A 25 min des plages vendéennes, un logis des 15ème et 16ème siècles
inscrit MH, sur plus de 3 ha bordés par une rivière
Challans, VENDEE pays-de-loire 85300 FR

Situation

La propriété est à la sortie du village, petite cité de caractère, ancienne seigneurie médiévale, enroulée autour d'un éperon rocheux, riche d'un patrimoine architectural reconnu. La vie quotidienne y est facile avec deux écoles, l'une publique, l'autre privée, ainsi que des commerces de proximité et des restaurants.
De nombreuses activités nautiques et halieutiques sont proposées sur un lac tout proche. La côte Atlantique, ses ports et se plages sont à vingt-cinq minutes, l'aéroport de Nantes à moins d'une heure par la route.

Description

Sur un plateau, entre la vallée d'un fleuve côtier et celle d'une rivière, les bâtiments sont au centre de plus de 3 ha de prairies et de bois.
Le manoir ne se devine pas de la petite route qui y mène, un logis-porche en masque la vue. L'entrée se fait par une simple barrière en bois et il faut franchir le porche pour découvrir l'avant-cour fermée par les dépendances et la chapelle puis la cour d'honneur pour accéder au logis principal. Le parc se dévoile en contournant le manoir et surplombe un étang de 1 ha environ. De nombreuses études attestent de l'ancienneté des lieux et évoquent la présence de chevaliers du 11ème au 13ème siècles, alors que certains vestiges remontent même à l'époque gallo-romaine. La datation de cet ensemble, qui reste encore partiellement une énigme, confirme la construction du logis-porche ainsi que de certains éléments d'architecture à la fin du 15ème siècle et la restauration de la charpente du manoir en 1590. D'importants travaux de restauration ont été menés par les propriétaires actuels en collaboration avec la Conservation Régionale des Monuments Historiques. Les façades, toitures du logis principal et du logis-porche ainsi que les éléments de charpente bordelaise sont inscrits au titre des Monuments Historiques.
Le logis principal, simple en profondeur, d'environ 450 m2 est composé actuellement de quatre chambres, cinq grandes pièces et d'une vaste cuisine.

Le logis

Le logis est constitué par trois corps de bâtiments selon un plan en retour d'équerre ouvert sur la cour d'honneur pour deux d'entre eux et un plan carré à l'angle sud-ouest pour le troisième. Le corps principal et son aile en retour sont couverts en ardoise par un toit à deux pans. La façade à deux niveaux est rythmée par un ordonnancement régulier de baies pourvues de meneaux et de traverses. La travée d'angle sur la façade antérieure est traitée comme une superposition d'ordres classiques encadrant la porte et les baies géminées.
Incluse dans les murs du manoir une tour de doubles latrines montant de fond sur toute la hauteur est un des témoins de l'authenticité de ce manoir.


Rez-de-chaussée
L'entrée ouvre sur un important escalier en schiste qui dessert les trois corps de bâtiment. Les sols sont en pierre de Fenouiller dans l'entrée, en terre cuite ou en parquet dans les autres pièces ; les plafonds, à solives apparentes. Il reste huit cheminées dans le manoir qui sont les témoins des différentes époques de construction ou restauration, quatre cheminées médiévales et quatre cheminées Renaissance. La cheminée du grand salon à hotte de pierre porte un blason et la date de 1596. La lumière illumine les pièces à travers les vitraux. Le grand salon ouvre sur un jardin clos de murs qui surplombe la vallée. La cuisine occupe tout le rez-de-chaussée du corps de bâtiment à plan carré, elle possède tout le confort d'une cuisine moderne et équipée mais également un important potager accolé au piédroit de la cheminée. Un deuxième salon puis deux pièces qui peuvent être indépendantes sont dans le prolongement de la cuisine et forment le corps en retour d'équerre.
Un escalier mène à une cave voûtée sous le corps principal du logis.

Premier étage
La distribution est sensiblement la même qu'au rez-de-chaussée, les sols sont en parquet ; deux grandes pièces qui peuvent être salon ou chambre et trois pièces qui ont fonction de chambre actuellement.

Le logis-porche

C'est l'entrée de la propriété et, en retrait de la route, il est traversé par un porche sans porte piétonnière. Ce bâtiment a été rénové récemment pour en faire deux gites de trois chambres, respectivement de 120 et 70 m2. Deux salles ne sont pas rénovées au premier étage et permettent d'admirer la charpente bordelaise inscrite au titre des Monuments Historiques.

Les dépendances

La boulangerie, accolée au manoir, dans laquelle se trouvent encore le four à pain et un four à brioche est actuellement utilisée comme chaufferie et ouvre sur la cour d'honneur.
Les dépendances délimitent l'avant-cour. En retour d'angle du logis-porche un bâtiment bas sans doute à usage de porcherie, d'écuries et d'étable, un studio y est aménagé.
Adossée à ce bâtiment, une chapelle qui fut consacrée en 1530 et le théâtre de drames lors des guerres de Vendée.
Une grange de 200 m2 complète l'ensemble de ces dépendances.

Le parc

Près de trois hectares de plaines et bois vallonés, ceinturés en partie par un fossé défensif entourent le manoir. L'étang en contrebas est en fait un ruisseau qui a été élargi en 1960. La pêche y est possible. Les berges boisées permettent d'en faire le tour et recèlent quelques curiosités comme une grotte, inexplorée actuellement.
Le jardin clos, dont l'accès se fait par le grand salon, offre un espace plat et protégé comme une grande terrasse naturelle.

Ce que nous en pensons

Décrit comme « un unicum dans le contexte régional » par Élodie Debierre et Alain Delaval, ce logis est passionnant à plusieurs titres : l'histoire, l'architecture et les questions non résolues. La restauration est achevée et lui a redonné toute sa magnificence mais il reste encore des mystères à éclaircir, les plus aventureux tenteront de retrouver d'anciens souterrains, d'explorer la grotte de l'étang, d'autres souhaiteront faire fonctionner les latrines. Il réussit l'exploit d'être tout à la fois un monument historique et une maison familiale confortable et chaleureuse.
Enfin les deux boules apotropaïques en forme de têtes sculptées sous le porche ne peuvent que rassurer les propriétaires des lieux.

1 455 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 456823

Surface cadastrale 3 ha 24 a 22 ca
Surface du bâtiment principal 450 m2
Nombre de chambres 6
Surface des dépendances 250 m2

Conseiller
La Baule et Ouest du Pays de Nantes


Nadine Riant +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus