Entre Bordeaux et La Rochelle, à 25 min de Cognac,
un vaste domaine du 19e s., sa maison de maître, ses dépendances sur 15 ha
Jonzac, CHARENTE-MARITIME poitou-charentes 17500 FR

Situation

Dans le Sud-Ouest de la France, dans la lumineuse Saintonge, à proximité de la ville thermale de Jonzac et de son parc aquatique, la propriété est non loin d'un village de la Petite Champagne, second cru historique du Cognac, ville de naissance de François 1er. La région, riche en patrimoine roman, proche de la Gironde et de l'océan, est parmi les plus ensoleillées de France ; le climat profite aux vignobles et également aux multiples parcelles boisées. Comme de très nombreuses demeures partout dans la région, elle est la résultante directe de l'essor du Cognac, du 19e s. à nos jours.
L'accès à l'autoroute A10 est à 20 min, reliant ainsi Paris en 4h30. La gare TGV d'Angoulême n'est qu'à 40 min, plaçant à la capitale à seulement 1h50. La mer est à 40 min, Bordeaux à 1h et La Rochelle à simplement 1h10.

Description

Imposant, le bâti de la propriété se compose notamment d'une maison de maître, de 7 habitations, de granges de réception, ainsi que de 2 piscines avec leurs poolhouses sur de grands espaces au sol en travertin.
Le domaine est en cour carrée fermée avec une entrée charretière et une piétonne au nord. À l'intérieur, la date de 1826 rappelle que la propriété existe depuis au moins 200 ans. La cour est agrémentée d'une parcelle de gazon avec ses deux albizias et quelques oliviers ornent l'ensemble le long de dépendances au nord-ouest ainsi que des massifs végétaux à l'est. La maison de maître en pierres de taille est sur le côté sud, face au jardin clos avec sa piscine et son four à pizzas situés à l'extrémité sud.
À l'ouest, un préau de plus de 100 m² attenant précède les dépendances aménagées en gîtes et deux vastes granges de réception. Un grand chai est en retour de l'édifice principal à l'est. À l'extérieur, au nord-ouest, une piscine et son poolhouse sont sur la gauche de l'entrée du domaine tandis qu'à droite figurent deux petits bâtiments viticoles. Deux allées élancées bordées d'arbres atteignent le domaine par le nord et par l'est, du côté d'une parcelle de chênes truffiers. À l'ouest, un pigeonnier carré coiffé d'un toit en pavillon s'élève proche d'une vigne, marquant le départ d'une parcelle de bois qui appartient à la propriété.

La maison de maître

La demeure est entièrement en pierre de taille de calcaire blanc illuminé par le soleil de la région cognaçaise, sur deux niveaux séparés par un bandeau. Les fenêtres à la française à double vitrage et leurs huisseries sont en bois. La bâtisse compte neuf travées de baies avec une porte d'accès et une entrée centrale à chaque extrémité côté cour et côté jardin.
La toiture à croupes en tuiles locales de terre cuite est rehaussée en son milieu par un toit à pan brisé recouvert d'ardoises percé de lucarnes jacobines de tous côtés, abritant une pièce au-dessus au premier étage.


Rez-de-chaussée
Le sol de l'entrée centrale traversante est tapissé de pierres à cabochons anciennes très bien conservées. Un couloir et l'escalier sont à gauche.
De ce côté, une salle à manger avec sa cheminée blanche Louis XV est exposée plein sud. Son sol est en chêne clair à l'anglaise et ses murs foncés contrastent avec le plafond blanc. Il s'en suit une arrière-cuisine, laissant la place à deux autres et un escalier dans un espace d'accès à l'extérieur de chaque côté.
À droite du vestibule, un grand salon d'accueil avec sa cheminée adossée, désormais poêle, dévoile des murs à appareil à tête vue, un plafond blanc à corniche, et un sol à larges carreaux clairs. En enfilade : une vaste salle à manger et la petite dépendance attenante. Dans la longueur, ont été aménagées la cuisine et ses trois grandes baies vitrées dont une donne sous le préau en retour. De cette pièce, un escalier permet d'accéder aux chambres de l'étage.
Premier étage
Les deux escaliers desservent un couloir côté cour accédant à quatre chambres exposées plein sud avec deux salles d'eau et une salle de bains. Les pièces de toilette sont équipées de sytèmes chauffe-eau solaire et de planchers à l'anglaise chauffant électriques. À l'ouest, l'étage se termine par une vaste pièce aménagée en salle de jeux. De ce côté, l'escalier de la grande cuisine du rez-de-chaussée permet d'atteindre deux autres chambres. Les murs sont identiques à ceux du rez-de-chaussée.
Deuxième étage
Une unique pièce sous-toiture domine l'ensemble, domaine et vignes à perte de vue visibles par les lucarnes de tous les côtés.

Les habitations

Au nombre de 7, à l'état neuf, pour une surface totale de plus de 800 m², ils ont été aménagés dans les dépendances entièrement refaites, en mettant en valeur les vieilles pierres. Les baies à double vitrage et leurs huisseries sont en aluminium. Les logements des ouvriers saisonniers, les chais pour le stockage de l'eau de vie de Cognac, une ancienne boulangerie ainsi que d'anciennes étables avec leurs imposantes poutres permettent de loger désormais jusqu'à 36 personnes dans le confort et l'espace. Un gîte propose une chambre, deux gîtes en présentent deux et les quatre derniers en ont trois. Chacun possède sa cuisine moderne équipée et ses salles d'eau ou salles de bains. L'évidence du lieu permet de donner aux gîtes des noms évocateurs tels "les vendangeurs", "la distillerie", "le chai", "la vieille boulangerie", "les étables", "la charmille" - la dernière évoque le paysage.
Chaque habitation peut compter sur son propre espace extérieur avec table et barbecue.

Les dépendances

Si la maison de maître est en pierre de taille, les dépendances sont toutes en moellons et les encadrements d'ouvertures sont en pierres de taille.
Deux vastes salles de réception pouvant contenir à elles deux plus de deux cents personnes ont été aménagées dans des granges au sol en travertin.
La distillerie renferme deux gros alambics et, à proximité, une pièce prévue pour les traiteurs est équipée de nombreuses prises de courant.
D'autre part, une grange d'environ 340 m² et une d'à peu près 485 m² contenant des cuviers sont libres de toute destination.
Les bâtiments viticoles situés à l'extérieur sont loués en bail précaire.

Le parc

Au sud de la maison de maître, clos de mûr, le jardin privé présente des arbres en périphérie, laissant l'espace central libre. À l'est de ce grand carré, des cultures de fleurs à bulbe, telles des tulipes, ornent toute la propriété, notamment pour les encore plus nombreuses réceptions en période estivale.

Ce que nous en pensons

La grandeur de la propriété, sa maison de maître de presque 600 m2 et 1 300 m2 de dépendances dont plus de 800 m2 habitables, n'a d'égale que celle du paysage, comme une toile de fond, des vignobles alentours. Au centre de ses 15 ha de terrain, de ses nombreuses dépendances, le bâti en cour carrée fermée rappelle les villas antiques qui jadis parsemaient la région. Oliviers de la propriété, vignes des coteaux et champs des environs évoquent le trio des cultures romaines. Ici, en plus, les chênes truffiers. Le lieu est idéal pour s'échapper, se relaxer.
L'intérêt personnel et du public national et international pour la région Midi-Atlantique ouvre la perspective d'une jouissance privée mais aussi celle de perpétuer la tradition lucrative des gîtes, les deux n'étant bien entendu pas incompatibles grâce à la taille du domaine. L'activité de location évidente déjà existante, organiser des mariages, séminaires de bien-être ou des festivités, apparaît également comme une option à finir de développer parmi tant d'autres. Ici, la taille devient le prélude à l'imagination.

2 350 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 847204

Surface cadastrale 15 ha 32 a 63 ca
Surface du bâtiment principal 586 m2
Nombre de chambres 20
Surface des dépendances 1300 m2

Conseiller
Sud Charente


Ariel Dormeau +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus