Au sud de la Bourgogne, un ancien bâtiment conventuel du 17ème siècle
et ses dépendances sur environ 3000m² de terrain.
Charolles, SAONE-ET-LOIRE bourgogne 71120 FR

Situation

Les gares TGV de Mâcon-Loché et Le Creusot reliant Paris en 1h30, ainsi que les accès à l’autoroute A6 (Paris/Lyon/Marseille) sont situés à environ 45 minutes de route. Genève est accessible en 2h30. Les villes de Mâcon, Moulins, Roanne et Chalon-sur-Saône, situées à équidistance sont facilement accessible par la Route Centre Europe Atlantique (RCEA).
Au cœur d’un territoire préservé et sans nuisance sonore, la maison est entourée de prairies bocagères, servant de pâtures aux bovins charolais. A cinq minutes de la maison, l’agréable ville de Charolles, avec ses maisons de caractère et les cours d’eau la traversant, dispose de l’ensemble des commerces et services de la vie courante. Pour la qualité et l’authenticité de son environnement ainsi que de sa forte identité, le territoire charolais-brionnais est actuellement en cours de classement à l’Unesco.

Description

Au cœur d’un bourg rural et délimité par un mur en pierre, le domaine a été conçu au 17ème siècle pour un usage conventuel, dont la bâtisse principale en reste le témoin majeur. Il gardera cette fonction jusqu’au 19ème siècle, où sa vocation agricole, avec le développement de l’embouche et de la race charolaise, sera affirmée par la construction d’une vaste et longue dépendance en pierre, perpendiculaire à la maison d’habitation. D’autres dépendances, à usage de poulailler, d’abris à voiture ou encore de four à pain agrémentent le terrain entourant les bâtiments.

La maison d'habitation

Construite en 1604 sur un plan quadrangulaire massif, elle est élevée en partie sur caves, haute de deux niveaux et surmontée d’une imposante toiture à croupe, de même hauteur, en tuiles plates et en très bon état. Au 19ème siècle, deux appentis ont été ajoutés sur les pignons nord et sud. Sur la façade est, un enduit moderne dissimule le caractère de la bâtisse, mais une porte au linteau cintré ainsi que l’ordonnance des ouvertures à l’étage ont été conservé. Sur la façade ouest, la structure du rez-de-chaussée est dissimulée sous un enduit tandis que l’étage conserve une remarquable galerie soutenue par des piliers en pierre. Les deux niveaux étant indépendants, on peut supposer la structure d’origine avec deux habitations comprenant galerie haute et galerie basse, avec l’étage noble au premier étage. Au nord, un passage couvert traverse le bâtiment.


Rez-de-chaussée
Il a été entièrement réaménagé dans les années 1970. Il comprend actuellement deux grands volumes de 35m² cloisonnés, ayant conservés des plafonds à la française actuellement dissimulés. Différentes pièces sous la galerie ouest, et deux pièces en appentis au sud sont présentes. Séparés de l’habitation par un passage couvert en tomettes au nord, un atelier avec plafond à la française et cheminée en pierre sculptée, ainsi qu’un bûcher étaient autrefois à usage d’habitation.
Premier étage
Depuis le passage couvert, on accède au premier étage par un escalier en pierre extérieur. Une remarquable galerie, longue de 14 mètres, court sur la façade ouest du bâtiment. Elle est soutenue par six piliers octogonaux en pierre sculptés et autrefois couverte par une charpente voûtée en coque de bateau renversée. Elle donne accès à deux vastes pièces, surmontées d’un plafond à la française et agrémentées de deux cheminées massives en pierre, dont l’une avec un médaillon sculpté daté de 1604. Dans la continuité, une troisième pièce non aménagée possède également un plafond à la française et des tomettes au sol.
Combles
L’ensemble du bâtiment est surmonté d’une haute charpente, ouverte sur la galerie et couverte de tuiles plates très récentes.
Les caves
Sous le tiers sud du bâtiment, deux caves, dont une voûtée, sont présentes.

Les dépendances


Bâtiment de ferme
Le bâtiment en pierre, long d’environ 40 mètres, a été construit en 1831, puis agrandi en 1846. Il comporte quatre étables et une grange avec de vastes volumes. La charpente est couverte d’une toiture à deux pans en tuiles plates. Les linteaux des portes en pierre calcaire, légèrement cintrés, sont d’un bel effet.
Abri à voitures
A l’entrée de la propriété, une dépendance en pierre pour les animaux de basse-cour a été prolongée d’un abri pour deux voitures.
Four à pain
A l’ouest, un bâtiment en pierre de plus faible hauteur, servait aux animaux de basse-cour. Dans la continuité, un bâtiment du 17ème siècle, contient deux imposants fours à pain, accompagnés d’une haute niche en pierre.

Le terrain

Après délimitation, sa superficie sera d’environ 3000m² répartis de manière homogène autour des bâtiments. Il se compose d’une cour délimitée d’un mur en pierre à l’avant des bâtiments et d’une partie enherbée s’étendant vers les prairies à l’arrière. Un puits est également présent.

Ce que nous en pensons

Cet ancien domaine rural ravira tout passionné, désireux de remettre en valeur les éléments architecturaux et historiques de la propriété. Ceux-ci sont manifestes et n’ont pas encore livré tous leurs secrets. Pour cela, le très bon état structurel et de gros œuvre des bâtiments sera d’une aide précieuse. Les dépendances, par leurs tailles et leurs diversités, s’auront s’adapter à tout nouvel usage. Par ailleurs, l’environnement rural et de qualité de la propriété saura mettre en valeur le travail achevé à sa juste valeur.

350 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 506269

Surface cadastrale 3000 m2
Surface du bâtiment principal 200 m2
Nombre de chambres 5
Surface des dépendances 320 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Bourgogne du Sud


Gautier Dumontet +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus