À Provins, ville francilienne classée à l'UNESCO,
l'une des plus remarquables propriétés du centre ville
Provins, SEINE-ET-MARNE ile-de-france 77160 FR

Situation

Provins, remarquable ville médiévale de l'Île-de-France, est entourée de ses hautes murailles, siège d'une importante foire annuelle et fond d’écran de nombreux tournages cinématographiques. Derrière ses remparts, s'organise une cité historique au patrimoine mondialement reconnu. Sa Tour César, la Grange aux dîmes, ses souterraines, ses musées et son patrimoine sont accessibles à tous.
Le bien se situe en plein centre ville à proximité immédiate de toutes les commodités. Provins, outre son formidable patrimoine historique et architectural, propose toutes les infrastructures qui rendent la vie plaisante : centre culturel, équipements sportifs, commerces, hôpital, clinique, écoles publiques et privées, etc. sans compter les nombreux événements culturels qui s'y déroulent tout au long de l'année.
La propriété se situe à 90 km de la capitale avec accès en 1h30 par l'autoroute A4, la francilienne puis la nationale N4. Depuis la gare de Paris-Est, des trains circulent toutes 30 min aux heures de pointe, sinon toutes les heures. Fontainebleau se trouve à 50 km, la gare TGV-RER de Marne-la-Vallée Chessy à 40 km.

Description

La propriété, donnant sur une rue calme, est composée de plusieurs bâtiments qui forment en "U". Ils s'organisent autour d'une cour pavée avec son parterre rectangulaire enherbé marqué, à ses extrémités, par quatre boules de buis. Cette cour est prolongée par un jardin dont elle est séparée par un petit muret surmonté d'une grille en fer forgée. Un élégant portail à double vantail en fer forgé s'ouvre entre les deux. Au fond du jardin, une haie de buis délimite celui-ci d'une autre cour renfermant deux garages fermés avec accès sur rue.
La maison de ville en "L", sur 2 niveaux hors cave et combles, est complétée par un appartement de deux pièces accessible par une porte cochère faisant office d'entrée secondaire. Sur le pourtour de la cour carrée, un lavoir est prolongé par 3 remises et un atelier d'artiste.
Dans le jardin, se trouvent un appentis contiguë à l'atelier d'artiste, ainsi qu'une serre accolée à la salle de séjour.

La maison d'habitation

En "L", entre rue et cour pavée, la bâtisse, datée du 18e s., présente des façades enduites d'un rose clair et des toitures à deux pans en tuiles plates de pays, parsemées de quelques fenêtres de toit, qui ont été remaniées et révisées régulièrement. Les nombreuses baies aux entourages blancs qui ordonnancent ses baies sont fermées par des portes-fenêtres et fenêtres à la française à grands carreaux avec persiennes également blanches. Certaines sont devancées d'un garde-corps en fer forgé.
L'accès principal se fait de la rue par une porte en chêne sculpté s'ouvrant directement dans la maison.


Rez-de-chaussée
L'entrée principale accède à un vestibule traversant, caractérisé par ses portes en chêne ou ornementée de vitraux et s'ouvrant sur la cour. Le sol est dallé de carreaux de ciment.
À droite, un dégagement mène à des toilettes ainsi qu'à un bureau aux murs recouverts de lambris d'appuis peints, ainsi que d'une cheminée décorative. Le parquet de chêne est en point de Hongrie. Une salle à manger traversante et lumineuse propose un accès direct par une porte-fenêtre au jardin. Parquetée en chêne à point de Hongrie, la pièce affiche une cheminée en marbre. En enfilade, la salle de séjour traversante, avec sa porte-fenêtre qui conduit au le jardin, est parquetée de même avec une cheminée similaire et un plafond mouluré.
À gauche, une entrée avec dallage à cabochons renferme l'escalier principal avec ses marches en pierre et sa rambarde en fer forgé, main courante patinée. Puis un dégagement dessert la cave. La petite salle à manger avec son sol en carreaux de ciment est contigüe à une cuisine à l'ancienne : pièce à vivre chaleureuse et lumineuse, carrelage à cabochons, agrémentée d'une porte-fenêtre donnant dans une véranda et la cour pavée. Faisant suite, une arrière-cuisine, actuellement à usage de buanderie-cellier, a son sol couvert de tomettes d'origine.
Premier étage
Le palier distribue, d'un côté, la chambre principale avec sa garde-robe, puis une chambre avec vue sur le jardin et d'une cheminée décorative. Les sols sont parquetés en chêne en point de Hongrie. Une salle de bains avec double vasque mène sur une véranda ainsi qu'une terrasse qui domine le jardin. De l'autre côté du palier, une deuxième chambre, puis un couloir desservant les autres pièces. Une troisième chambre avec garde-robe, toilettes et salle de bains communique avec la seconde. Un escalier de service permet également de la rejoindre. Une quatrième chambre est également parquetée de chêne en point de Hongrie. Les cinquième et sixième chambres sont parquetées en pin. Une salle de douche avec des toilettes sanibroyeur. Une pièce à rafraichir pourrait devenir une salle de bains.
Combles
Ils sont composés d'une chambre d'amis ainsi que de deux greniers.

L'appartement loué

Il s'agit d'un logement deux pièces d'une surface d'environ 50 m² se situant à l'étage. L'entrée se fait sous le porche. Un vestibule y dessert un local technique avec chaufferie et, au fond, un escalier privatif menant à l'appartement.
Un petit couloir distribue une chambre, une salle de bains avec toilettes, ainsi qu'une pièce de vie avec coin cuisine.
Le logis étant partie intégrée de la maison d'habitation, en l'absence de locataire, il pourrait rejoindre l'habitation principale en recréant des ouvertures.

Le lavoir et les remises

En retour d'angle, une porte s'ouvre sur un accès avec à sa gauche trois remises ou celliers en enfilade. En face, un ancien lavoir aux abords du cours du Durteint où viennent s'ébrouer quelques canards sauvages.

L'atelier d'artiste

Sous une toiture à deux pans, sa façade est animée de baies à grands carreaux et d'une porte à double vantail, décorée de motifs spiralés ; le tout encadré de piliers reliés par des balustres à poire et une frise en entablement. Il s'agit d'une pièce lumineuse propre à la création avec son accès direct au jardin. Le plafond actuel pourrait être retiré afin d'apporter une hauteur sous faitage légèrement plus importante. La surface de la pièce est d'environ 20 m².

L'appentis

La serre

Ce que nous en pensons

Classique et romantique, à l’image d’un élégant bâtiment principal autour duquel viennent s’articuler des annexes aux justes proportions. Le site de la mairie déclare que visiter Provins est une expérience unique, alors qu’en est-il d’y résider, qui plus dans une telle propriété.

Vente en exclusivité

1 080 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 163170

Surface cadastrale 1663 m2
Surface du bâtiment principal 400 m2
Nombre de chambres 7
Surface des dépendances 150 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Provins et alentours


Corinne Angeli +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus