Dans un bourg du Périgord Vert, en un jardin clos de 2.700m,
une maison de maître authentique et ses dépendances
Abjat-sur-Bandiat, DORDOGNE aquitaine 24300 FR

Situation

Traversée par de nombreux ruisseaux et ponctuée d'étangs, la région présente un environnement vallonné naturellement boisé où l'agriculture a su trouver sa place. De nombreux sentiers invitent à la marche à pied, au VTT et aux promenades équestres. Un golf de 9 trous est situé à moins de 10 km. Le village a su garder les principaux services de proximité autour de son église inscrite aux Monuments Historiques. Bar, restaurant, boulangerie, pâtisserie, épicerie solidaire ne sont qu'à quelques pas. Piégut-Pluviers propose un marché hebdomadaire à 8 km tandis que Nontron est accessible en 15 minutes. La ville, sous-préfecture de la Dordogne, est réputée pour son économie artisanale de luxe portée par des entreprises de maroquinerie, coutellerie, sellerie et arts de la table. Elle accueille également le Pôle Expérimental des Métiers d'Art qui regroupe les artisans d'art et les artistes du Nontronnais. Son château, dominant la vallée, est un des lauréats du Loto du Patrimoine 2020. La Flow Vélo est une véloroute réputée utilisant le tracé d'une ancienne voie ferrée, longue de 290 km, reliant Thiviers en Dordogne à l’île d’Aix en Charente-Maritime via le cœur de Nontron. La gare TGV d'Angoulême est à une heure de route et l'aéroport de Limoges à environ 50 min.

Description

La propriété se situe tant au cœur du village, proche de l'église, qu'à sa limite, profitant ainsi d'une vue sur une prairie vallonnée, un étang et quelques vaches accompagnées de leur veaux. Elle est bordée de deux rues perpendiculaires peu fréquentées et se trouve être entièrement close par une succession de hauts murs en pierre, de grilles en fer forgé posées sur un muret, d'une haie parfaitement entretenue et de portails divers. L'entrée principale est reconnaissable par sa porte cochère en anse de panier toujours équipée de ses deux chasses-roues. Elle est accompagnée d'une porte piétonne. L'ensemble est élevé en pierre de taille de granit et chapeauté par une double génoise et un petit toit couvert de tuile ronde. Une pierres sculptée indique la date de 1803 ; une autre représente une étoile à cinq branches. Les bâtiments sont en position centrale, dégageant deux cours, au nord, et un grand jardin fleuri et arboré au sud. Reconnaissable par sa tour rectangulaire qui domine l'ensemble, la maison principale est encadrée par une première grange côté village et une habitation secondaire, suivie d'une seconde grange, plus vaste et sur laquelle s'appuie un hangar en appentis.

La maison de maître

Au-dessus de la porte d'entrée, la date de 1804 est finement sculptée. Toutefois, au regard de la tour d'escalier aux marches érodées et de la présence d'une cheminée dans la pièce haute, il semblerait que la bâtisse ait été une garnison avant de devenir une maison de maître avec une exploitation agricole gérée par des métayers. Elle s'élève sur deux niveaux sous de vaste combles et une toiture de faible déclivité couverte de tuile canal, et entoure la tour rectangulaire qui domine l'ensemble. Cette dernière a une toiture à croupe couverte de tuile plate, à quatre pans, surélevés d'un faîte court orné de deux épis de faîtage. Les murs sont chaulés et la patine grisée répond parfaitement aux pierres d'angle en granit. Les façades sont percées de baies en simple vitrage à petit bois avec des volets.


Rez-de-chaussée
Mise à part la création de toilettes, d'une douche et d'une cuisine, l'architecture intérieure n'a guère été modifiée depuis plusieurs décennies. Ainsi, les détails de la vie passée ont été préservés. Solives apparentes, portes d'époque, impostes, parquets anciens, pisé et dalles de pierre, évier en granit éclairé par un œil-de-bœuf, placards et étagères incrustés, potager à deux feux. La maison recèle également quelques pierres sculptées remarquables tels des armoiries au-dessus du cantou, une frise énigmatique dans l'entrée et des cheminées finement dessinées.
Premier étage
Sur un sol en vieux plancher cloué et posé en continu, l'ensemble du niveau est dédié au couchage. Un long couloir distribue quatre grandes chambres et une chambre de maître précédée d'une antichambre. Les portes, d'origine, sont en partie vitrées.
Tour
Avec son escalier, elle est certainement la partie la plus ancienne. Ses marches élimées mènent aux combles puis à une pièce haute dotée d'une cheminée en pierre, accessible par une échelle de meunier.
Métairie
Modeste maison sous combles, elle est adossée à la tour et communique avec le salon de la maison principale. Deux entrées indépendantes, une chambre traversante, une cave et une pièce de vie équipée d'un cheminée.
Puits
Il est situé à l'angle du salon et de la métairie, abrité par une marquise. Sa margelle de forme circulaire demeure équipée du système de manivelle en fer forgé permettant à une chaîne enroulée autour d'un tronc en bois de faire monter ou descendre un seau. Il est toujours en eau et représente aujourd'hui la seule alimentation en eau de la propriété, grâce à une pompe située dans la cave de la métairie.
Grange
Contre la métairie, elle est imposante et demeurée dans son état d'origine. Un pigeonnier comprenant quelques plateformes d'envol est inclus dans sa maçonnerie haute. L'intérieur, accessible par quatre portes dont une de grande dimension, est divisé en trois parties regroupant deux étables et un vaste espace central en terre battue.
Hangar
Il est adossé à la grange côté jardin sous forme d'un appentis ouvert sur un seul pignon. Au fond se situent les anciennes toilettes sèches.
Grange
Ancienne, elle est construite à l'autre extrémité de la maison principale et se répartit entre une étable au sol de pierre et un atelier.

Ce que nous en pensons

Saine, ne nécessitant aucune réfection de toiture, en très bon état structurel et parfaitement entretenue, la maison est restée ancrée à l'époque du début du XXème siècle et n'a connu aucune modernisation autre que l'apport de l'électricité, de toilettes et de l'eau courante, celle-ci provenant du puits de la cour. Le mobilier d'époque, en option, est digne d'un musée. De nombreux détails d'architecture tels le pisé, les éviers, le cantou, le potager, les huisseries d'origine à petits carreaux, la tour d'escalier ou le pigeonnier apportent un véritable cachet à cette ancienne garnison devenue domaine agricole. Aujourd'hui, les nombreuses et vastes dépendances, elles aussi restées authentiques, sont idéales pour y aménager des gîtes, stationner des voitures de collection, aménager une piscine couverte ou tout autre projet nécessitant une importante surface au sol.

Vente en exclusivité

320 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 502128

Surface cadastrale 2693 m2
Surface du bâtiment principal 329 m2
Nombre de chambres 6
Surface des dépendances 340 m2

Conseiller
Périgord Blanc


Jonathan Barbot +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus