Dans le Cotentin, à 8 km de Valognes et des plages,
un manoir Renaissance partiellement rénové et ses 21 hectares de terres libres
Valognes, MANCHE basse-normandie 50700 FR

Situation

La propriété est située dans un pays de bocage, entre le Val-de-Saire, ses petits ports de pêche, et Utah Beach, lieu d'Histoire et de mémoire de la dernière guerre. Valognes et sa gare sont à 10 minutes. Par le train ou la route, Paris est accessible en trois heures. Commerces, plages et golf sont à quelques kilomètres.

Description

Une route de campagne mène au portail qui débouche sur une longue avenue de 500 mètres, bordée d'arbres de haut jet, et qui aboutit au porche d'entrée. Il ouvre sur une cour carrée close par le manoir, les dépendances et des murs. Elle est entourée de douves en eau alimentées par une rivière. À l'arrière de la cour, un bâtiment agricole est invisible du manoir. Un jardin d'inspiration médiévale a été planté de l'autre côté des douves. À sa suite, les 21 hectares de terres sont des prairies vallonnées, bordées de haies bocagères.

Le manoir des 15ème et 16ème siècles.

Construit en moellons de pierre et de granit, il témoigne d'une architecture de type gothique flamboyant tardif du Cotentin. Il est composé de deux corps de logis séparés par une imposante tour d'escalier ronde. Celle-ci est flanquée d'une échauguette et précédée d'un large perron semi-circulaire accessible par une douzaine de marches. Le corps de logis du 15ème siècle est en L et ne comporte qu'un étage et des combles. L'autre, qui date du 16ème siècle, a un étage supplémentaire. Dans ce corps de logis principal, les baies sont hautes, à croisées et les pièces simples en profondeur.


Rez-de-chaussée
Le logis du 15ème siècle est accessible depuis la cour et la tour d'escalier. La porte légèrement cintrée ouvre dans une cuisine avec une cheminée monumentale dont le linteau en pierre de taille, soutenu par deux piles de pierre, s'étire sur la largeur de la pièce. Le sol est pavé de grandes dalles. Un ancien potager en pierre est toujours en place sous une baie. La cuisine distribue d'un côté un vestibule qui donne accès à une salle d'eau et, après une volée de marches, à la tour d'escalier. De l'autre côté, une pièce avec un accès vers le jardin et un escalier droit mène au second niveau. À la suite, un vestibule dessert deux pièces dont l'une avec une grande cheminée en pierre. Partout la poutraison est apparente.
La partie rez-de-chaussée du logis Renaissance est à usage de cave et de stockage. Elle est aussi accessible de l'extérieur par une porte au centre du logis. Elle est faiblement éclairée par de petites baies rectangulaires, le sol est en terre battue, la hauteur sous plafond réduite.
Premier étage
L'escalier droit mène à deux pièces en enfilade, éclairées par de hautes baies. Une cheminée et sa hotte moulurée en pierre réchauffe la première pièce, située dans l'angle du logis du 15ème siècle. La seconde donne accès à un très vaste espace mansardé, avec une grande hauteur sous plafond, situé au-dessus des dépendances.
Au même niveau et au-dessus de la cuisine du logis du 15ème siècle, une porte dans la tour d'escalier donne accès à une chambre simple en profondeur, éclairée par de hautes baies, avec un sol fait d'un parquet de lames droites, une poutraison apparente et une cheminée en pierre.
La tour dessert les niveaux du logis du16ème siècle. Une porte ouvre sur trois pièces en enfilade. Elles sont simples en profondeur avec des cheminées en pierre et un sol fait d'un parquet de lames droites. Elles sont éclairées par les hautes baies à croisée. Les poutres sont là aussi apparentes. La dernière pièce a été aménagée en chapelle, avec des baies qui donnent sur le jardin.

Deuxième étage
Dans le logis du 16ème siècle, il est constitué d'un grand salon, simple en profondeur et éclairé par six grandes baies. Une porte basse permet d'accéder au grenier situé au dessus de la plus grande des dépendances.
Tour
La tour abrite l'escalier en vis aux larges marches de pierre. Elle est éclairée par des baies avec linteau en accolade. Sa toiture, ainsi que celle de l'échauguette, sont en poivrière, recouvertes d'ardoise. L'escalier, qui dessert également les combles, mène à une guérite avec cheminée surmontée d'une pièce close de parements de bois. Un petit escalier en vis en pierre conduit à une seconde salle de guet dans l'échauguette. Un poste d'observation idéal pour observer la campagne qui s'étend à l'horizon.
Bâtiment de dépendances
Les dépendances ferment la cour carrée. Elles ont composées d'étables, de granges, dont l'une avec un escalier de pierre extérieur, d'un pressoir, d'un bûcher, d'une charretterie et d'une écurie de trois boxes. Un lavoir jouxte le porche d'entrée avec porte charretière et porte piétonne cintrées. Un puits en pierre marque le centre de la cour.
Jardin
Situé de l'autre côté des douves et accessible par un pont enherbé, il reprend les codes des jardins de simples médiévaux modernisé avec des bordures mixtes. Quelques arbres fruitiers ainsi que les habituels palmiers témoignent de la douceur du climat du Cotentin. Un puits en pierre en marque le centre. L'arrosage est facilité par la petite rivière qui le longe et qui alimente les douves.
Prairies
Une vingtaine d'hectares de prairies bocagères ainsi qu'un étang complètent la propriété.

Ce que nous en pensons

Avec ses douves et son imposante tour à échauguette, la place forte ne fait guère mystère de sa vocation défensive originelle. Mais au 15ème siècle, le Moyen-Âge touche à sa fin et le manoir s'élance déjà vers la Renaissance. Percé de larges baies, le corps de logis apporte désormais confort et lumière aux maîtres des lieux. Les toitures et huisseries désormais rénovées, il reste à restaurer les vastes pièces intérieures, où résonnent sur les murs de pierre les échos d'une histoire immémoriale. Les dépendances pourraient aussi permettre à terme d'augmenter sensiblement la surface habitable. Du haut de la tour, à l'abri des archères, la vue embrasse comme au temps des seigneurs les terres du domaine, aujourd'hui libres d'occupation.

910 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 105725

Surface cadastrale 21 ha 70 a 90 ca
Surface du bâtiment principal 500 m2
Nombre de chambres 6
Surface des dépendances 800 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Cotentin


Jean Gatellier +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus