En région mauriennaise,
une ancienne ferme savoyarde
Saint-Jean-de-Maurienne, SAVOIE rhones-alpes 73300 FR

Situation

Située à six-cents mètres d'altitude sur les contreforts de la chaîne de Belledonne, la maison est au grand calme, bien que non loin de l'axe autoroutier Chambéry-Turin. Chambéry est à quarante minutes de route ; Albertville, à trente minutes et Grenoble à une heure. Turin est à 150 km. La propriété se situe à cinq minutes du centre de la commune avec toutes les facilités de services et commerces.
Le premier grand domaine skiable, Saint-François-Longchamp, relié à Valmorel et d'autres stations est à une demi heure de route ; Orelle, station de sport d'hiver intégrée au domaine skiable de Val-Thorens/les Trois Vallées, à quarante minutes. À 4 km, une base de loisirs avec parcours de santé, jeux aquatiques et, à destination des amateurs avertis de cyclisme, les cols mythiques.

Description

À l'extrémité de la route départementale, la maison s'avère être la dernière du hameau. La voie se transforme alors en chemin forestier, là-même où les conifères commencent à se mêler à la forêt traditionnelle de feuillus. (Le chemin serpente jusqu'à près de 2000 m d'altitude dans le massif.) La maison est idéalement située sur un plateau ouvrant une perspective sur la vallée et les sommets abrupts et rocheux à forts dénivelés du massif montagneux du versant opposé.
Construite en pierre et bois en 1890, sa bergerie et ses caves, sont les témoins de ce qui était à l'origine une ferme. Celle-ci aura attendu 2009 pour que les actuels propriétaires la restaurent dans sa totalité, garantissant tout le confort actuel en conservant le charme de l'ancien et de la tradition savoyarde. Son aspect rustique à l'image des fermes locales exalte même l'harmonie du volume. Sur une base quasi carré, les murs de pierre trapus soutiennent le toit pentu couvert d'ardoise. Les bardages sont en mélèze et sapin. Trois lucarnes jacobines et quatre fenêtres de toit ont été créées pour apporter de la lumière sous les combles. Façade nord, le balcon en bois fait ensuite une équerre sur une longueur couvrant la moitié de la façade est.
En face, une dépendance mitoyenne en pierre et en bois dont le toit à été refait en tôle.

La maison

D'une surface habitable d'environ 170 m², la maison est articulée en fonction des pièces existant à l'origine et crée ainsi une circulation par demi-niveaux grâce à trois escaliers droits en bois. Les matériaux utilisés pour la rénovation de l'intérieur ont été choisis pour garder le caractère authentique de cette bâtisse savoyarde. Les sols sont en pierre de Limeyrat et chêne. Deux entrées sont possibles soit par l'ancienne bergerie, soit par le balcon. De nombreuses ouvertures garantissent une très bonne luminosité.
Au sous-sol, deux caves.


Niveau de soubassement
L'ancienne bergerie aux voûtes de pierre s'est convertie en un spacieux salon traversant. C'est la pièce de la maison la moins ouverte sur l'extérieur ce qui lui confère une intimité particulière.
Demi-étage
La cuisine se situe sur un demi niveau et est accessible par deux escaliers communicant avec le salon ou le vestibule. La pierre, le bois et l'enduit sont partout présents et visibles. L'ancienne cheminée souligne ce trait. Une porte ouvre sur le balcon. Dans son prolongement, une pièce lumineuse aux murs de pierres jointées est exposée au sud/est.
Demi-étage
Le vestibule situé du côté du balcon ouvre sur la salle à manger qui est une pièce traversante. Les murs sont couverts d'enduit et le plafond révèle ses poutres apparentes. Une grande baie vitrée communique avec la pièce en contrebas. Une porte-fenêtre accède au pré et une lucarne au sol crée un puits de lumière dans le salon. Dans le vestibule, un autre escalier aux marches en bois sur une armature métallique dessert les combles.
Combles
Le vaste palier, habillé entièrement de bois, dessert une salle de bain et trois chambres, dont une avec sa salle de bain. Les chambres, spacieuses, sont également entièrement bardées de bois aux murs et plafonds.
Les caves
Une des caves est à usage de local technique et de buanderie.

La dépendance

Trois marches accèdent à la petite terrasse de pierre exposée plein sud. Une porte en bois ouvre sur une pièce de séjour. Un escalier extérieur mène à une autre petite terrasse de bois couverte et dessert la pièce unique à usage de chambre. Deux caves et un débarras se situent en-dessous.
En l'état, la dépendance n'est pas une habitation et des équipements seraient à prévoir pour cela.

Ce que nous en pensons

Bien loin de toute agitation urbaine, la maison, caractéristique de la région, rénovée avec goût, s'ouvre sur les grands espaces. Elle conviendra à une famille voulant s'installer à demeure ou aussi, comme villégiature. Toute personne en quête de calme et recherchant aussi la proximité des sites alpins pour toutes les activités et les richesses qu'offre la montagne, été comme hiver, sera comblée par le charme du lieu, tant par le site que la maison elle-même.

Vente en exclusivité

390 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 198038

Surface cadastrale 1576 m2
Surface du bâtiment principal 170 m2
Nombre de chambres 3
Surface des dépendances 80 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Savoie & Nord Isère


Annie Berthet +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus