En Sologne, à 1h30 de Paris, au sein d'un parc de près de 5 ha,
une élégante villa de plaisance de 1936
Orléans, LOIRET centre-val-de-loire 45000 FR

Situation

Dans le Loiret, la propriété, proche d'un village avec quelques commerces de première nécessité, se situe à 20 min d'une gare qui dessert Paris-Bercy.
Un petit bourg qui aime les traditions et les fait revivre chaque année comme la célèbre " fête des échelles bleues ". Les façades sont ornées de ces éléments pour satisfaire à une histoire locale ancienne qui rappelle que les nombreux charrons fabriquaient des voitures à chevaux et à bœufs qu'ils peignaient de la couleur du ciel car elle permet d'éloigner les insectes.
C'est aussi une ancienne cité gallo-romaine avec une église en briques et son caquetoire.

Description

A la sortie du village solognot, un long chemin à travers bois conduit à la propriété. Un portail automatisé ouvre sur un parc et une élégante villa art-déco. Le parc est composé d'un hectare et demi de pelouses et de trois hectares et demi de bois. Une plate-bande de gravier a été aménagée sur le côté pour les véhicules. De grands arbres, pour certains bicentenaires comme un majestueux cèdre du Liban, structurent l'espace naturel. Il est ponctué de nombreux massifs fleuris le long des façades, un potager clos, une terrasse en bois non loin d'un plan d'eau tapissé de nénuphars et qui fait face à un chalet. Un ensemble parfaitement soigné, lissé, où fourmillent statues en pierre, vases Médicis, gloriette, serre et plusieurs puits en pierre. Des luminaires dispersés un peu partout dans la végétation font reculer les ombres la nuit tombée.

La villa

La villa de plaisance, ancien relais de chasse, a été édifiée en 1936 par un architecte connu, Pierre DARRAS, ingénieur des Arts et Manufacture, fondateur des établissements Darras/Jouanin.
Érigée sur deux niveaux, les façades en crépi légèrement coloré sont ponctuées de nombreuses ouvertures à deux vantaux avec parfois des impostes en verre. D'un côté, l'entrée principale se caractérise par un escalier surélevé placé sur une voûte et d'une double porte surmontée d'une marquise. Sur la façade arrière et face au parc, une large terrasse cintrée est surmontée d'un balcon posé sur des colonnes et protégé par un muret de pierres agrafées. Le toit en ardoise canadienne avec crochets en cuivre est percé de lucarnes.


Rez-de-chaussée
L'entrée principale est pavée de dalles en damier noir et blanc. Le solide escalier avec balustres est en bois. Des toilettes avec une douche sont proches de l'entrée. L'ancienne salle de chasse fait face à la salle à manger qui précède la vaste pièce de réception. Elle donne sur la grande terrasse et le parc. Elle est réchauffée par une cheminée à foyer ouvert avec polyflamme, en pierre surmonté d'un trumeau en laque. Les murs sont recouverts de lambris d'appui et le sol fait d'un parquet-mosaïque à damier. De l'entrée, un couloir dessert plusieurs pièces : une pièce à usage de salle de sport, avec parquet de lames droites, un bureau, puis une chambre qui donne sur le parc. A l'extrémité du couloir, une cuisine équipée largement éclairée grâce aux baies qui ont été ajoutées, puis une arrière-cuisine. Leur sol est dallé de carreaux en ciment colorés. Un dégagement accède à une petite terrasse. Toutes les menuiseries sont en parfait état, les fenêtres sont munies de double vitrage. Elles sont grandes et nombreuses et apportent une lumière généreuse dans toutes les pièces.
Premier étage
L'escalier aboutit à un palier qui dessert une chambre principale et sa salle de bains, et une garde-robe. Il est très largement éclairé par de grandes baies. Un couloir dessert trois autres chambres qui disposent toutes de leur salle de douche. Chacune a une couleur différente comme les maisons d'autrefois. La chambre principale donne sur la terrasse qui surplombe le parc. Elle est pavée d'émaux, sans doute de la manufacture de Briare, qui dessinent une mosaïque. Cette pièce est ornée d'une cheminée d'apparat mêlant pierre et brique, surmontée d'un trumeau qui représente une scène bucolique.

Dépendances

Un chalet bleu fait face au plan d'eau. Il comporte une seule pièce de 19 m² aménagée confortablement. Une grande tente le côtoie et peut accueillir une centaine de convives.

Le parc

La propriété est entourée d'un parc foisonnant. Un jardin à la française se dessine par endroit grâce à la présence de nombreux ifs et banquettes. De grands arbres, tels des chênes canadiens, des bouleaux, des châtaigniers ou encore des acacias, sont accompagnés d'hydrangeas, notamment des Pinky Winky. Des espèces originales comme l'arbre crevette, des prunus roses, des magnolias persistants, des rhododendrons et quelques rosiers grimpants anciens accompagnent quelques unes des statues. Le mélange des odeurs et des couleurs se propage dans les moindres recoins du jardin. Le ginkgo biloba, l'arbre aux mille écus, des tilleuls, des arbres papillons, font face à la lavande, la bignone, l'acer très impressionnant avec ses deux couleurs, vert et rouge. Un éclairage extérieur permet d'apercevoir les différents endroits la nuit tombée et notamment la mare et ses nénuphars roses. Le potager est classique avec partie légumes et parterre de simples. Un jacuzzi au milieu de ces plantes a été installé, ainsi qu'une terrasse, qui permettent d'être au plus prêt de cette nature profuse. La mare est peuplée de carpes et d'esturgeons entrevus depuis un ponton. Le bois qui entoure le domaine est essentiellement planté de chênes.

Ce que nous en pensons

La villa est à l'image de son parc, aérienne, confortable, et surtout séduisante. La coexistence des arbres plus que centenaires avec la maison dite " le château " reste impressionnante. Un véritable tableau où la nature prédomine avec beaucoup d'éclat.
La présence des puits peut être rassurante pour l'approvisionnement en eau et l'entretien du domaine (l'un deux comporte un débit illimité en eau).
Les éléments d'origine des années 30 sont intacts. La façade marquée par les colonnes, les trois terrasses et les grandes baies vitrées, souligne une grandeur architecturale. L'intérieur est tout aussi enthousiasmant.

851 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 927829

Surface cadastrale 5 ha 80 a 56 ca
Surface du bâtiment principal 291 m2
Nombre de chambres 5
Surface des dépendances 19 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Autour de Saint-Fargeau


Isabelle Ponelle +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus