Dans l’hypercentre d’Amiens,
un hôtel particulier du 19e s. intégralement reconfiguré en style contemporain
Amiens, SOMME picardie 80000 FR

Situation

Capitale de la Picardie, situé au centre du triangle Paris-Londres-Bruxelles, Amiens n’est pas qu’une cité historique avec son élégante cathédrale mais aussi une ville dynamique avec ses nombreuses entreprises et son pôle universitaire de premier rang. L'hôtel particulier est situé dans le centre-ville. Tous les commerces et services sont accessibles à pied, ainsi que les écoles et lycées les plus prestigieux. La gare est à quelques minutes à pied avec des trains permettant de rejoindre Paris en 1h15. En voiture, l’aéroport Charles de Gaulle est à 1h30, Paris à 2h. La baie de Somme et le Touquet s'étirent à 1h de là.

Description

Construit au 19e s., l’hôtel particulier est discret et élégant avec sa façade sur rue en pierre et brique. Une fois la porte cochère franchie, un porche permet de rejoindre soit l’habitation, soit un vaste parking couvert complété par des espaces de service. À l’intérieur de la grande maison, un hall d’entrée dessert un appartement indépendant en rez-de-chaussée mais, surtout, permet de rejoindre, via un escalier ou un ascenseur, l’étage noble où se déploient principalement les espaces de réception autour d’une immense terrasse arborée. Au dernier niveau, des chambres et une salle de sport s’organisent autour d’un palier central. Tout ici est dans une ambiance contemporaine avec un confort certain.

La demeure

Dans une petite rue du centre, la façade de style classique avec ses hautes fenêtres habillées de persiennes expose tous les signes d’une maison de maître de haute volée. Construit en brique claire mais avec de la pierre pour les entourages de baies et les corniches, l’hôtel affiche un air à la fois imposant et subtil. Derrière cette façade classique, nul ne se doute que se cache un univers intérieur au design contemporain. Nul ne se doute non plus que, malgré l'élégance de la façade et ses nombreuses fenêtres, toute la vie du logis est tournée de l’autre côté, vers une terrasse qui apporte calme et verdure. La demeure est de ce fait lumineuse et protégée du tumulte de la ville.


Rez-de-chaussée
Une fois le porche franchi, une porte d’entrée vitrée et décorée de fer forgé noir ouvre sur une galerie desservant le grand hall et un appartement indépendant. Dans la galerie d’entrée, une immense ouverture parée de vitraux d’un artiste contemporain participe à une ambiance feutrée. Toujours dans la galerie mais aussi dans le vaste hall, un plafond à caisson avec éclairage intégré et un sol en marbre à damier noir et marron veiné blanc, apportent, assez étonnamment, une allure à la fois hiératique et chaleureuse. La décoration murale avec des volutes en grisaille sur fond noir, un peu à la manière de feu Pierre Soulages, et le majestueux escalier d’époque, ne peuvent qu'émerveiller celui qui entre en ces lieux. Toujours dans le hall, un coin d’eau avec lavabo et toilettes, un accès direct à la cave et un ascenseur participent au confort de vie. Un appartement indépendant complète le rez-de-chaussée. Il permet de loger du personnel ou d’accueillir des amis de passage. Composé autour d’une grande pièce faisant office de salle de séjour et salle à manger, celle-ci présente un mur à rayure alternant matières mates et brillantes de couleur sombre, une cave à vins intégrée au mur en bois verni, de hautes fenêtres, ainsi qu'un double plafond avec corniche. Une cuisine aménagée et une chambre avec une salle de bains contiguë complètent l'appartement pour une autonomie totale.
Premier étage
Le grand escalier en bois avec son élégante rampe au pied en fonte surmonté par une main courante en bois verni dessert l’espace de vie principale qu’occupe le premier étage. Un ascenseur permet également d’atteindre l’étage noble. Une fois arrivé à ce niveau, la première impression se résume en deux mots : volume et lumière. Le secret est d’avoir ouvert l’espace intérieur pour les lieux de réception et d’avoir multiplié les fenêtres, en particulier, sur l’immense terrasse orientée au soleil.
Le palier ouvre sur sa droite vers la grande salle de réception qui rassemble le salon, la salle à manger et la cuisine. Cette dernière est invisible puisque tout l’équipement est intégré dans le mur en boiseries vernies avec un design épuré. Seul un ilot central se remarque avec son robinet d’eau en laiton. La pièce, d’une superficie approximative de 95 m2, est traversante avec des ouvertures côté terrasse et côté rue. Le sol en grès cérame unifie les différents espaces de vie. Son amplitude et sa hauteur sous plafond rendent le lieu unique. Quelle que soit la direction du regard, une sobre et discrète majesté se dégage de cet intérieur où tout est pensé : vue sur une terrasse avec ses frondaisons, vue sur l’escalier d’époque décoré en son centre d’un éclatant luminaire à boules, vue sur une monumentale cheminée, etc. L’ensemble est dans les tons chauds et sombres que sont le marron, le gris ou le noir. Seul le plafond blanc détonne avec sa corniche lumineuse. Les matériaux muraux sont nobles : bois verni, peinture rayée noir mat, pierre brute en socle de cheminée. Une porte d’accès permet de rejoindre une deuxième cuisine au cas où la principale ne suffirait pas. C’est aussi, pour les hôtes, une solution pour ne pas cuisiner devant leurs invités. Un vestiaire « invités » complète la pièce de réception.
À gauche du palier, à l’opposé, un long couloir permet d’accéder aux espaces privés et, en premier lieu, à un bureau de travail tout en efficacité avec son mobilier intégré aux murs avec des rayonnages en bois veiné et des fonds ocres. Ensuite, commence l’espace nuit des maîtres de maison : une chambre de 30 m2 environ, une salle de bains d'à peu près 15 m2 et deux garde-robes. La chambre joue le contraste entre des murs en bois foncé et une peinture blanche pour les autres, ainsi que pour le plafond. Sa généreuse superficie permet d’y avoir aménagé une table servant soit de bureau, soit de coiffeuse. Caché du regard, un coin café-thé, son petit comptoir et un robinet d’eau, ajoutent au confort de vie quotidien. Là encore, la lumière illumine l'espace via les portes-fenêtres donnant sur la terrasse. La salle de bains au confort optimal présente un sol et des murs remarquables par ses marbres rayés et striés dans les tons marron crème. Une lingerie complète le niveau.
Deuxième étage
Au dernier niveau, un couloir avec un parquet clair distribue deux chambres équipées chacune de leur salle de bains. Les ambiances sont identiques : parquet avec de larges lattes, bois verni pour le dessus de lit et pour la coiffeuse, murs gris anthracite et enfin plafond blanc. En bout de couloir, une salle de sport d'environ 40 m2 complété par un hammam permet d’entretenir sa santé, été comme hiver.
Troisième étage
Ce dernier niveau se compose d'une chambre sous comble, un petit bureau, ainsi qu'une pièce de rangement des archives. L'accès se fait par un modeste et discret escalier.

La terrasse arborée

Elle est au centre de l’hôtel particulier au niveau du premier étage et propose un univers résolument contemporain avec des plantes très graphiques et un sol en pierre et bois. Un magnolia de plus de 6 m de hauteur apporte toute sa majesté au lieu. Différents espaces, organisés en fonction de la disposition de massives jardinières, sont conçus pour le repos des habitants : un salon de jardin, un coin repas avec une table circulaire en bois et inox pour 6 à 8 personnes. Côté pratique, un local avec une arrivée d’eau, un arrosage automatique, ainsi qu'un auvent en verre équipé de luminaires et de stores pour se protéger des grandes chaleurs.

Le garage

Il permet de garer 6 voitures. Ce niveau est complété par deux caves et un studio de création artistique d'environ 60 m2. En plus de l’accès principal au hall d’entrée, un escalier permet de rejoindre directement la terrasse supérieure.

Ce que nous en pensons

Un îlot silencieux d’élégance réinventée en cœur de ville. Entre simplicité et luxe, l'aménagement de l'hôtel particulier du 19e s. suscite l'émerveillement tout en dévoilant la chaleur d'un foyer. Cette demeure est comme un mystère qui se découvre pas à pas : la façade dissimule un intérieur contemporain, et ce dernier protège en son centre un puits de lumière et de verdure.
En outre, le rez-de-chaussée pourrait facilement permettre l’installation d’un professionnel avec un bureau ou un cabinet d’une profession libérale.

2 843 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 674325

Surface cadastrale 431 m2
Surface du bâtiment principal 513 m2
Nombre de chambres 6
Surface des dépendances 361 m2



Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Pays du Valois

Jérôme Ferchaud +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus