À quelques kilomètres au sud de Fontainebleau,
une demeure de ville du 18e s. et ses dépendances sur un jardin de 2,2 ha
Fontainebleau, LOIRET centre-val-de-loire 77300 FR

Situation

Au sud de l'Île-de-France, au nord du département du Loiret, à la limite de la Seine-et-Marne et de l'Essonne, à 70 km de Paris, la propriété est en plein centre d'une petite ville entourée de la véritable ceinture de verdure qu'est la forêt de Fontainebleau. Au cœur du Parc naturel régional du Gâtinais, clairsemée de patrimoine, cette dernière accueille chaque année de nombreux touristes, amateurs de grandes randonnées, escalades, équitation et adeptes de la nature.
La commune de Milly-la-forêt n'est qu'à une quinzaine de kilomètres et Fontainebleau à environ 25 km. La gare, accessible à pied, alternative à la fameuse autoroute du soleil, permet de rejoindre Paris/gare de Lyon grâce au RER D.

Description

La façade sur rue du logis principale est ouverte d'un porche, autrefois certainement équipé d'une porte cochère, qui sous sa lanterne permet l'accès aux piétons et aux véhicules. De là, l'arrivée se fait par une longue allée pavée qui mène à une cour gravillonnée. Une terrasse souligne la maison. À l'ouest, en équerre, le long bâtiment de dépendance est prolongé par un abri pour voiture. À l'est, bien à l'écart et à l'abri des regards, la maison de gardien et son jardin privé. À la suite, un garage est fort de sa propre entrée sur rue.
Le jardin, agrémenté de massifs fleuris, d'arbustes taillés et d'un potager, s'étend jusqu'à une partie boisée. Il est entièrement clos de murs et de grillages.

La demeure

Ancienne dépendance du château voisin, elle date du 18e s.
Côté rue, sa façade est percée de nombreuses baies à la française agrémentées de persiennes en bois peint et de rambardes ouvragées en fer forgé. Un large porche en plein cintre, fermé par une lourde double porte en bois protège l'entrée. Côté cour, un double escalier en pierre donne accès à une terrasse surélevée, elle aussi constituée de blocs de pierres taillées.
L'entrée se fait par une porte en plein cintre, tympan vitré, encadrée de pilastres en pierre taillée, qui se retrouve également sur la partie gauche jusqu'au premier étage. À l'opposé du porche, la bâtisse forme un petit retour d'équerre. Sous une toiture en ardoise, elle se compose de trois niveaux sur cave voutée, se partageant une surface totale d'environ 220 m2.


Rez-de-chaussée
L'escalier principal en chêne, agrémenté d'une rampe dont la main courante en bois s'appuie sur des barreaux en fonte, prend pied dans le hall d'entrée, lequel renferme également des toilettes. D'un côté, un vestiaire est aménagé dans le mur, de l'autre, une double porte donne accès à la salle de séjour. Le sol est de dalles de pierre à cabochons noirs. En face, se trouve la salle à manger, réchauffée par une cheminée en pierre de style Louis XV, habillée de hautes boiseries d'appui peintes. À la suite, se découvre une petite bibliothèque qui communique avec la cuisine aménagée de grands placards en bois, ouverte sur la terrasse. De l'autre côté, le salon traversant d'environ 37 m2 est largement éclairé par quatre grandes fenêtres. Un second escalier, dont la rampe est en balustres de chêne, mène directement à une chambre. Les sols sont un parquet de chêne à "bâtons rompus", les cheminées de style Louis XV.
Premier étage
Le large palier, au sol en carreaux de ciment à motifs géométriques gris et blanc, distribue une chambre spacieuse avec douche et garde-robe, et une seconde, plus grande. Le mur principal de cette dernière est agrémenté d'une cheminée en pierre rehaussée d'un trumeau de style Louis XV ainsi que de placards et portes coiffées de cartouches représentant des scènes galantes. De là, une salle d'eau avec toilettes, dont les murs sont habillés de carreaux de grès façon ardoise, est partagée avec une troisième chambre. Les sols sont en parquet de chêne à "bâtons rompus". Enfin, une quatrième chambre jouit d'une garde-robe et d'une salle d'eau avec toilettes. Les murs sont en carreaux de grès gris, le sol est un parquet.
Deuxième étage
Mansardé, son palier présente un lavabo et son espace est divisé entre trois chambres et deux greniers.

La maison annexe

Très en retrait de la maison principale, elle date des années 1930. Bien cachée derrière son petit jardin privé, protégée sous une toiture en tuile de pays, sa surface d'environ 60 m2 est partagée entre une entrée, une salle de séjour agrémentée d'un poêle à bois et deux chambres, parquet à l'anglaise. À la suite, une cuisine et une salle de bains avec toilettes. Un garage, avec accès direct à la rue par la cour de l'immeuble voisin, complète l'ensemble.

Bâtiment de dépendance

Il s'agit d'une longue bâtisse, mur avec appareil à tête vue, sous une toiture en ardoise avec quelques lucarnes jacobines, qui se divise entre, au début, différents ateliers et remises, et un appartement d'une surface d'environ 60 m2. Celui-ci se compose d'une grande pièce avec cheminée, d'un coin cuisine, d'une petite salle d'eau avec toilettes (à rénover) et d'un spacieux salon-bibliothèque ouvert sur le jardin par une large baie. Pour faire suite, vient un abri pour les voitures.

Le jardin

Aménagé de massifs fleuris où des rosiers, ponctués de boules de buis, exaltent leur parfum, il se prolonge d'un côté par une grande étendue de pelouse. Agrémenté d'une petite structure métallique à la façon d'une verrière et, de l'autre, par une allée de tilleuls qui mène à la partie boisée plantée d'arbres séculaires, s'y retrouvent déjà les premiers rochers de Fontainebleau. Un second portail permet l'accès au fond du jardin.

Ce que nous en pensons

Son allure de gentilhommière, son passage cocher au soir à la chaleur de la lanterne, ici règne un esprit du 18e s. à l'atmosphère influencée par le 19e s. romantique. Rassemblant les codes esthétiques et architecturaux du premier siècle, ses massifs, ses plantes grimpantes, son jardin de 2 ha arboré et fleuri qui jadis rejoignait le château, fraîcheur des jours d'été, et ses lueurs du soir, en font incontestablement le petit pays paisible des romans du siècle suivant.
Si proche de Paris, pourtant au creux d'un des plus grands massifs forestiers d'Île-de-France, tous les commerces de proximité étant accessibles à pied : trois éléments qui permettront de mettre en valeur l'usage des deux dépendances, véritable atout dans une région aussi touristique.

695 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 537456

Surface cadastrale 2 ha 24 a 32 ca
Surface du bâtiment principal 220 m2
Nombre de chambres 7
Surface des dépendances 160 m2
dont aménagées116 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Fontainebleau et alentours


Gilles Baleria +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus