Au sud du Parc régional Normandie-Maine,
une seigneurie du 15ème siècle, ses dépendances et son étang
Fresnay-sur-Sarthe, SARTHE pays-de-loire 72130 FR

Situation

Le domaine est situé dans les Alpes mancelles, au sud du Parc régional Normandie-Maine. Bocagère et champêtre, la région est prisée pour la pratique des sports de nature, randonnées, VTT, équitation, pêche, kayak. Un village avec tous les commerces et services est à 1,5 km. Fresnay-sur-Sarthe, Saint-Léonard-des-bois et Saint-Céneri-le-Gérei, cités de caractère, sont à moins d’une dizaine de kilomètres.
Paris est à 245 km via l’autoroute A28, et à 55 minutes en TGV depuis la gare du Mans à 45 minutes. La propriété est située à 25 minutes d'Alençon et à 10 minutes d’une gare TER.

Description

L’accès à la propriété se fait par un chemin encadré d’un verger et d’un potager. De part et d’autre, se faisant face, d'anciens bâtiments de dépendances. Le logis est en fond de cour. Les prairies complantées de haies enserrent l’ensemble des bâtiments et les protègent des vents, à l'abri des regards extérieurs. L'ensemble ménage quelques vues sur la campagne alentour, de prairies en cultures. Deux étangs reçoivent les eaux d’un ru qui gagne la Sarthe, à quelques champs de là.
L’origine du lieu remonte au 11ème siècle. Au 14ème siècle, c’était l’une des plus vastes seigneuries du secteur. À la Révolution, elle perd de son influence. Edifiées aux alentours de 1450 par la famille de Saint-Berthevin, la cave et la partie centrale du logis actuel, avec sa cheminée monumentale, témoignent de ce passé féodal. En revanche, les tours défensives accolées à ce bâtiment seigneurial n’ont pas subsisté. Au 18ème siècle, les registres paroissiaux font état de l’ancien étang et de droit de pêche pour la métairie.

Le logis

De plan rectangulaire, exposé nord-sud, c’est à l’origine un haut bâtiment auquel vient s’adosser, à l’est, un édifice plus bas. Construit en moellons de grès roussard, il est couvert d’un côté en ardoises avec une partie en tuiles mécaniques. La couverture au sud est en tuiles de pays. La seigneurie, de niveaux différents, est construite sur deux caves et est accessible par un escalier de pierres. Le perron est aménagé en une petite terrasse.


Rez-de-chaussée
L’entrée se fait directement dans la grande pièce de vie, sa cuisine et sa cheminée massive. La lumière y est traversante. Sur un côté, quelques marches descendent vers le salon et sa cheminée avec insert. Les murs sont en pierre apparente, enduits à la chaux. Les plafonds à la française répondent à des sols en carrelage. De l'autre côté de l'entrée, quelques marches donnent accès à deux chambres, des toilettes et une salle d’eau.
Premier étage
En fond de couloir, un escalier conduit à l’étage et son palier parqueté qui distribue deux chambres, une salle d’eau et des toilettes. Quelques poutraisons et pans de bois apparents dans les murs structurent les espaces.
Les caves
Deux caves sont accessibles par l’extérieur. Voûtées, l’une ouvre au nord, l’autre au sud. Par le pignon ouest, une porte à double battants ouvre sur une grande remise qui fait en partie office de chaufferie.

Les bâtiments de dépendance

Perpendiculaire au logis, un long bâtiment de dépendances construit en pierre de moellons et coiffé d’un toit à deux pans en tuiles de pays ferme la propriété au nord-est. Il est surmonté de hautes toitures, de charpentes apparentes et de greniers aménageables. La sellerie, une stabulation pour chevaux, une petite maison, une grange et la boutique se succèdent en ce lieu. En face, en un bâtiment plus modeste, se trouvent différentes remises et garages. À l’est du logis, des petits bâtiments indépendants construits en pierre de moellons et coiffés de toits à deux pans font office de bergerie et poulailler. Ils sont tournés vers la prairie proche afin que les animaux puissent aller et venir en toute liberté jusqu’à l’étang. L’ensemble des espaces est clos de barrières en bois.


Sellerie
Elle est située à l'entrée de la propriété et à proximité de la stabulation pour chevaux.
Box équestre 1
Il est accessible depuis la prairie.
Petit logement
Rénové récemment, il compte deux pièces, un salon et sa cheminée d'agrément et une chambre avec un poêle à pellets nouvellement installé. Les murs sont enduits à la chaux et à pierres apparentes. Les plafonds sont à la française et le sol en lames de bois contrecollées.
Grange
Cet espace est installé sous de hautes charpentes, avec accès de part et d'autre à des greniers à foin.
Bâtiment de réception
Récemment rénové, il reçoit un atelier de transformation des produits qui sont proposés à la vente ou aux hôtes de passage, qui peuvent aussi se restaurer dans le lieu. Les murs sont enduits à la chaux, avec pierres apparentes. Le bâtiment pourrait être facilement transposable en un gîte ou une petite maison indépendante du logis. Un grenier aménageable est au-dessus.
Bergerie
Les toitures du bâtiment ont été récemment rénovées.
Poulailler

Ecuries
L'abri extérieur pour les chevaux est ouvert, surmonté de deux piliers de briques.
Chenil

Four à pain
De facture ancienne, le fournil est aménagé avec une cuisine d'été.
Etable

Abri à voitures

Le jardin et les prairies

Au sud du logis, le jardin d’agrément et son dolmen s'étendent face à la campagne environnante. Un logement original y est aménagé, qui répond à la demande croissante d’hébergement dans le secteur. Le chemin d'arrivée dans les lieux est encadré de deux petits prés, l'un est un verger avec ruches, l'autre est un potager cultivé en bacs. Les prairies sont closes et accueillent chevaux, chèvres et volailles. Des prés non attenants sont en location, dont un donne sur la Sarthe. Ils permettraient d'étendre les surfaces agricoles d'éco-pâturage, de pâturage et de fourrage à près de 10 hectares.

Les deux étangs

Ils sont poissonneux avec des populations d'esturgeons, carpes, tanches et gardons.

Ce que nous en pensons

Le logis domine les Alpes mancelles depuis le lointain Moyen-Âge. Au fil des siècles, la place forte seigneuriale a perdu sa vocation défensive pour se muer en villégiature de charme. De nombreux éléments historiques sont encore visibles, qui témoignent de la riche histoire des lieux depuis leur fondation. Spacieuse et bien rénovée, la propriété est aussi une exploitation agricole active. Les nombreuses dépendances permettent de proposer une activité d'hébergement et de restauration dans un cadre authentique et champêtre. Un domaine aux perspectives multiples et prometteuses, facilement accessible depuis la capitale, pour vivre le bocage sarthois au rythme des récoltes et des saisons.

Vente en exclusivité

380 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 490505

Surface cadastrale 17677 m2
Surface du bâtiment principal 170 m2
Nombre de chambres 5
Surface des dépendances 493 m2
dont aménagées100.50 m2


Aucune procédure en cours menée sur le fondement des articles 29-1 A et 29-1 de la loi n°65-557 du 10 juillet 1965 et de l’article L.615-6 du CCH

Conseiller
Sarthe


Catherine Boivin +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus