Près de la Garde-Freinet,
une villa en pierre sèche et ses deux moulins
Garde-Freinet, VAR paca 83680 FR

Situation

La Garde-Freinet est une commune forestière et touristique située en plein cœur du Massif des Maures. Dans un site desservi par des routes serpentant dans une nature sauvage, au milieu d'une forêt de chênes-liège et de châtaigniers, le village ouvre le passage vers le golfe de Saint-Tropez situé à vingt kilomètres. Fortifié depuis le 11ème siècle, il a su conserver son caractère original avec ses maisons de pierre, les noms de rue à l'ancienne et la place centrale bordée de restaurants.
L'aéroport de Toulon est à une heure, celui de Marseille à une heure trente. La gare TGV Les-Arcs est à une demi-heure, et l'accès autoroutier est à un quart d'heure.

Description

Deux chemins en terre d'environ quatre cent mètres rejoignent la propriété par le nord ou le sud, laissant au passage découvrir à perte de vue le massif des Maures à l'ouest et à l'est, dominant quelques villages provençaux, la ligne d'horizon de la mer Méditerranée, en arrière plan. Aucune nuisance visuelle ne vient altérer la pureté du paysage.
Au milieu d'une végétation très arborée et constituée de chênes-liège et chênes-vert, la silhouette de deux moulins à vent pluri-centenaires, encadrant la propriété, se détachent progressivement au milieu de la verdure. Les murs en pierre sèche et l'architecture plutôt 18ème siècle ne laissent pas imaginer que cette propriété soit en fait récente puisque elle date des années cinquante.

La villa principale

La maison en forme de U a été bâtie sur la ligne de crête de la colline ouvrant ainsi des perspectives des deux côtés. Côté est, un auvent solidement ancré dans la cour intérieure et entouré d'arcades régulières n'est pas sans rappeler le cloître d'un monastère. De larges portes cintrées avec persiennes ouvrent, depuis cet espace, sur toutes les pièces du rez-de-chaussée. La fontaine d'applique du 18ème siècle et le panneau de carreaux polychromes datant de la fin du 17ème (Portugal) ornent sobrement les deux façades opposées. Un trèfle Louis XIV constituant un bassin rempli de nénuphars adoucit la perspective dans l'axe de la vue est. La piscine a été aménagée en contrebas sur une restanque et n'est pas visible de la maison. Côté ouest, la demeure est plus imposante car elle compte deux niveaux dus à la déclivité du terrain. Le second niveau est en rez-de-jardin et se situe sous le précédent. Une grande terrasse donne, cette fois, sur le massif des Maures et, au loin, vers la colline du Bessillon, à une trentaine de kilomètres.


Rez-de-chaussée
C'est le principal niveau de la maison. L'aile nord comprend deux vastes salons communiquant par deux portes en noyer encadrant deux grandes cheminées en pierre du 18ème siècle (jambage droit épuré et linteau orné de motifs rainurés). De grosses poutres apparentes, à une hauteur avoisinant les quatre mètres, renforcent le caractère ancien de cette aile qui conserve des proportions très équilibrées. L'aile sud est constituée de deux grandes chambres, dont l'une avec cheminée, de deux toilettes et d'une salle de bain. Les deux ailes sont reliées transversalement par la cuisine constituant la base du U. Tous les sols sont en terre cuite ou en pierre, patinés par le temps.
Rez-de-jardin
Une chambre avec salle d'eau, un studio comprenant cuisine et salle d'eau y ont été aménagés. Une buanderie est également située sous la terrasse.

Les moulins

Deux anciens moulins à vent en pierre sèche dominent le flanc est de la colline. L'intérieur est rudimentaire, mais une petite chambre pourrait y être aménagée.

Le garage

Discrètement implanté à l'écart de la propriété, il suffit pour deux véhicules.

Ce que nous en pensons

Une maison et un lieu hors du temps. La vue depuis la propriété est en effet probablement la même que celles qui s'offraient aux bergers menant leurs troupeaux par le chemin de Caraire. Tous les matériaux utilisés lors de la construction de cette villa ont été choisis avec soin : une restauration de qualité, s’appuyant sur cette base, permettra de redonner tout l'éclat à l'ensemble parfait que forme le bâti et le paysage, ses perspectives immaculées.

1 330 000 € Honoraires de négociation inclus
1 266 667 € Honoraires exclus
5% TTC à la charge de l'acquéreur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 593599

Surface cadastrale 17325 m2
Surface du bâtiment principal 237 m2
Nombre de chambres 4
Surface des dépendances 20 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Du Lavandou à Saint-Tropez & Est Var


Bertrand de Poulpiquet +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus