Sur une île du marais Poitevin, sans être isolée,
une chaleureuse maison de pierre
Niort, VENDEE pays-de-loire 79000 FR

Situation

Vu du ciel, le marais Poitevin est un quadrillage à la Paul Klee. Du sol, ses paysages mi-aquatiques mi-végétaux sont une source inépuisable d'émerveillement. Niort et sa gare TGV (Paris en 1h50) sont à 30 km. Au confluent de plusieurs voies d'eau, le village étire des maisons basses aux couleurs pastel le long de la rue qui mène au "port". Dès le 12e siècle, le sel y a transité. L'église a une de ces façades du roman poitevin où le décor sculpté est luxuriant. De tout côté partent sentiers de randonnées et pistes cyclables. De petites embarcations permettent de naviguer sur, par ordre croissant de largeur, les fossés, les conches ou étiers, les rigoles, les canaux. Le Parc naturel régional du marais Poitevin a été créé une première fois en 1979. Les immenses plages de Vendée sont à une heure et La Rochelle à 45 min.

Description

La maison est à l'orée du village, sur une île, entre canal et conche. Construite en moellons de pierre calcaire, elle est recouverte d'une toiture en bon état de tuiles tige de botte. Les trois corps de bâtiment contigus sont d'un ou deux niveaux et incluent, de manière traditionnelle, la dépendance.
Aux vastes volumes-cathédrale du salon et de la salle à manger s'ajoutent quatre ou cinq chambres, une salle de jeux, une salle de bains, deux salles d'eau, deux toilettes. 210 m² au total. Sols en travertin au rez-de-chaussée, parquet à l'étage. Tout autour de la demeure, les terrasses suivent la course du soleil. Double vitrage partout, chauffage au fioul très efficace.
Dans la végétation de l'île-jardin, piscine, boulodrome, cabanons à vélos et deux petits embarcadères ont trouvé leur place.
Plusieurs parcelles de l'autre côté du canal.

La maison

L'eau du canal côté façade, de la conche à l'arrière, la protège comme les douves d'un château. Le portillon d'entrée, sous un auvent que portent deux piliers, s'ouvre sur un pont de bois qui franchit le canal jusqu'au jardin. Une glycine s'accroche à la rambarde. La maison est en trois parties d'inégale hauteur, en incluant la dépendance. Les toits sont en tuiles tige de botte, les volets d'un bleu-gris très doux. A droite, devant la salle à manger-cuisine, une grande terrasse dallée, pour les repas des nombreux jours de beau temps, brouille la frontière entre extérieur et intérieur. Une petite marquise surmonte la porte d'entrée.


Rez-de-chaussée
La présence d'une grande chambre tout de suite à gauche en entrant dans le vestibule sera bien appréciée. Deux de ses murs sont en pierre apparente, celui donnant sur l'extérieur doté d'une isolation. Au fond du vestibule, la salle de bain a une fenêtre sur la conche, à l'arrière de la maison. Toilettes séparées. A côté, une chambre bénéficie à la fois d'une petite fenêtre sur la conche et d'une porte-fenêtre donnant accès à une terrasse dans l'angle qu'elle forme avec la dépendance. Le grand salon est à droite du vestibule, haut de deux niveaux sous la charpente du toit à deux pans inégaux. Une mezzanine et son escalier, les deux en bois et à l'élégance sobre, occupent une partie de la hauteur. Trois des murs sont en pierre apparente. Une porte-fenêtre sur le jardin, une fenêtre haute et deux fenêtres de toit prodiguent la lumière du jour. Un insert de bon goût a été installé dans une grande cheminée de calcaire aux lignes pures. D'anciennes ouvertures ont été transformées en niches décoratives : l'une a la taille d'une fenêtre sous un linteau de pierre, l'autre est plus petite, en hauteur, cintrée de claveaux. La salle à manger-cuisine, qui occupe tout le second corps de bâtiment, est aussi épurée et chaleureuse à la fois que le salon, contemporaine et immémoriale. Elle a deux axes : celui qui, de l'entrée, mène à la cheminée et celui, perpendiculaire, qui va de la grande terrasse de la façade à une autre terrasse, plus intime, sur la conche. Les quatre murs sont en pierre apparente. Les deux pans du toit sur la charpente peinte en gris constituent le plafond. La partie cuisson est flanquée d'un plan de travail à l'esthétique minimaliste qui repose sur une pile de brique. Dans le salon donne la troisième chambre du rez-de-chaussée : elle a sa salle d'eau, un dressing, une fenêtre sur la conche et surtout, elle aussi, sa terrasse.
Premier étage
La mezzanine du salon est un espace d'intimité. Elle donne accès aux pièces de l'étage, sur parquet. Une grande chambre, sous la charpente apparente du toit, est dotée d'une salle d'eau et de toilettes éclairées par une fenêtre de toit tandis que deux fenêtres tournées vers le jardin et le canal rendent la pièce lumineuse. Deux autres pièces à fenêtre de toit peuvent être affectées à des chambres supplémentaires, à un bureau, à une salle de jeux (déjà existante).

La dépendance

Attenante aux deux corps d'habitation, elle abrite la chaudière et la cuve de fioul. Elle pourrait être mieux utilisée moyennant des travaux.

L'île-jardin

Entre les berges bien entretenues ont poussé bananier, hêtres, chênes, acacias, noyers, pieds de kiwi. La piscine (4 m x 4 m), sécurisée par une bâche à barre et équipée d'une nage à contre-courant, a trouvé sa place, de même qu'un authentique boulodrome de 12 m x 3 m. Deux cabanons pour la machinerie de la piscine et les vélos sont adossés au pignon de la salle à manger-cuisine. Un escalier descend vers la conche où attendent deux barques dont une typiquement maraîchine.

Ce que nous en pensons

C'est toujours un crève-coeur de s'arracher à l'envoûtement des canaux, de la lumière, des paysages du marais Poitevin qui sont autant de tableaux. Une solution : y avoir sa maison. Celle-ci par exemple, sans approximation ni chichi. L'eau qui l'entoure n'est pas une protection guerrière, un retranchement hautain : un peu d'intimité a simplement été demandé à la nature. La familiarité de la pierre, la chaleur des tuiles, la sobre élégance du travertin, le jardin plein d'arbres et de fleurs se chargent du reste. Qui s'appelle confort, goût sûr, convivialité, douceur de vivre.

Vente en exclusivité

530 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 847000

Surface cadastrale 6290 m2
Surface du bâtiment principal 210 m2
Nombre de chambres 4
Surface des dépendances 36.51 m2

Conseiller
Deux-Sèvres


Jean-Pascal Guiot +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus