À 2 h à l'ouest de Paris, en Maine saosnois,
un manoir de campagne du 15e s. et son parc
Bonnétable, SARTHE pays-de-loire 72110 FR

Situation

La propriété est située dans le Maine saosnois, en limite du Perche, dans un hameau de quelques maisons. Paris est à 185 km et Le Mans à 30 km. Deux sorties de l’autoroute A11 et deux gares TER sont à moins de 20 km. À quelques kilomètres, une petite cité compte de nombreux services, des commerces et des établissements scolaires. Pays de bocages et de forêts, le territoire est prisé pour la pratique des sports en pleine nature. Une offre importante et diversifiée d'activités permet d'en découvrir les paysages et les richesses cachées.

Description

Le hameau est situé sur un plateau. Une petite route discrète distribue quelques maisons et mène à la propriété, immergée dans la nature, close de haies et plantée de grands arbres. Le couvert végétal abrite le logis bien implanté au milieu de son parc. Après les hautes portes d’un portail en fer forgé, une allée ombragée mène jusqu’au manoir, qui se découvre au fur et mesure par sa façade est. Le chemin contourne les bâtiment au sud. De l'autre côté, caché derrière une haie, subsiste le bassin d’une piscine à réhabiliter. Puis la façade ouest se dévoile. Des haies plus basses ponctuent le terrain avec quelques grands arbres en fond de parcelle. Un vaste espace enherbé se déploie à ses pieds sur deux niveaux.

Le manoir

Orientée est-ouest, cette ancienne maison forte, refuge d’une « noblesse pauvre » fut édifiée à la fin du 15e s., en 1480, après la guerre de Cent Ans. Elle fut modifiée et agrandie à la fin du 16e s. et s’est vue adjoindre au 17e siècle son escalier à vis en bois.
D'environ 320 m² habitables, elle est à taille humaine. De plan rectangulaire, le corps central est construit en pierre de moellon et coiffé d’un toit à quatre pans couvert de tuile ancienne. Il reçoit sur ses façades de part et d’autres quatre travées. Celle à l’ouest est habillée en partie haute de deux fenêtres à meneaux et en rez-de-chaussée de grandes baies datées du 18e. À l’est, les baies sont plus modestes comme il est d’usage à l’époque. D’une architecture simple, le logis est élevé de deux niveaux au-dessus d’un sous-sol complet.


Le rez-de-chaussée
Côté ouest, sa distribution a été modifiée au 19e s. par une entrée dans les lieux à partir du bâtiment de dépendance adossé côté sud. Un vestibule ouvre par une large porte sur la cuisine quasiment en prise directe avec l’extérieur. Deux escaliers en pierre de quatre marches sont placés sur le pignon historique du manoir. L’un descend vers une cave, l’autre monte vers un premier salon qui fait aussi office de salle à manger. Elle consiste en une vaste pièce lumineuse avec des baies de part et d’autre et une lumière traversante. Une porte donne accès au parc côté est. Sur ce niveau, les sols sont en terre cuite et répondent à des plafonds à la française. L’entre-solives de la pièce est en bardeaux de brique qui forment le plancher supérieur. Une cheminée en pierre est surmontée d'un trumeau avec un miroir. Les murs sont en plâtre et habillés de faux décors de boiseries peints. La distribution des pièces se fait en enfilade. Une porte mène à une pièce qui abrite d'un côté l’escalier en bois pour accéder à l’étage et de l'autre des toilettes. À la suite, une porte habillée de linteaux et pourtours en pierre de taille donne accès à un grand salon. L’entre-solives est en bois. Une cheminée en pierre a été peinte, ainsi que tous les murs, décorés en trompe-l’œil ou en figuratif. Un potager ancien est visible sur un côté de la cheminée. De l'autre côté, une porte donne accès vers l’extérieur et le jardin à l’est. Deux baies sont percées à l'ouest.
Le premier étage
Il est accessible depuis le centre du logis via un escalier à vis en bois du 17e s. et se structure en deux zones. Une partie est à l’étage du manoir, puis par une percée et un couloir, un ensemble de chambres sont situées dans les combles de la dépendance du 19e s. Le palier dessert sur un côté une vaste pièce au-dessus du grand salon avec des fenêtres à meneaux de part et d’autre avec volets intérieurs. Des toilettes sont aménagées en face et jouxtent une salle de bains. Un couloir distribue, sur des mi-niveaux, une succession de sept chambres, des toilettes et une salle de bains. Les murs sont en brique plâtrière et les plafonds en placoplâtre. Les sols sont de différentes natures, panneaux de bois, bardeaux de brique, parquets en pin.

Les caves
Elles sont accessibles depuis le vestibule devant la cuisine. Trois espaces se succèdent, ventilés par des soupiraux. L'ensemble est assez bas sous plafond.

Les bâtiments de dépendance

Adossés de chaque côté du manoir, ils datent des 19e et 20e s. Un bâtiment au nord fait office de garage et atelier. Côté sud, un bâtiment de plan rectangulaire, avec une couverture en tuile, composé d'une ancienne étable double, apporte de nombreux espaces de rangement. Au-dessus, dans les combles aménagés, se trouvent quatre des chambres accessibles depuis le manoir. Les chambres profitent de fenêtres de toit.


Le garage
Il est adossé au manoir coté nord avec une belle hauteur sous charpente. Deux grandes portes en bois lui donnent accès.
L'ancien corps de ferme
Adossé au sud du manoir, il a permis la création du vestibule d'entrée et de la cuisine. Sur la surface restante, c'est un lieu d'entreposage conséquent.

Ce que nous en pensons

Abritée dans le couvert végétal, une belle endormie, qui fut la résidence secondaire d’une grande famille pendant de nombreuses années. L'édifice et ses dépendances en ont conservé une atmosphère bourgeoise, au charme suranné et élégant. De nombreux éléments d’origine sont encore en place. À taille humaine, l'ensemble comprend deux vastes pièces de réception et de nombreuses chambres qui forment ainsi une maison de campagne idéale, à 2 h à peine de la capitale. Les futurs maîtres des lieux n'auront plus qu'à apposer leur marque dans le livre plus de cinq fois centenaire du domaine.

Vente en exclusivité

300 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 188010

Surface cadastrale 9375 m2
Surface du bâtiment principal 320 m2
Nombre de chambres 7
Surface des dépendances 90 m2

Conseiller
Sarthe

Catherine Boivin +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus