À 30 minutes du Mans, au centre d’une petite ville, dans une rue tranquille,
une maison de maître et son jardin de curé exposé plein sud
Mans, SARTHE pays-de-loire 72000 FR

Situation

Dans la région Maine-Touraine, à 30 minutes du centre ville et de la gare TGV du Mans qui met Paris-Montparnasse à moins d'une heure. À 225 km du centre de Paris avec un accès autoroutier proche. Le Mans, très bien desservi, a de très bonnes liaisons autoroutières et ferroviaires : aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle en 1h45, à 4h30 de Marseille, 2h30 de Lille-Europe pour Londres, à 1h30 de Nantes et Rennes. Le Mans offre une belle cité médiévale, la cité Plantagenêt. Close d’une enceinte gallo-romaine où s’y déroulent de nombreuses manifestations, riches marchés de producteurs, Cours et Jardins. La petite ville où se situe la demeure est à 45 minutes de la vallée de la Loire (Tours), est desservie par une gare TER, et présente toutes les commodités nécessaires (commerces, supermarchés, laboratoire et maisons médicales, structures culturelles et sportives). À proximité, la Forêt Domaniale de Bercé, d’une surface de plus de 5.000 hectares, forêt royale au 14ème siècle reconnue pour ses chênaies de qualité, vecteur d’activités de plein air avec ses 280 km de circuits balisés (randonnées, équitation, VTT, etc).

Description

Dans une rue calme qui mène vers les commerces proches, la demeure est close de murs côté rue. L’entrée des véhicules dans la propriété se fait par un portail couvert encadré de hauts piliers. Côté jardin, la vue est dégagée, donnant sur les jardins alentour clos de vieux murs et de haies. Au loin pointe le clocher d’une église. D'un côté du portail, un bâtiment de dépendance fait office de garage et bûcher. En face, l’entrée extérieure de la grande cave s'étend sous une importante partie de la maison. Vers le jardin, une seconde dépendance qui fut en partie habitée à une certaine époque est à rénover. Au fond de la parcelle, un ancien abri de jardin et poulailler.

La demeure

De plan rectangulaire, elle est d'un niveau sur cave et sous combles. Construite en tuffeau pour une grande partie des façades ainsi que pour les encadrements des ouvertures, les chaînes d'angles, les corniches et le fronton côté rue, elle est édifiée sur un soubassement en moellon et coiffée d'une toiture à quatre pans couverte d'ardoise. Les pignons, ainsi que la façade sud, sont couverts d'un enduit. Les façades sont composées de trois travées de largeur identique. Côté rue, la travée centrale est encadrée de pilastres coiffés au niveau du toit d’un chapiteau. À l’ouest, côté portail et jardin, un bâtiment adossé d’un seul niveau avec grenier accède à la demeure, ouvrant ainsi une seconde entrée indépendante du logis.
Surface habitable de la demeure 258 m²
Surface totale 392 m² dont 74 m² de grenier aménageable.


Rez-de-chaussée
Il comprend une entrée prolongée par un vestibule central et l’escalier à balustres en ferronnerie qui mène aux étages. Le sol est en carreaux de ciment d’origine. De chaque côté du vestibule, deux portes (boiseries du 18ème siècle) distribue quatre pièces. Les premières à double vantail, les secondes en simple vantail. Le vestibule comprend également des toilettes situées sous l’escalier. L’entrée dessert d’un côté, un grand salon ou bureau, une salle à manger et une cuisine ; de l’autre, un salon ainsi qu’une pièce avec vue sur le jardin. À la suite du grand salon, une pièce a un accès indépendant par l’entrée du jardin et le portail extérieur de la propriété. L'ensemble du niveau a conservé de nombreux éléments d'architecture caractéristiques : parquet, boiseries, placards muraux, cheminées en marbre, trumeaux, corniches et rosaces au plafond, poutres apparentes dans la salle à manger. La cuisine dispose d'une entrée de service donnant sur la cour. Édifiées sur une moitié de la maison seulement, les caves, destinées aux pièces techniques, sont accessibles de l’extérieur.

Premier étage
L’escalier en bois conduit à un large palier. Les murs des espaces de distribution (vestibule, cage d’escalier et palier) sont couverts d'un enduit en trompe-l’œil imitant la pierre de tuffeau. Le palier dessert quatre chambres, chacune équipée de nombreux rangements, boiseries, ornées d’une cheminée avec un miroir ou un trumeau. L’une d'elles est pourvue d'une partie en alcôve. Des parquets à lames droites recouvrent tout le niveau et les plafonds sont en stucs décorés de corniches et rosaces finement ciselées. Le palier revêt un sol en carreaux de ciment d’origine. La salle de bain commune a conservé ses éléments d’origine (lavabo, baignoire, bidet). Elle est décorée d’une fenêtre avec vitraux. Au sol, un carrelage des Années Trente.

Combles
Du palier du premier étage, l’escalier mène aux combles. Ce deuxième niveau est constitué de deux petites chambres, anciennement chambres du personnel, d’un cabinet de toilettes, et d’un grenier qui présente une charpente intéressante. Les sols sont en carreaux de terre cuite. Trois fenêtres de toits laissent entrer la lumière du côté sud.

Les caves
Accessibles par l'extérieur, côté ouest de la maison, à proximité de la cuisine.

Les bâtiments de dépendance

Outre le garage situé proche de l’entrée ouest de la propriété, il se trouve à sa suite, en décalé et dans le jardin, une dépendance propre à devenir une remise. Deux des pièces, situées l’une au-dessus de l’autres ont des cheminées. Au fond du jardin, un ancien bâti à usage de poulailler. La cave voûtée se prêterait également à un usage de remise.


Garage
Spacieux et de bonne hauteur, il précède un grand bûcher avec grenier.
Bâtiment de dépendances
Construit en moellon avec les entourages de baies en tuffeau. Dans une partie, des espaces pour remiser le matériel de jardinage et dans un retour, un escalier d'accès à l'étage. Au rez-de-chaussée, ouverte sur le jardin, une pièce avec une cheminée en marbre.
Abri de jardin
Au fond de la parcelle et proche d'une coulée, il est adossé à un mur.

Le jardin

Assez large, il est clos de haies hautes et de murs pour se mettre à l'abri des vues et jardins voisins : un cocon végétal au cœur de la petite ville a été aménagé. Des espaces pour se poser à l’ombre des grands conifères sont proposés. Le jardin est planté de quelques arbres fruitiers et de rosiers anciens.

Ce que nous en pensons

L’ensemble a une grande qualité : il conserve de nombreux éléments architecturaux et décoratifs bien préservés qui marquent bien leur époque de construction d’origine 18ème siècle. Les pièces de réception, de bonne surface, chacune avec sa cheminée, permettent de créer des ambiances au gré des besoins et des saisons. Outre ces considérations architecturales, le logis nécessitera une rénovation, notamment thermique, pour un confort plus actuel. L’entrée séparée de la demeure et de la dépendance permet d’installer ici une activité professionnelle ou d’accueil. La maison, dont la vie est tournée vers le jardin, met les occupants à l’écart du tumulte de la petite ville tout en les laissant bénéficier à pied de toutes les commodités. Très bonnes et rapides liaisons avec l'ensemble du territoire.

480 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 483837

Surface cadastrale 1330 m2
Surface réception70.50 m2
Nombre de pièces 10
Nombre de chambres 6

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Sarthe


Catherine Boivin +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus