À Bordeaux, un bâtiment d'architecte,
rénovée en maison d’habitation atypique
Bordeaux, GIRONDE aquitaine 33000 FR

Situation

Au cœur du quartier de Caudéran à Bordeaux, la maison se situe à deux pas de l’ensemble sportif Primerose. Le cœur de la capitale girondine est à huit minutes de bicyclette. Les transports en commun sont à 200 m et donnent accès directement à la gare et à l’aéroport. Paris est à 2h30 de porte à porte. Le quartier Saint Seurin est à vingt minutes à pied, le centre-ville de Caudéran à quelques centaines de mètres. De nombreuses écoles sont à proximité dont une école Montessori. Collèges, lycées et établissements d’enseignement supérieur sont facilement accessibles. Le quartier Caudéran bénéficie des trente hectares d’espaces verts du parc bordelais, véritable poumon où ses habitants aiment se balader à pied ou à vélo.

Description

Dans une ancienne clinique ORL, cet ancien bâtiment à usage professionnel construit en 1973 a été transformé en maison d’habitation tout en conservant les éléments clés de l’architecture initiale. Cet ensemble a été imaginé par un des architectes bordelais de référence : Jacques Hondelatte. Les familles Portmann et Negrevergne, pionniers de l’ORL depuis quatre générations avaient commandé à l’architecte bordelais un établissement pour y installer leur clinique. Peu connu du grand public, Hondelatte est pourtant un créateur culte pour quelques tribus de concepteurs, de tout âge, des personnalités renommées comme Jean Nouvel ou Rudy Riciotti. Pionnier de l’architecture numérique en France dès le milieu des années 1980, Jacques Hondelatte voit peu à peu son travail reconnu par la profession. Il reçoit en 1998 le Grand Prix National de l’Architecture. Jean Nouvel, compagnon de longue route avec qui il conçut notamment, en 1984, un projet de lycée à Pessac, près de Bordeaux, définit son travail comme « une architecture qui passe par l’abstraction et la parole et non plus par des croquis ».

La maison

L’entrée se fait par une porte principale donnant sur la rue.
La transformation de la clinique en lieu de vie a été confiée à l’architecte Boubacar Seck élève de Jacques Hondelatte. Il a travaillé sur une juste conciliation entre transformation et préservation. Au total, la maison fait 180 m² environ. Les bureaux de la clinique ont été transformés en chambres, les salles d’attente sur les niveaux intermédiaires en salon ou en bureaux.
L’élément central de la maison est l'escalier monumental en béton qui relie les différents niveaux. Il est baigné de lumière grâce à l’immense verrière sur le toit. Entre étages et paliers intermédiaires, on en compte six. Pour les propriétaires actuels, l’escalier a été pensé comme un véritable lieu de vie.


Rez-de-chaussée
Le couloir d’entrée dessert la salle de séjour-cuisine ouvert. La cuisine est équipée. Le sol y est couvert de grandes dalles de carrelage de type industriel. Une immense fresque orne un des murs et confère au lieu un effet très artistique. Le niveau comporte également une buanderie, des toilettes et un local à bicyclettes. Un escalier conduit à l'étage inférieur où les anciens laboratoires de test ORL ont été transformés en chambre avec salle d’eau. Le béton et le bois sont les deux principaux matériaux utilisés lors de la rénovation.

Etage
Un premier niveau intermédiaire a été aménagé en salon avec une large baie vitrée et donne sur un patio extérieur. Il compte une chambre et une salle d'eau ; l'étage à proprement parler : deux chambres avec une salle de bain. Le deuxième étage intermédiaire est un bureau bibliothèque ouvert.
Le dernier étage, d'une hauteur sous plafond de 2,80 mètres, a été transformé en vaste suite comportant une chambre, une salle d’eau, des toilettes et une vaste garde-robe.

Ce que nous en pensons

Le travail réalisé pour repenser les espaces tout en gardant l’esprit du lieu permet d’investir pleinement la maison. Cette mutation garantit la continuité du lieu. Dès l’entrée dans la maison, l’esprit du bâtiment est manifeste et chaque niveau invite à poursuivre la découverte. La proximité immédiate avec le parc de Lussy très arboré et ses aires de jeux comble aisément l’absence d’extérieur : les tennis de la villa Primerose, et de différents complexes sportifs, les pistes cyclables ajoutent une convivialité immédiate à la demeure. Avec un réseau de pistes cyclables, un composteur partagé, une station d’autopartage, une borne de recharge pour véhicules électriques, des parcelles maraichères partagées et une offre de distribution de produits en circuit court, le quartier est très orienté vers l’éco-responsabilité.

Vente en exclusivité

998 500 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 948292

Surface cadastrale 126 m2
Surface du bâtiment principal 178 m2
Nombre de chambres 5

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Saint-Emilion et ses environs


Christophe Grelier +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus