À moins de 2h de Paris, dans l'Yonne, proche d'une célèbre cité historique,
une maison de caractère et ses dépendances entourées d'un parc arboré
Auxerre, YONNE bourgogne 89000 FR

Situation

À 155 km au sud-est de Paris par l'autoroute A6, et à 15 min de la cité historique d'Auxerre, dans un village de l'Yonne, se tient une maison de maître entourée de champs et de bois. Le bourg fait partie de l'agglomération d'Auxerre qui accueille un aérodrome. La gare SNCF la plus proche se situe à quelques minutes de la maison, à Laroche-Migennes qui dessert Paris en moins de 2h. Les commerces de la vie quotidienne se situent à 4 min du logis à pied. Le village existe depuis le 3ème siècle avec la venue d'une nouvelle culture qui s'amorçait, celle de la vigne. L'édit de Probus permit à tous les Gaulois de la cultiver. Aussi, le village reste très connu pour son église du 13e s., qui possède des fresques médiévales, et est inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Description

Trois entrées donnent accès à la propriété, chacune forte d'un double portail de la couleur des briques "brun rougeâtre" qui composent les bâtis : la première pour la maison de gardien, une seconde pour les véhicules plus importants qui peuvent accéder au parc, et enfin la troisième qui mène à la cour intérieure. Un puits d'une profondeur d'environ 10 m, utilisable suite à la mise en place d'un groupe hydrophore situé dans la cave, jouxte l'entrée principale. Cette dernière se distingue par un double portail hérisson placé entre deux piliers massifs en pierre et en brique. Une végétation luxuriante retombe sur un parterre de graviers qui conduit à la demeure et permet aux véhicules de stationner. La maison fait face à la cour intérieure occupée par l'ancien logis du gardien, les dépendances qui autrefois étaient des granges et des écuries. Des parcelles de vignes à proximité rappellent les origines viticoles du village. Une première terrasse longe l'édifice, tandis que la façade arrière en propose une seconde qui fait face au parc avec son riche potager. Une mare parsemée de nénuphars, de couleur ocre, entourée de joncs et de roseaux, donne une certaine fraîcheur dans le grand jardin aux essences odorantes et variées.

La maison de maître

Elle se compose d'un corps de logis principal et se prolonge par un bâti plus ancien. Sur deux niveaux, elle présente une architecture sobre et soignée marquée par une façade rythmée de nombreux percements encadrés de pierres blanches. Les ouvertures s'accompagnent de contrevents en bois, de couleur verte mettant en relief l'enduit de la maison. Les dessus de fenêtres en pierre légèrement bosselée sont habilement dessinés. L'une d'entre elles possède un bas relief qui représente une scène mythologique avec trois personnages dont Zeus. Le soubassement en pierre est ponctué de soupiraux délicatement ouvragés, finement ciselés, de forme arrondie. Un bandeau en pierre court le long de la façade. La toiture à deux pans est coiffée de tuiles de Pontigny, et de tuiles plates bourguignonnes pour le bâti plus ancien. La façade arrière reste quelque peu différente : la pierre est remplacée par la brique de la région au niveau des encadrements, des chaînages d'angle et du bandeau qui longe le mur. Une grande baie vitrée fait face à la terrasse qui domine le parc.


Rez-de-chaussée
Le vestibule principal présente un dallage à cabochons ainsi qu'une importante clarté grâce à une porte d'entrée en verre et bois placée à l'arrière de la maison. Elle laisse entrevoir la végétation du parc. Avec leur ancien meuble de barbier en marbre, des toilettes d'invités se situent à proximité. Une porte conduit vers la salle à manger forte d'un âtre en marbre à foyer ouvert. Les éléments d'origine, comme les tomettes au sol et les moulures au plafond, sont demeurés intacts jusqu'à aujourd'hui. Proche, se trouve une grande cuisine, éclairée par les nombreuses ouvertures qui l'entourent : une pièce agréable à vivre, totalement aménagée, agrandie par une arrière-cuisine où apparaît une grande baie vitrée qui donne sur la seconde terrasse et le potager. Un passe-plat est installé entre la cuisine et l'arrière-cuisine. De retour dans le vestibule, une porte mène vers une salle de séjour traversante, avec des vues sur la cour intérieure et le jardin. Une bibliothèque se tient proche de la cheminée. Des tomettes d'origine recouvrent le sol. Prolongeant le tout, un bureau s'étend dans la partie la plus ancienne de la maison. Une ambiance différente s'inscrit dans ce lieu par la présence d'éléments d'origine comme les poutres en chêne apparentes et les tomettes au sol. Au bout de la pièce, prend place une buanderie. Un escalier droit mène aux chambres de l'étage.
Premier étage
Un premier palier dessert une grande chambre traversante avec quatre ouvertures : deux sur le parc et deux sur la cour intérieure. Le sol est revêtu d'un parquet droit à larges lattes. Une cheminée en marbre à foyer ouvert anime les lieux. Une garde-robe jouxte la pièce. De retour sur le palier, une autre ouverture conduit à une salle de bains équipée également d'une douche et de deux lavabos. Des toilettes à part sont attenantes. Un deuxième grand palier dessert la partie enfant composée de deux autres chambres. Elles sont équipées de cheminées à foyer ouvert en marbre, typique du 19e s., revêtues d'un parquet à l'anglaise en très bon état. Une salle de bains avec toilettes, est placée entre les deux. Au premier étage de la partie la plus ancienne, se trouve une grande chambre avec charpente apparente en chêne et sa salle de bains. Une autre pièce plus petite fait office de chambre pour enfants. Toutes les portes et fenêtres possèdent des huisseries à double vitrage qui respectent l'ancienneté de la demeure.

La maison de gardien transformée en maison d'amis

Dès l'entrée de la propriété, elle se repère par son architecture typiquement poyaudine. Elle se distingue par une toiture à quatre pans revêtue de tuiles plates de Bourgogne, d'une façade animée de plusieurs ouvertures en forme d'alcôve et de baies aveugles. Les encadrements et les chaînages d'angle sont en brique de la région. Des contrevents en bois agrémentent les fenêtres et de petites ouvertures en demi-cercle sont disséminés sur les murs. La porte d'entrée de la maison est équipée d'une marquise en verre. Entièrement indépendante, elle a son propre jardin et son propre double portail en métal.


Rez-de-chaussée
Une petite entrée dessert une salle de bains entièrement restaurée, carrelée et équipée de toilettes. Une salle se séjour se tient à proximité, agrémentée d'une cheminée en marbre à foyer ouvert. Un lieu très clair et de bonne dimension. Une porte conduit à une chambre décorée avec soin, tapissée d'une toile de Jouy. Toutes les menuiseries sont à double vitrage et le chauffage est électrique.

Dépendances

Une grange d'à peu près 60 m² : une porte permet d'accéder, grâce à un escalier en pierre, à une cave voûtée d'environ 60 m². Celle-ci présente des treillages qui permettaient autrefois de sécher le chasselas pour en disposer en période hivernale ; on appelait cela le "raisin de Noël". D'anciens crochets pour le gibier sont encore intacts. Attenant à la grange, se tient un garage fermé avec tomettes au sol. Un mur en pierres sèches y a été aménagé. Il peut contenir deux voitures et mesure environ 60 m² également.

Le parc

L'arrière de la maison présente une étendue plantée de plusieurs essences d'arbres tels des chênes, des tilleuls, un imposant marronnier, quelques charmes auxquels s'ajoutent différents arbres fruitiers, pommiers, poiriers, pruniers et cerisiers. L'ensemble verdoyant est ponctué d'un plan d'eau où se côtoient des joncs, des roseaux, ainsi que des iris. La mare est tapissée de nénuphars jaunes, de nymphéas blancs et de sagittaires. Un petit bois d'environ 3000 m² apporte de la fraîcheur en période estivale. Le parc est également équipé d'une serre et d'un potager riche et très soigné. De nombreuses herbes aromatiques et légumes y sont plantés. À proximité, un petit hangar abrite l'outillage du jardin et fait office de bûcher.

Ce que nous en pensons

Dans un village de caractère, enveloppé d'une atmosphère de passé et de traditions - comme en témoigne la célèbre source qu'il appartiendra au visiteur curieux de découvrir - la propriété présente bon nombre d'atouts aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur. Elle renferme plusieurs pièces aériennes et lumineuses qui entretiennent une atmosphère paisible. Quant au parc, il ne saurait laisser indifférent par ses vieux arbres, son petit bois, et avant tout sa vue sur la campagne environnante.
Un autre avantage à souligner reste la proximité de la ville d'Auxerre, importante par la pluralité de ses commerces et de ses écoles. Aucuns travaux ne sont à prévoir, l'ensemble de la propriété demeure très soignée.

Vente en exclusivité

650 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 409721

Surface cadastrale 8842 m2
Surface du bâtiment principal 270 m2
Nombre de chambres 5
Surface des dépendances 230 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Autour de Saint-Fargeau


Isabelle Ponelle +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus