Dans le 5e arrondissement, comme une maison au-dessus des toits du jardin des Plantes,
un élégant duplex de 92 m² et sa mezzanine
Paris, PARIS paris 75005 FR

Situation

En véritable voisin du Jardin des plantes, le duplex domine les toits de zinc du Muséum d'histoire naturelle. L’adresse doit son nom à Georges-Louis Leclerc, comte de Buffon, célèbre naturaliste et écrivain français, intendant de cette grande étendue verte autrefois appelée Jardin du Roi. À la Révolution française, le jardin royal devint musée et ses grandioses galeries, lieux de conservation pour la paléontologie et la botanique. La statue de Buffon trône au cœur du jardin, restaurée grâce à l'action du Club des mécènes du patrimoine d’Ile-de-France présidé par votre serviteur, Patrice Besse. Aujourd’hui, le jardin des Plantes et ses prestigieux édifices côtoient un quartier prisé, tant universitaire que familial, animé par une riche vie étudiante et commerçante. La station de métro Censier-Daubenton (ligne 7) est à deux pas, ainsi que plusieurs arrêts de bus.

Description

L’immeuble, en pierre blanchie, a l'élégance sobre des immeubles de la fin du 18e siècle : frontons, bandeaux moulurés et garde-corps à rinceaux animent la façade complétée plus tardivement par des persiennes de bois. La porte cochère accède au passage cocher prolongé d'un jardin fleuri et arboré de cyprès, d’oliviers et de lauriers. L'appartement-duplex, traversant et restauré par une architecte, est accessible par un confortable escalier de bois vers deux entrées, aux quatrième et cinquième étages.
D’une surface de 92 m², exposé Sud-Est et Nord-Ouest, sous une haute charpente blanche, il s’ouvre sur un lumineux séjour et une cuisine que côtoient une salle à manger et sa bibliothèque. Un escalier droit accède à la mezzanine, où un bureau et un petit salon sont éclairés de spacieuses fenêtres de toit, tandis que l'escalier hélicoïdal en bois de chêne conduit vers le quatrième étage. Là, la chambre principale avec garde-robe, salle d'eau et baignoire de fonte, puis la seconde chambre. De part et d'autre, les baies assurent des vues dégagées vers le jardin intérieur et les toits du Muséum d'histoire naturelle.

Un duplex comme une maison

Dès l’entrée, l’amplitude et la diversité des volumes, l’abondance de la lumière, le calme et les vues uniques à travers les hautes baies captent l’attention. Tout est nuance et discrétion, dans l’harmonie subtile entre couleurs, matériaux, surfaces et volumes. Le blanc mat exalte la chaleur du bois du parquet présent dans chaque pièce ; les tons gris, bleutés ou vert-amande animent l’espace par touche. Au cinquième étage, sous près de quatre mètres de hauteur sous plafond et sa charpente de bois blanc, se déploie le séjour de 25 m² d’une rare élégance où trône un fastueux poêle à bois. La cuisine est discrètement isolée par une cloison et des espaces de rangement intégrés sur-mesure. Face à une haute fenêtre, un lustre de bronze et cristal triomphe au-dessus de la salle à manger avec sa bibliothèque. Là, un radiateur de fonte fleurie contribue à l’atmosphère paisible et amicale.
Un escalier droit accède à la mezzanine de 13 m². Sous la lumière naturelle, de confortables sièges et un bureau invitent à la concentration. Un escalier tournant, œuvre des Compagnons du Devoir, conduit au quatrième étage. Eclairée d’appliques de bronze, une galerie conduit à la chambre principale et une chambre ou bureau. La première lumineuse, adoucie d’une palette de couleurs gris-vert, avec vue sur les jardins, est équipée d’une baignoire de fonte. Derrière les portes coulissantes à poignée de chêne cérusé s’ouvrent la salle d’eau avec double vasque et la buanderie. La garde-robe est indépendante.
La seconde chambre de 17 m² pourrait aussi faire office de bureau. Et là, derrière ses baies à garde-corps de ferronnerie, le jardin des Plantes et les toits du muséum s’étendent au loin.

Ce que nous en pensons

Au portes de l'un des jardins les plus exotiques de Paris, l'appartement est un lieu exquis. Modelé par une architecte, le duplex s'apparente à une véritable maison, un bien recherché dans ce quartier. Sous le toit-cathédrale, la lumière se ravive au gré des volumes, exalte les matériaux naturels et la sobre harmonie des tons. Les vues dégagées vers le ciel, le jardin privé et les toits de zinc du célèbre Muséum accentuent l'impression d'espace. Et dans le discret et sympathique 5e arrondissement, un couple avec ou sans enfant, un solitaire esthète ou une chantre de la liberté saura y trouver un refuge précieux et lumineux.

Vente en exclusivité

1 560 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 862615

Hauteur sous plafond3.80
Surface totale intérieure108 m2
Nombre de pièces 3
Cave
Surface Carrez 92 m2
Nombre de chambres 2
Nombre de chambres possible3

Montant moyen annuel de la
quote-part de charges courantes
2590 €


Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable


Françoise Fauré-Audouy +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus