A une heure de Paris en train ou en voiture,
un moulin à eau du 18ème siècle dans un parc de cinq hectares
Chantilly, OISE picardie 60500 FR

Situation

Dans la vallée où coule le Thérain, rivière, longue d’environ cent kilomètres, qui prend sa source dans le pays de Bray, à coté de Forges les Eaux, pour se jeter dans l’Oise. Depuis l'antiquité, de nombreux moulins à eau se sont implantés pour produire d’abord de la farine ou de l’huile. Au fil des siècles, cette énergie hydraulique a été utilisée par les secteurs de la brosserie, des tissus d’ameublement ou encore de la lunetterie et trouvent ici les conditions favorables à leur développement par la mécanisation de leur activité. Le moulin se situe entre deux villages où tous les commerces et services sont présents, ainsi que la gare SNCF qui permet de rejoindre Paris en une heure. L’aéroport Charles de Gaulle est à 45 min. Les villes de Senlis et de Chantilly sont à 20 min en voiture.

Description

Une élégante grille ouvre sur une allée qui mène à la cour principale du domaine. L’allée, composée de vieux pavés dans sa partie finale, aboutit à un moulin à turbine, qui s’apparente davantage à une maison de maître, alimenté par un bief. De plan rectangulaire, avec sept travées régulières, la bâtisse, construite en pierre de taille de Saint-Maximin, est de style néo-classique. Une aile perpendiculaire abrite la maison du gardien. Sa toiture, en petites tuiles de Bourgogne, a été entièrement restaurée et souligne l’élégance de la maison. De l’autre côté, un parc de cinq hectares, agrémenté par une rivière, un étang, un court de tennis et une piscine, donnent toute sa valeur à la propriété.

La demeure

La maison érigée sur trois niveaux, de forme rectangulaire, a une surface de plus de 500 m2. Elle est construite avec un appareillage de pierres couleur claire et ornée de corniches filantes. De grandes fenêtres à petits carreaux laissent imaginer un intérieur lumineux.


Rez-de-chaussée
L’accès à la maison se fait par trois portes de plain-pied dans la cour. L’entrée principale, au-dessus de l’ancien bief, est coiffée par un auvent soutenu par quatre colonnes en bois peintes en vert anglais. Ces colonnes d’inspiration classique datent du 19ème siècle. Leur élégance s'affiche par la conception même des fûts : une base carrée et un corps central rond. Deux autres entrées sont possibles par le salon et par l’office. La double-porte vitrée sous l’auvent dessert la salle à manger. Les pièces sont en enfilade avec d'un côté, la salle à manger et la cuisine ; de l'autre, les deux salons. Les sols de ce niveau sont soit en carreaux à damier noir et blanc, soit en vieilles tomettes. Une poutraison omniprésente dans les deux salons rappelle le passé de cette bâtisse qui devait supporter de lourdes charges comme les sacs de farine. Deux cheminées de style Louis XV apportent une ambiance chaude et subtile, digne de l’ancien régime.
Premier étage
Un escalier droit permet d’accéder aux cinq chambres via une galerie si large qu’elle est meublée à la façon d’un petit salon. Ces chambres sont décorées de papier peint fleuri et coloré avec un sol en parquet droit. Pour certaines, une moquette recouvre le parquet. Ces pièces ont toutes vue sur le jardin ou sur la cour pavée. Au fond de la galerie, un appartement se compose d’une chambre à coucher, d’un bureau, d’une salle de bains et d’une garde-robe.
Deuxième étage
Un vaste palier, faisant office de salle de billard et bibliothèque, distribue six chambres parquetées.
Troisième étage
Des espaces sous combles sont aménageables et permettraient d’agrandir la surface habitable de la demeure.

Le logement du gardien

Accolé perpendiculairement à la maison principale, un logement indépendant est composé d'une pièce de séjour avec un coin-cuisine, une chambre avec sa salle de bains.

Le parc

Bordé par la rivière, le parc s’étend sur cinq hectares. La façade de la demeure s’ouvre sur un tapis de pelouse traversé par le bief du moulin et bordé par de grands arbres. La vue n’est faite que de verdure et d’eau. A l’arrière-plan, une piscine se fait discrète, cachée par les buissons et frondaisons. Derrière les grands arbres, un court de tennis attend les joueurs. Et au loin, un grand étang permettra aux plus téméraires de naviguer avec la barque accrochée au ponton.

Ce que nous en pensons

Des lignes droites et simples, un air classique, presque antique avec ses colonnes supportant un auvent. Du pittoresque avec le bief à franchir avant d'entrer dans la maison. En un mot, l’esthétique de la bâtisse est digne d’un honnête homme du 18ème siècle. La grandeur et la beauté du parc apportent, elles aussi, une indéniable qualité de vie. La piscine, la barque sur l’étang et le tennis en font un espace ludique pour petits et grands.

895 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 219549

Surface cadastrale 5 ha 3 a
Surface du bâtiment principal 540 m2
Nombre de chambres 11
Surface des dépendances 95 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Pays du Valois


Jérôme Ferchaud +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus