Dans un quartier résidentiel dominant la ville de Périgueux, dans un parc,
une maison forte, sa piscine et sa dépendance avec des arbres séculaires
Périgueux, DORDOGNE aquitaine 24000 FR

Situation

Située dans la première couronne de Périgueux, chef-lieu de la Dordogne, la commune est principalement résidentielle, avec des commerces de proximité, des lieux culturels et sportifs, un parc près de la rivière et quelques pépites architecturales dont cette maison fait partie. L'hôpital est à seulement 4 km, la clinique Francheville et le centre-ville à 2,5 km, l'autoroute A89 à 10 km.

Description

Le haut portail télécommandé est l'unique accès à la propriété, entièrement clôturée et protégée par des haies diverses, murets et murs d'habitations voisines. Au quatre coins du parc, un très vieux et vénérable buis, des essences aussi diverses que cèdre bleu, pin Douglas, chêne, érable, tilleul, if, olivier, noyer, figuier, cerisier, laurier rose, lagerstroemia, lilas, hortensia, rosier, glycine apportent ombre, fleurs et fruits aux occupants. L'abri de jardin et l'atelier sont précieux pour entretenir cet îlot de verdure. Les véhicules peuvent stationner à l'intérieur de la propriété. Au nord et à l'ouest, deux terrasses permettent de profiter de la douceur du climat périgourdin, des grillades ou de la table de ping-pong. La piscine et sa terrasse protégée, au fond du jardin, sont éloignées du bâtiment.

La maison-forte

Contre l'édifice central rectangulaire, élevé sur deux niveaux sous combles aménagés, sont flanqués, au sud, une tour carrée dominant l'ensemble, un bolet défensif fermé par une grille en fer forgé et une pièce les reliant. Un deuxième bâtiment est adossé au nord en décalé. L'ensemble est couvert d'une toiture à deux pans couverte de tuile canal et découpée de manière à abolir toute symétrie. La forme polygonale de l'ensemble est harmonieuse. Pas moins de sept ouvertures permettent d'accéder à l'intérieur de la maison. Néanmoins la porte d'entrée actuelle, en bois, cloutée et ornée de ferronnerie, se situe au sud, en saillie par rapport à la tour carrée.


Rez-de-chaussée
L'entrée principale sert également de palier car il intègre un escalier en ciment bouchardé. Le sol est ancien, fait de larges dalles de pierre. Les murs sont en moellon apparent jointoyé ou entièrement enduit de chaux laissant apparaître les encadrements chanfreinés des portes donnant au bureau dans la tour ainsi qu'au salon. Ce dernier est percé d'une grande baie vitrée derrière laquelle a été creusée une terrasse en retour d'équerre entourée d'un muret en pierre. De manière générale, quelques marches précèdent l'entrée de chaque pièce. C'est le cas pour accéder à la salle à manger, vaste pièce en suite, aux solives apparentes, et terminée par une cheminée monumentale contre le mur pignon. Au sud, une porte rejoint, sur un sol en pisé, le bolet défensif et son escalier en pierre. Dans le bâtiment nord, la cuisine ouvre sur une terrasse et accède à : une cave aménagée dans une ancienne citerne enterrée, une salle de bain, une buanderie/chaufferie et un garage.
Premier étage
Il est desservi par deux escaliers : l'un intérieur ; l'autre, extérieur. Ce dernier aboutit à un balcon entouré d'un garde-corps en pierre, plein et ajouré par une balustrade. L'avant-toit est supporté par des colonnes en pierre sculptée. Un dégagement central parqueté dessert tous les différents espaces dont des toilettes indépendantes et une salle d'eau collective. La chambre éclairée par des baies au nord et à l'ouest présente des solives apparentes et des murs, soit badigeonnés de lait de chaux, soit lambrissés avec une cheminée au manteau de bois. Elle est lumineuse et intègre sa propre salle de bain ainsi qu'un placard. Une deuxième chambre est percée d'une fenêtre à meneau. Le bâtiment nord abrite une suite avec une grande chambre ornée d'une cheminée, une garde-robe, une salle de bain et des toilettes indépendantes.
Combles
Accessibles par un escalier en bois en colimaçon, les combles du bâtiment central sont aménagés en une grande pièce ouverte percée de lucarnes, une remise fermée et une chambre dotée d'un œil-de-bœuf et d'une fenêtre de toit.
Tour
La tour s'élève sur trois niveaux et renferme un bureau au rez-de-chaussée, une chambre de plein-pied avec le palier du premier étage et une chambre haute accessible par une échelle de meunier.

Les dépendances

Adossé à un bâtiment appartenant au voisinage, une dépendance avec un toit à un seul pan couvert de tuile canal se divise en trois pièces et une mezzanine. Elle peut servir d'abri de jardin, d'atelier et de remise. À côté se situe un bûcher sous une armature en bois et couverte de tuile.

Ce que nous en pensons

Avec son bolet défensif, la maison forte du 14ème siècle et remaniée au 16ème est sans aucun doute la plus ancienne maison du quartier. Outre l'atout de sa proximité avec le centre-ville de Périgueux, ses deux terrasses, son grand parc ombragé ainsi que sa piscine protégée par de hautes haies en font une propriété agréable à vivre en résidence principale, en location saisonnière ou en villégiature.

525 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 697870

Surface cadastrale 3618 m2
Surface du bâtiment principal 296 m2
Nombre de chambres 6
Surface des dépendances 30 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Périgord Blanc


Jonathan Barbot +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus