une pièce de stockage au sol en terre utilisée.

La serre

De taille modeste, lumineuse d'un seul côté par sa verrière aux barreaux forgés, divisée en deux parties, elle s'étend sur à peu près 15 m2. Il s'agit d'une ancienne serre en pierre qui complète le potager extérieur.

Le parc

Il entoure les bâtiments, leur octroyant ainsi une réelle intimité. Deux bassins d'agrément, les ombres de l'immense cèdre, du pêcher ou d'une glycine en fleurs, viennent adoucir le doux climat régional. Un terrain comme celui-ci ne serait cependant rien sans son potager et ses arbres fruitiers. Chaque année, la récolte des légumes et fruits mûrs se révèle gratifiante.

Ce que nous en pensons

Luminosité, multiplicité et espace caractérisent la propriété. Le nombre de construction à usage tous différents forme comme un hameau au cœur d'anciennes terres viticoles, désormais vaste parc d'agrément enherbé parsemé d'arbres.
La demeure principale fut le lieu de travail d'un artiste dont perdure son atelier et un bureau adjacent. Ceci explique pourquoi elle a été repensée par un architecte avec luminosité.
De ce lieu émane une atmosphère propice à l'alliance entre travail et vie privée. Les travaux de rénovation n'ayant pas atteint toutes les bâtisses, le champ des possibles s'ouvre à qui dispose de suffisamment d'imagination pour y laisser son empreinte personnelle.

Vente en exclusivité

1 250 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 488208

Surface cadastrale 4 ha 8 a
Surface du bâtiment principal 448 m2
Nombre de chambres 3
Surface des dépendances 223 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Lyon et ses environs


Sophie Batsch +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus