Dans un village du pays d'Ouche, à 150 km de Paris,
une maison de maître du 18e s. avec dépendances et grand jardin
Bernay, EURE haute-normandie 27300 FR

Situation

Le village est situé dans l'Eure, un département riche de nombreuses forêts. Proche de Paris par la route et par l'A13, les liaisons ferroviaires qui relient la capitale sont multiples grâce à la gare de Bernay à 13 km. S'il y a quelques commerces de proximité dans le village, Bernay est une ville dynamique avec maints commerces, services et restaurants attrayants.

Description

Au centre du village, un portail en fer forgé soutenu par des piliers en pierre ouvre sur une cour marquée au centre par une pelouse. Deux allées gravillonnées la contournent, longent les deux dépendances et se rejoignent devant la demeure de maître. Sur un côté, un second portail aboutit à l'entrée de service. De l'autre côté, une petite grille permet l'accès à un commerce et des emplacements de recharge de voitures électriques. Un grand jardin se déploie à l'arrière. La propriété est entourée de murs de silex.

La demeure de maître

Construite sur un plan rectangulaire, elle est coiffée d'une toiture à quatre pans de tuiles plates avec des égouts légèrement retroussés. Les murs en moellons de silex sont recouverts d'un enduit clair à la chaux qui forme un contraste avec la couleur des briques. Elles encadrent les baies, forment la corniche et sont disposées en bossage pour les chaînes d'angle. Les façades sont scandées par cinq travées, celle du milieu forme un faux avant-corps surmonté d'un fronton triangulaire percé d'un œil-de-bœuf, encadré par deux lucarnes capucines. A l'arrière, une lucarne avec une ouverture en anse de panier.


Rez-de-chaussée
La porte d'entrée à double battants, avec vitre et grille en fer forgé, ouvre sur un hall pavé de carreaux ciment. Le large escalier et sa rampe en bois en est l'élément principal. A quart tournant, il entoure un vaste espace qui se déploie en hauteur sur les trois niveaux. Le hall distribue d'un côté une pièce séparée en deux, un dégagement, la cuisine, une buanderie avec toilettes, en face une salle à manger et, de l'autre côté, deux salons. Les pièces de réception, avec chacune leur cheminée en pierre ou en marbre, ont un sol fait d'un parquet de lames droites, le plafond est souligné par une corniche moulurée. Elles sont largement éclairées par les hautes baies. Une double porte vitrée dans la salle à manger permet d'accéder à la terrasse ensoleillée. Une entrée de service, sur un pignon, dessert la buanderie et précède le dégagement qui mène à la cuisine.
Premier étage
A ce niveau, tous les sols sont faits d'un parquet de lames droites. L'escalier aboutit à un vaste corridor qui dessert toutes les pièces. Ce sont deux chambres avec leur salle de douche, une chambre avec salle de douche et toilettes, deux chambres, une salle de douche et des toilettes indépendantes. Des cheminées en pierre ou en marbre sont présentes dans toutes les chambres.
Deuxième étage
Ce niveau est légèrement mansardé. Les sols sont parquetés de lames droites. Le vestibule distribue d'un côté une grande pièce avec plafond cathédrale et fermes apparentes. Des toilettes indépendantes. De l'autre côté, deux chambres, une salle de bains et deux petites pièces de rangement.
Bâtiment de dépendances
Deux bâtiments encadrent la cour d'entrée. Ils sont construits en moellons de silex et en briques sous une toiture à deux pans de tuiles plates. Tous deux à usage de garages, d'ateliers, d'espaces de stockage. L'un deux, avec cheminée, pourrait être aménagé en logis d'amis. De l'ancienne pièce principale, une porte ouvre sur quelques marches qui descendent vers un ancien lavoir, surmonté d'une toiture, classé comme élément remarquable. Ces deux bâtiments sont masqués l'un par une haie de lauriers, l'autre par un alignement de quatre tilleuls.
Jardin
Il se déploie d'une part à l'arrière de la demeure en plein soleil et, d'autre part, sur un large côté en retour d'équerre. Les arbres sont nombreux : marronniers, châtaigniers, noisetiers, résineux, cerisier du Japon, et fruitiers (poiriers, pommiers et cerisiers). Une serre d'une surface d'environ 30 m² est flanquée contre un mur, proche de la demeure. Un grand bassin rectangulaire a été creusé au fond du jardin, accessible par quelques marches de briques... Bien sûr, une partie a été aménagée en potager, arrosée par une citerne de récupération des eaux de pluie d'une contenance de 25 m³. A l'avant de la demeure, outre les tilleuls et les haies de lauriers, hêtre, ifs, charmes et imposants massifs de rhododendrons contribuent à l'ornement de la propriété.

Ce que nous en pensons

Au cœur du village, la demeure tient le haut du pavé. Elle affiche une symétrie parfaite tandis que ses deux dépendances sont dissimulées derrière un rideau végétal. A l'arrière et au soleil, le jardin est à l'abri des regards. Vaste, il dégage une impression d'espace qui est le parfait pendant des volumes intérieurs. Impression renforcée par l'imposante et pourtant sobre cage d'escalier.

600 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 183270

Surface cadastrale 3685 m2
Surface du bâtiment principal 330 m2
Nombre de chambres 7
Surface des dépendances 130 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Direction Régionale


Yann Campion +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus