Aux confins de la Bretagne et de la Normandie, à vingt minutes de Fougères,
un presbytère du 16ème siècle et son jardin de 250 m²
Fougères, ILLE-ET-VILAINE bretagne 35133 FR

Situation

À une vingtaine de minutes au nord de Fougères, le presbytère est situé dans une commune d’environ 250 habitants avec dans le bourg un restaurant/épicerie (dépôt de pain). À 8 minutes environ, une commune d'un peu plus de 3000 habitants dispose de toutes les commodités (commerces, médecins, écoles et collège). La campagne environnante s’appréhende au gré de scènes bocagères et bucoliques, caractéristiques des terres d’élevage. Dans les prairies pâturées, le granit apparaît par endroits sous forme de roches affleurantes qui alimentent bien des légendes. Le Mont-Saint-Michel est accessible en une quarantaine de minutes, Saint-Malo et Granville en une heure. Par l'autoroute des estuaires (A84), Rennes est à moins d’une heure et Caen à une heure trente. Paris est rejoint en moins d’une heure trente depuis la gare TGV de Rennes.

Description

Au centre du bourg, le logis est situé face à l'église. Il s'agit probablement de la maison la plus ancienne du village ; sa construction remonte très vraisemblablement à la seconde moitié du 16ème siècle. La porte en anse de panier encadrée de pilastres, les traces d'anciennes grilles aux fenêtres et la tour d'escalier à l'arrière de l'édifice témoignent de cette époque de construction. La bâtisse qui abritait le presbytère n'était alors composée que d'une pièce à feu par niveau et a été agrandie entre le 17ème et le 18ème siècle. À l'arrière du logis, le jardin est entouré par les maisons alentour et leurs potagers clos de vieux murs et de haies.

Le presbytère

Aspecté est-ouest, il est construit en moellon de granit ; les chaînages d'angles et les encadrements des baies sont en pierre de taille. La toiture à longs pans et à forte pente est couverte d'ardoise et coiffée de trois lucarnes. La surface habitable est d'environ 155 m². Côté rue, la façade présente une remarquable porte sculptée à décor Renaissance; en anse de panier, encadrée de deux pilastres à chapiteaux et surmontée d'un linteau sculpté à décor de godrons. Un visage humain s'y dessine en partie centrale. Les autres baies de la façade s'organisent selon deux travées. Les menuiseries sont en bois et présentent des volets intérieurs. La façade arrière, donnant sur le jardin, présente une tour ronde qui abrite l’escalier à vis en pierre.


Rez-de-chaussée
La porte d'entrée ouvre sur la salle de séjour. Sur carrelage, cette vaste pièce de vie d'environ 41 m² présente un plafond à poutres apparentes et une grande cheminée en granit équipée d'un poêle à bois. Côté rue, la pièce est éclairée par la porte d'entrée vitrée et une baie, ainsi que par une porte vitrée côté jardin. Dans un angle, une porte dissimule des toilettes et la tour de l'escalier en vis qui dessert les étages. Dans un autre angle, une porte mène à la cuisine. D'une superficie d'environ 21 m², elle est aménagée et éclairée par une baie et deux portes, dont une accède à la rue et l'autre au jardin. Les murs de ce niveau sont en pierre apparente.
Premier étage
Dans sa montée, l'escalier à vis dessert d'abord un dégagement distribuant un escalier en bois, le bureau et une salle de douche avec toilettess puis la grande chambre d'environ 41 m². Sur parquet, aux murs à pierre vue et à poutres apparentes, la pièce est éclairée par trois baies. Une remarquable cheminée sculptée en granit est adossée au pignon nord. Surmontée d'un linteau droit, elle présente des piliers en gaine et des corbeaux ornés de volutes.
Deuxième étage
L'escalier en vis mène aux combles composés d'un palier, d'une salle de bains avec toilettes et d'une chambre. Cette chambre, avec les fermes de la charpente apparentes, est éclairée par deux lucarnes. Une seconde chambre, dont un des murs est en pierres apparentes, est rejointe par l'escalier en bois. À l'anglaise, cet escalier est à mains courantes débillardées.

Le jardin

D'une superficie d'environ 250 m², il est entièrement clôturé. En fond de parcelle, se trouvent un puits et un petit bâtiment de dépendance en pierre et couvert d'ardoises.

Ce que nous en pensons

Aux confins de la Bretagne et de la Normandie, le presbytère témoigne de l'architecture vernaculaire du pays de Fougères. La restauration effectuée il y a quelques années s'est attachée à conserver l'authenticité du bâti. Les éléments tels que l'escalier à vis, les cheminées en granit ou encore la porte à décor Renaissance content l'histoire du lieu. Sans travaux à envisager, le logis permettra à ses nouveaux occupants de s'y installer confortablement. Il pourra aussi répondre à une envie de pied-à-terre pour profiter du terroir et de la nature environnante. Proposé en gîte, comme il l'est depuis plusieurs années, sa situation permettra aux hôtes de passage de rayonner aux environs et de découvrir que si « le Couesnon, dans sa folie, a mis le Mont-Saint-Michel en Normandie », il a aussi laissé la part belle à la Bretagne.

Vente en exclusivité

299 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 323640

Surface cadastrale 340 m2
Surface du bâtiment principal 155 m2
Nombre de chambres 3
Surface des dépendances 10 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Nord du Pays de Rennes


Lucie Riaux +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus