À 1h15 de Paris, au nord de l’Yonne, une ancienne fermette de 1855,
ses dépendances et son jardin clos.
Sens, YONNE bourgogne 89100 FR

Situation

Dans le nord de l’Yonne, à 120 km de Paris, 12 km de Sens et 40 km de Fontainebleau, aux confins de la Champagne Senonaise et de la Bourgogne, le village de Thorigny-sur-Oreuse est doté d'un riche patrimoine d'églises, de lavoirs et de chapelles dans un cadre de campagne alternant bois et champs. Chef-lieu de canton, la commune dispose des commerces et des services de la vie quotidienne.
Paris n’est qu’à environ 2 h en voiture grâce à l’autoroute A5 et 1 h en train à partir de Sens.

Description

L'ancienne fermette érigée en 1855 est située dans une des rues principales du village. Sa double exposition côté rue et côté jardin propose à la fois la vie de village et la tranquillité d’un chez-soi. Une porte cochère en bois dont chaque vantail est percé de portes piétonnes dévoile un passage à travers la maison jusqu’au jardin à l'abri du bruit et des regards. L’ensemble est marqué par les briques, les couleurs blanc et rouge, et des toits de tuiles à deux pans.
Trois anciennes dépendances bordent le jardin de 750 m2 environ. Elles sont actuellement à usage d’entrepôt.

La maison d'habitation

Érigée sur ses caves, et bâtie en 1855, elle compte deux niveaux percés de fenêtres à la française aux châssis de bois et aux volets bleu clair. Sa toiture est en tuiles de Bourgogne. Côté rue, les chaines d’angles et les entourages de baies en brique rouge confèrent à la bâtisse un air géométrique et symétrique particulier qui contraste avec l’enduit blanc des murs. Les fenêtres sont toutes dotées de garde-corps forgés sauf celle au-dessus de la porte d’entrée qui est pourvue d’un balconnet. Côté jardin, la façade, plus sobre, présente un air davantage aléatoire avec deux fenêtres de toit velux. L’intérieur a été presque entièrement rénové.


Rez-de-chaussée
L'entrée donne dans le vaste séjour au sol carrelé de dalles grises. Une partie du plafond laisse apparaitre ses poutres. Un insert est fondu dans la cheminée adossée au manteau de poutre et aux chambranles de pierres colorées. Le gris, le beige et le rouge brique font écho aux façades extérieures du bâtiment. Un escalier droit en bois mène à l’étage. La cuisine moderne aménagée, avec sa large baie vitrée côté jardin, communique avec le séjour. De la cuisine, un escalier couvert par une véranda s’ouvre sur le jardin. Des toilettes et une salle de douche complètent le rez-de-chaussée.
Premier étage
À l'étage, trois chambres spacieuses accompagnées d’une salle de bains. D’anciennes tomettes hexagonales recouvrent les sols. Les poutres sont apparentes et les baies laissent entrer une importante luminosité. Il s’agit sans doute de l’étage le plus authentique et le moins rénové.
Deuxième étage
L'ancien grenier a été aménagé il y a une dizaine d'années. L'accès se fait par un escalier droit aboutissant sur un palier volumineux desservant une chambre d’un côté, un bureau de l’autre. Les fenêtres de toit permettent de jouir de la vue sur la campagne environnante et sur les toitures de tuile de Bourgogne, tout en diffusant une lumière appréciable dans le bureau. Les sols sont en parquet à l’anglaise et la charpente, pièces maitresses, entraits, clavettes, etc., ont été laissés apparents.
Les caves
Du jardin, on accède par quelques marches aux différentes caves qui couvrent toute la maison. Parois voûtées, sol bétonné, elles sont saines et aérées des deux côtés.
Bâtiment de dépendances
Trois bâtiments bordent dans le jardin. Leurs surfaces au sol sont respectivement de 25, 50 et 40 m2 environ. Ils sont en bon état général et servent actuellement de rangement. Le plus grand a un plancher au premier étage et une toiture de tuiles refaite récemment.
Jardin
Tout en longueur et arboré d’essences fruitières, il expose un puits en pierre en son centre, une clôture bétonnée ainsi que d’anciens sujets ornementaux. Sa configuration le rend tout autant propice à y jouir du repos, qu’à y accueillir des jeux d'enfants ou à y mettre en œuvre des activités de culture potagère ou jardinière.

Ce que nous en pensons

Entre la vie de village côté rue et l’intimité d’un logis privé côté jardin. Du 19e s. jusqu’à nos jours, la maison a gardé ses briques, son sol en tomettes au premier étage et ses façades, tout en étant presque entièrement rénovée de l’intérieur. Son avantage réside paradoxalement dans sa sobriété : pas de décors ni d’enjolivures, de vastes espaces vacants, des couleurs habilement contrastées par endroits et une luminosité remarquable : les cinq chambres sont prêtes à recevoir la touche personnelle de leurs nouveaux occupants. Le champ est ouvert à la création d’un espace accueillant et confortable.

Vente en exclusivité

320 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 989139

Surface cadastrale 750 m2
Surface du bâtiment principal 160 m2
Nombre de chambres 4
Surface des dépendances 160 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Nord de l'Yonne


Yves Delloye +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus