A quelques kilomètres de Sarlat, une agréable retraite
et son parc de plus de deux hectares agrémenté de cours d’eau.
Sarlat-la-Canéda, DORDOGNE aquitaine 24200 FR

Situation

En Périgord Noir, à une courte distance de la vallée de la Dordogne et ses nombreux châteaux, mais aussi de Sarlat-la-Canéda, halte régionale incontournable des visiteurs. Un lieu chargé d’histoire où il fait bon flâner, découvrir des marchés mettant à l’honneur les produits locaux, profiter des animations culturelles, ou goûter au plaisir d’une savoureuse halte gastronomique aux accents du Sud-Ouest. La nature est ici belle et préservée. Une campagne au relief vallonné, ponctué d’étendues de bois denses aux essences variées, et de multiples cours d’eau. Par la route, Bordeaux et Toulouse sont à moins de 200 km ; Bergerac et Périgueux à 75 minutes environ, enfin Brive-la-Gaillarde à moins 60 minutes environ. Aéroports, gares ferroviaires et autoroutes facilitent l’accès à la région.

Description

A moins de 5 minutes d’un village disposant de toutes les commodités, traversé par la route menant à Sarlat. La propriété se situe légèrement à l’écart d’un petit hameau symbolisé par son moulin désormais réhabilité, jadis contrôlé par le vicomte de Turenne, seigneur du château de Montfort. L’accès à la demeure s’effectue par un étroit chemin goudronné, desservant également le petit groupe de maisons situé à une centaine de mètres en contrebas. Un muret en pierre épouse son tracé et marque les limites de la propriété s’étendant sur un peu plus de 2 hectares. L’entrée principale est protégée par un large portail forgé supporté par deux piliers en pierre. Un peu plus haut, une seconde entrée dessert le garage permettant d’abriter plusieurs véhicules.
Les bâtiments épousent la pente douce du versant ouest d’un coteau largement boisé. La demeure principale s’accompagne d’une cour gravillonnée formant une belle esplanade permettant de profiter des environs. On y trouve également un pigeonnier partiellement aménagé, une annexe pour un accueil en toute indépendance, ainsi que son abri couvert où peuvent être pris les repas. En contrebas s’écoule un ruisseau classé en première catégorie piscicole, ainsi que le bief pour partie protégé par une épaisse haie de bambous dans laquelle ont été creusés des passages. Quelques arbres centenaires agrémentent le parc, agréable, bien planté, où l’on trouve également une ancienne borie, la piscine, un puits, et un important bassin désormais vidé aux abords des cours d’eau.

La maison principale

A la fois simple et harmonieuse, la demeure est une construction du 19e siècle en pierre blonde de Dordogne, réunissant deux corps de bâtiments placés en retour d’équerre, édifiés sur un et deux niveaux (hors combles aménageables). La toiture est en tuile plate et s’équipe de trois lucarnes jacobines au-dessus de la façade sud-ouest. L’accès aux intérieurs s’effectue par la terrasse du logis sud-est placée en léger surplomb de l’esplanade. Une place privilégiée pour apprécier le point vue dégagé sur la nature environnante. Sous la terrasse, un large escalier en pierre permet de se rendre au « jardin inférieur » et ses cours d’eau, mais aussi à la partie basse de la maison, notamment composée d’un appartement indépendant. Depuis cette même terrasse, il est également possible de rallier le pigeonnier, mais aussi le « jardin supérieur » où se situe la piscine.
Les intérieurs totalisent un peu plus de 200 m2, parfaitement habitables en l’état. Ils ont été soigneusement restaurés dans un esprit résolument épuré adoptant des tons clairs permettant d’apporter davantage de clarté, et préserver ainsi le charme intemporel des portes et fenêtres à petits carreaux.


Rez-de-chaussée
L'accès principal à ce niveau (140 m2 environ) s'effectue à partir de la terrasse sud dont profitent la salle de séjour et la cuisine. Les deux pièces communiquent avantageusement entre elles, assurant ainsi une vraie convivialité au moment des repas. La cuisine est agréable et fonctionnelle. Elle s’équipe d’un îlot central et dispose de nombreux rangements. L’ancienne cheminée cantou est désormais condamnée pour laisser place à la cuisinière. Le sol est couvert d’un carrelage effet pierre de facture récente. La salle de séjour dispose d’un parquet droit et d’une cheminée en pierre équipée d’un poêle à bois. Les poutres apparentes adoptent les mêmes tons clairs que ceux des murs. L’extension offerte par la terrasse est très appréciable. Au nord, un couloir dessert la buanderie, ainsi que les trois chambres du niveau, orientées vers le sud-ouest. Leurs sols sont couverts de jonc de mer. L’une d’entre elles dispose d’une salle-de-douche privative, les deux autres se partageant une salle-de-bains avec baignoire et douche.
Rez-de-jardin
Ce niveau est constitué de plusieurs parties indépendantes les unes des autres, situées dans la partie sud-ouest de la demeure, et accessibles à partir du « jardin inférieur ». On y distingue, du nord au sud, un appartement (38 m2 environ), composé d’une salle de séjour avec cuisine ouverte, une chambre et une salle-de-douche ; une salle de jeux (25 m2 environ), agrémentée d’une belle cheminée monumentale en pierre, désormais ornementale ; une remise (11 m2 environ), avec une cave placée en suite (27 m2).

L’annexe

Située à l’entrée de la propriété, la maison (100 m2 environ) permet un accueil en toute indépendance. Edifiée de plain-pied avec un niveau de combles désormais aménagé, elle est construite en pierres blondes régionales et se couvre d’une toiture à deux pans en tuile plate. La partie sud témoigne de l’existence passée d’un four à pain. Au nord, elle se prolonge d’un abri couvert permettant de s’attabler en profitant du point de vue. Les intérieurs sont agréables et tout à fait habitables en l’état. On y distingue une salle de séjour équipée d’une cheminée en pierre, une cuisine, une chambre d’enfant et une salle de douche au rez-de-chaussée, ainsi que deux chambres à l’étage dont une avec salle-de-bain privative.

L’ancien pigeonnier

L’édifice jouxte l’abri couvert prolongeant l’annexe. Il s’élève sur trois niveaux identiques de 8 m2 environ chacun, et se couvre d’une toiture à quatre pans en tuile plate. On y distingue, un bucher au rez-de-chaussée, une réserve au premier étage et un bureau au second. L’ensemble est fonctionnel bien que simplement aménagé.

Le garage

Situé au nord, à l’écart, on y accède à l’extérieur par la petite route desservant le hameau, mais aussi par le « jardin supérieur » en empruntant un petit sentier. Le bâtiment de facture récente prend appui sur le mur en pierre bordant les limites de la propriété. Il est couvert d’une toiture à simple pan en tuile Romane. Les intérieurs (80 m2) permettraient d’abriter plusieurs véhicules, ou offriraient une importante surface de rangement si nécessaire.

Ce que nous en pensons

Une région où il fait bon vivre et dont on ne se lasse pas de découvrir les richesses tant elles paraissent nombreuses et remarquables. A proximité d’une ville dont le coeur médiéval sauvegardé fait la renommée, et constitue à lui seul un véritable lieu de pèlerinage touristique.
Si certains regretteront que la quiétude du lieu puisse être perturbée par la route menant à Sarlat, d’autres apprécieront cette surprenante et discrète retraite, tant pour la sobriété et la chaleur de son habitat, que pour la beauté de son cadre et l’intimité qu’il procure. Une résidence familiale par excellence dont les atouts seraient également sans aucun doute adaptés à de la location saisonnière si recherchée dans le secteur.

Vente en exclusivité

595 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 837735

Surface cadastrale 2 ha 9 a 50 ca
Surface du bâtiment principal 205 m2
Nombre de chambres 7
Surface des dépendances 200 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Périgord Noir, Périgord Pourpre, Lot, Corrèze


Ilan Libert +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus