En Bretagne, à 15 mn de la Côte des Légendes, sur près de 3 ha de parc et de bois,
une maison de maître du 19e s. précédée de son logis-porche du 15e s.
Lesneven, FINISTERE bretagne 29260 FR

Situation

Situé dans le Léon en Finistère, la propriété se trouve à trois kilomètres d'une commune riche de son patrimoine historique et à quinze kilomètres de la côte. Les gares de Brest et Morlaix et leurs TGV, sont à trente-cinq minutes. Vingt minutes suffisent pour rejoindre l'aéroport de Brest avec ses nombreuses destinations. Les lycées et infrastructures se trouvent à moins de cinq kilomètres.

Description

C'est à la fin d'une petite route de campagne que l'on aperçoit le logis-porche précédé d'une allée plantée d'arbres. Il est entouré par les bois. De part et d'autre, des murs d'enceinte clôturent les bâtis et enserrent la cour et la maison de maître au centre. Deux ouvertures, cintrées et en ogive, surmontées d'un arc en accolade sculpté dans les pierres de taille, percent la façade. L'une est une porte cochère, la deuxième est piétonne. Par ailleurs, une entrée, destinée aux véhicules et fermée par un portail en bois, a été aménagée à l'extrémité du logis.

Le logis-porche

C'est la partie subsistante de l'ensemble manorial, dont le bâtiment central fut détruit par un incendie pendant la révolution. En lieu et place du manoir, la maison de maître a été construite en 1850. Ce logis-porche est un bâti ancien et rare. Beaucoup de ce type d'habitat a disparu au fil du temps. Construit en moellons de granit sur deux niveaux, ses murs protègent une partie du jardin qui entoure l'ensemble du parc. Sous toiture en ardoise à deux pans, la façade est percée d'une ouverture vers la maison de maître et de nombreuses baies. Une porte cochère et une porte piétonne, surmontées par un œil de bœuf, ouvrent sur un porche et mènent au jardin. Elles sont encadrées par des meurtrières qui laissent entrevoir l'aspect défensif d'origine.
A chaque extrémité du manoir, subsistent deux tours : l'une, construite en retrait vers le jardin, avec un escalier en vis, la seconde était l'ancien colombier, preuve subsistante d'une ancienne seigneurie. Sur un côté, un ancien petit logis, à l'origine un corps de garde, est contigu à la tour d'escalier.
Le sol du logis principal est en moellons de granit. Les murs sont percés d'ouvertures cintrées en pierre de taille de granit. Le logis est composé de deux pièces en enfilade surmontées d'un grenier. A son extrémité, une ancienne remise, ouverte sur le jardin, sert de garage.
La surface du logis-porche est d'environ 85 m².

La maison de maître

Implantée au centre du parc entièrement clos, la demeure fait face au logis-porche. Caractéristique des maisons de maître du milieu du 19ème siècle, elle est composée d'un corps de logis central de plan rectangulaire auquel est accolé un pavillon carré. L'ensemble est construit en pierre enduite sur deux niveaux. Les toitures sont d'ardoise percées de lucarnes. De grandes baies, disposées symétriquement, apportent la lumière. La porte d'entrée, centrée, ouvre depuis le jardin.


Rez-de-chaussée
Le vestibule dessert, d'un côté, une grande pièce percée d'une fenêtre et d'une porte-fenêtre se faisant face et, de l'autre, le salon avec un parquet de lames droites de chêne et une cheminée en bois. Il est également éclairé par une large fenêtre et une porte-fenêtre. Au centre du vestibule, l'escalier en bois dessert les deux étages. Il dissimule une porte qui conduit vers la cave. Face à la porte d'entrée, une porte ouvre sur le jardin à l'arrière de la maison. A la suite du salon, une porte ouvre dans le pavillon carré composé des pièces de services. Dans la cuisine, une grande fenêtre donne sur le logis-porche et une porte-fenêtre ouvre vers le jardin. La cheminée de la cuisine et son linteau sont en pierre de taille de granit. Un poêle à bois y a été installé. Une arrière-cuisine, une salle d'eau avec douche et des toilettes sont à la suite de la cuisine.
Premier étage
Un palier dessert d'un côté deux chambres, l'une ayant vue sur le logis, l'autre sur l'arrière du jardin. Elles communiquent entre elles par une porte. Face à l'escalier, une pièce avec fenêtre dispose d'un lavabo. De l'autre côté, un couloir dessert trois chambres, dont deux sont situées dans l'aile. Depuis le palier, une dernière chambre donne sur le jardin et le logis. Chaque chambre est éclairée par de grandes baies protégées par un garde-corps en fer forgé. Certaines chambres disposent de cheminées.
Deuxième étage
La disposition des pièces est presque semblable à celle du premier étage. D'un côté, deux chambres sont légèrement mansardées. En face, la petite pièce. De l'autre côté, un grand grenier est éclairé par deux lucarnes, qui se font face, ouvertes vers le jardin. Les sols sont parquetés.

Les ruines

Les murs d'une ancienne maison et la cheminée subsistent dans le prolongement du logis-porche, comme les restes des anciennes écuries. Ce bâtiment, constructible, pourrait être rénové.
La surface de l'ancienne maison est d'environ 29 m².
La surface des anciennes écuries est d'environ 26 m².

Le jardin clos et le bois

Le mur du manoir porche se prolonge tout autour de la maison de maître, la ceinturant et sécurisant le jardin. De chaque côté de la maison, les espace enherbés sont agrémentés de massifs arbustifs, d'hortensias, d'arbres et de haies, offrant plusieurs espaces de vie à l'intérieur de cette enceinte. Discrètement cachées par la végétation, deux portes percées dans le mur conduisent à l'extérieur et aux bois. Composé de nombreuses essences d'arbres, il entoure sur deux côtés l'enceinte de la propriété et descend sur un flanc en pente douce vers la rivière où subsiste une ancienne fontaine.

Ce que nous en pensons

Deux bâtisses, deux époques de construction, deux projets cohabitent sur ce domaine. Le premier pourra être familial, avec la rénovation de la grande maison de maître. Le potentiel est à sa mesure. Le deuxième projet, historique et architectural, concernera le logis-porche. Témoin du passé, cette porterie a conservé nombre des particularités de son époque de construction : les portes de style gothique sculptées, les meurtrières, le porche, la tour, le colombier. Tous ces éléments architecturaux le rendent rare et exceptionnel. L'environnement naturel a été sauvegardé. Le lieu est avéré pour un projet qui sera accompli.

360 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 880792

Surface cadastrale 2 ha 65 a 9 ca
Surface du bâtiment principal 343 m2
Nombre de chambres 8
Surface des dépendances 85 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Finistère Nord


Sabine de Kermenguy +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus