Proche du canal du Midi,
un domaine viticole et son église romane du 11ème siècle
Narbonne, AUDE languedoc-roussillon 11100 FR

Situation

Situé dans le sud du Minervois à vingt minutes de Narbonne, le domaine s'étend au pied des collines. Il est isolé de tout voisinage et préservé par le périmètre des monuments historiques. Le village, chef-lieu du canton qui se situe à huit-cents mètres avec toutes les commodités, est desservi par l'axe routier touristique de la « Minervoise », entre les plages et le Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc.

Description

Cette propriété de caractère abrite plusieurs habitations et remises qui s'articulent autour d'une église romane du 11ème siècle, inscrite à l'inventaire des Monuments Historiques. Le sanctuaire a été fondé au 5ème par Saint Rustique, évêque de Narbonne, et est bâti sur les ruines d'un monastère carolingien dans lequel, selon la légende, se serait réfugié Désidérata, fille du roi des Lombards et seconde femme de Charlemagne.
L'ensemble de la propriété comprenant les vignes, terres, parc et jardins, s'étend à ce jour sur une surface totale de plus de 7 ha. Sans prendre en compte les terres et les vignes annexes, la propriété avec ses bâtiments, ses jardins et son parc, est assise sur une surface totale de 1 ha 35 a. Les bâtiments totalisent environ 760 m² au sol. L'activité viticole classée en agriculture biologique est en développement. Trois hectares de vignes ont été plantés en 2009.

La maison de maître et sa façade époque directoire

La maison de maître interpelle par son architecture singulière, rythmée par ses ouvertures et sa longueur. La façade principale est surmontée d'un fronton de style classique qui domine le parc et le vaste bassin qui l'agrémente. Adossée à l'église, la maison connaît sa configuration actuelle à la fin du 18ème siècle. La toiture réalisée en hourdis a été refaite à la fin des années 70 et les menuiseries de la façade principale ont toutes été changées. Comprenant un étage et d'une surface totale habitable d'environ 250 m², la maison se compose de dix pièces avec notamment : une salle à manger, deux salons et cinq chambres situées à l'étage. L'ensemble des pièces a conservé ses éléments d'origine : cheminées en marbre, sols en terre cuite.

Autour de la cour principale, plusieurs bâtiments

L'ancien « ramonétage » qui communique avec ce qui était l'écurie, forme un ensemble d'environ 180 m² habitable, qui a été aménagé et restauré dans le respect des lieux. Adossé à cette grande bâtisse, se dévoile un patio intérieur arboré. Au rez-de-chaussée, se situe une grande pièce de vie de 60 m² environ avec ses murs de pierre chaulée et ses poutres massives en pin qui supportent un plancher. Cette même pièce, abrite une importante forge qui fait office de cheminée. On découvre également un escalier en chêne qui dessert l'étage et ses quatre chambres.
Le « pigeonnier », bâtiment remarquable par son architecture polygonale, est typique de cette région viticole. Il abrite au rez-de-chaussée, sur une surface au sol d'environ 130 m², trois remises où se situe notamment dans l'une d'elles, l'ancien four à pain. À l'étage, trois grandes pièces sont à rénover. La charpente et la toiture avec soupente isolée ont été complètement refaites pour les 2/3.
L'église du 11ème siècle, ancienne paroisse du village jusqu'à la révolution française, a été transformé en chai vinaire à la fin du 18ème siècle. D'une surface au sol de 208 m², elle a gardé son plan simple, avec une nef de quatre travées étroites, sans aucune adjonction postérieure, ce qui est rare, une jolie petite abside ainsi que de multiples impostes sculptés.

Côté jardin

La serre avec ses trois grandes baies vitrées et sa fresque paysagère peinte à l'intérieur, contribue au charme du jardin. Ce dernier est agrémenté de plantes médicinales, d'un potager et de fruitiers. Le bois de pins attenant et clôturé, s'étend sur 7.328 m². Il est planté depuis plus de quarante ans d'essences diverses : pins, oliviers, lauriers, cyprès, romarins. S'y trouve également, un puits médiéval en pierre de plus de 25 m de profondeur. Selon la légende, Il abriterait l'entrée du fameux souterrain reliant l'église romane au village.

Le vignoble

Le domaine a retrouvé son âme vigneronne avec la plantation de jeunes vignes cultivées en agriculture biologique sur l'ancien site gallo-romain attenant. Le site ne possède pas de chai, le raisin étant vendu directement sur pied ou amené à la cave coopérative.
- production BIO IGP en vin de pays d'OC :
Jouxtant le domaine, se trouve le vignoble dit de « Saint-Valentin ».
Sur une surface totale de 3 ha, la plantation réalisée entre 2009 et 2010 se répartit entre deux cépages de rouge et un cépage de blanc : grenache noir (rouge), marselan (rouge), malvoisie « vermentino » (blanc).
Ce dernier, très productif, est élevé sur espalier et paillage. Cépage notamment utilisé pour élaborer le vin aromatique et mœlleux des fameuses « vendanges tardives ». Le vignoble bénéficie sur une partie, de l'arrosage goutte à goutte ainsi que d'une ancienne noria romaine qui est une résurgence de la Cesse (rivière locale). Le mode de culture biologique dans cette terre riche à prédominance limoneuse est très productif.
- production BIO Zone AOC Minervois « La Vigie de Costebelle ».
À proximité immédiate et sur le coteau dominant le domaine, une surface de 1 ha 42 a exposée plein sud est plantée des cépages suivants :
mourvèdre, vieilles vignes (rouge)
syrah, vieilles vignes (rouge)
Ces deux cépages sont très appréciés car, par leurs arômes et tanins, ils donnent du corps au vin. Les anciennes parcelles de vignes arrachées attenantes restent en attente des prochaines plantations sur 1 ha 24 a.

Ce que nous en pensons

Caché par les pins bicentenaires, s'offre l'un des domaines les plus romantiques de la région. Considérée comme un lieu de refuge et de recueillement, la propriété, à taille humaine, interpelle à la fois par son historicité, son charme et sa douce atmosphère. Ici, le temps est comme suspendu et le silence règne en maître. Par son authenticité et son environnement exceptionnel, le site, unique, bénéficie d'un fort potentiel d'exploitation, s'adressant avant tout aux amoureux de belles pierres, désireux de s'inscrire dans la continuité et la préservation des lieux.

Vente en exclusivité

950 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 216220

Surface cadastrale 7 ha 9 a 44 ca
Surface du bâtiment principal 250 m2
Nombre de chambres 10
Surface des dépendances 383 m2
dont aménagées430 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
PARIS


François de Tarde +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus