Entre Avignon et Nîmes, une maison de village du 18e s.
et son patio au cœur d’une réserve de biosphère
Saint-Hilaire-d'Ozilhan, GARD languedoc-roussillon 30210 FR

Situation

Face au Pont du Gard, dans un village implanté par les Romains au cœur d’un bassin entouré de collines et de garrigue puis reconstruit en 1441, aujourd’hui accessible par un long cheminement à travers vignes et oliveraies, directement à partir de la sortie 23 de l’A9. Une situation dont il tire avantage sans en subir les inconvénients. La géographie particulière des gorges du Gardon toutes proches, qui marient dans une importante biodiversité garrigue, plaines agricoles et yeuseraies, le protège efficacement des nuisances sonores.
À 25 min de la gare de Nîmes TGV et de l’aéroport de Nîmes - Garons mais aussi de la gare d’Avignon TGV, le village est desservi par un réseau local routier qui le relie aux bourgs voisins. Uzès est sa villégiature, le Pont du Gard son jardin.

Description

Bâtie autour de 1750 à l’ombre de l’aile méridionale de l’imposante église paroissiale, sur l’emplacement même de ce qui fut le jardin du curé, la maison se trouve aujourd’hui en plein cœur historique d’un paisible village d’Occitanie comptant un millier d’âmes. Entourée d'une verdure suffisamment généreuse pour tempérer la minéralité d’un centre de village, la maison d’un étage sous combles aménageables possède deux accès différents : l’un au sud, isolé par son propre patio d'une rue piétonne sans grand passage ; et l’autre, en plein cintre, donnant à l’est sur une impasse latérale qui conduit à l'église.
La façade méridionale ouvrant sur le patio a été édifiée dans un mélange harmonieux de pierre coquillière et de pierre ocre des carrières de Vers – celles-là mêmes qui furent exploitées par les Romains pour la construction du Pont du Gard voisin ; son parement présente un appareil régulier, simple, allongé, plein sur joint. La pierre coquillère de la façade septentrionale, qui longe l’église, liaisonnée de façon plus rustique, est recouverte d’un crépi à teinte d’ocre jaune.
Le patio ombragé est planté de diverses essences locales parfumées : jasmin, chèvrefeuille, bignone. D’une heure à l’autre, ombre et lumière se disputent les couleurs changeantes de ce petit espace, autrefois modeste cour et aujourd’hui luxuriant jardinet de village aimablement lancé à l’assaut des quatre murs protecteurs de la maison.

La maison

C’est la demeure du soleil et de la lune, dont les grandes ouvertures, au rez-de-chaussée et à l'étage, permettent la fréquentation heureuse. Le patio en est la halte obligée avant l’accès au seuil, fermé par une porte à imposte en éventail de vitres multicolores.
De facture traditionnelle, la maison a conservé et entretenu sa toiture en tuiles canal, ses murs en pierre de Vers, ses sols couverts de tomettes ou d'autres carreaux anciens et ses plafonds aux poutres apparentes. Certains revêtements de sol ont été refaits et modernisés au premier et second niveaux.


Rez-de-chaussée
Autour d’un vestibule au sol en carreaux vernissés d'inspiration médiévale, une salle de séjour aux voûtes quadripartites en pierre de Vers s’oriente en regard de la cheminée en pierre ; de l'autre côté, se suivent une chambre à coucher ouverte sur le patio et, à la faveur d’un décrochement, une cuisine aménagée avec son arrière-cuisine ouvrant de façon indépendante sur une impasse et sur une salle à manger qui fait face au chevet de l'église. Tous les sols sont carrelés, sauf celui de la chambre à coucher en suite avec une salle d'eau et des toilettes, où a été posé un linoléum.
Premier étage
Un escalier en pierre avec nez de marche en bois, élaboré sur une structure pré-existante d’escalier en vis, autorise l’accès à un palier d’étage lumineux qui débouche sur un couloir de dégagement distribuant quatre chambres à coucher et deux salles de bains, aux sols carrelés.
Combles
Un second escalier en pierre bien plus ancien que le précédent si l'on en juge par l'incurvation des traces de pas qu'il a gardées en mémoire, mène aux combles aménageables. Composées d'un grenier et d’une fenière ouvrant par une lucarne sommaire sur le patio d'où l'on transbordait le foin pour l'hiver, les combles ont été laissés dans leur état d'origine, témoignage précieux à la fois des us des habitants et des matériaux ou revêtements employés alors – en l'occurrence, un plancher à larges lattes et un sol en tuiles canal usagées, retournées et liaisonnées par une charpie de vieux linges effilés et recouvertes de chaux.

Ce que nous en pensons

Récemment transformée avec goût et attention en chambres d’hôtes, la maison modeste et aimable offre tout le calme et la sérénité que peuvent désirer les randonneurs au terme d’une journée passée à arpenter à pied ou en vélo la nature autour du Pont du Gard, à se baigner dans le Gardon ou à en descendre le cours quelquefois tourmenté en canoë-kayak. Toute autre vocation hôtelière sera bienvenue sachant que les cyclotouristes, ici nombreux, cherchent souvent à la nuit tombante le gîte et/ou le couvert.
Mais une famille pourrait aussi bien vouloir y trouver refuge, à bonne distance de la ville, y télétravailler ou simplement jouir du calme d'une campagne hospitalière depuis plus de 2 000 ans, au milieu des vignes et des oliviers dans un environnement ultra-protégé.

415 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 283303

Surface cadastrale 196 m2
Surface du bâtiment principal 220 m2
Nombre de chambres 6
Surface des dépendances 80 m2


Aucune procédure en cours menée sur le fondement des articles 29-1 A et 29-1 de la loi n°65-557 du 10 juillet 1965 et de l’article L.615-6 du CCH

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Garrigues d'Uzès et vallée de la Cèze


Joël Rozier +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus