En Bourgogne, dans l'Yonne,
un hôtel particulier du 18ème siècle, avec cour intérieure et jardin attenant
Chablis, YONNE bourgogne 89800 FR

Situation

L'Yonne, dont la richesse patrimoniale n'a rien à envier à celle de ses vignobles, renferme en son cœur un village, au bord d'une rivière paisible, qui a su conserver son passé. Ainsi, de nombreuses tours de l'enceinte du Moyen-Âge ont été conservées et, dans cet écrin, de nombreuses demeures médiévales côtoient des bâtiments d'autres époques.
Les commerces et services sont accessibles à pied, la nature aussi. En effet, une large colline verdoyante, autrefois forteresse médiévale, surplombe le village et les pâturages sont partout alentours.
À 2h20 de Paris par l'autoroute A6 (laquelle est à 10mn), le lieu bénéficie d'une situation géographique privilégiée.

Description

L'hôtel particulier édifié au 18ème siècle est situé au cœur du village. Une rue pavée traversant la partie la plus ancienne, composée de maisons du 15ème siècle, à pans de bois superbement ouvragés, permet d'y accéder.

L'hôtel particulier

Il présente une façade antérieure dans un style architectural classique et sobre, agrémentée de quelques ornements tel que des pilastres à bossages ou des claveaux (également en bossage) animant chaque baie. Celui situé au-dessus de la porte est gravé de la date de sa construction : 1776.


Rez-de-chaussée
Passé la porte, un long couloir garni de dalles massives polies par le temps distribue trois pièces. D'un côté, une grande cuisine, la seule pièce dotée d'une cheminée monumentale, élégante et épurée. Le trumeau qui la surplombe est garni de carreaux de faïence unis ou décorés. Le sol est constitué des mêmes dalles anciennes que celles du couloir. De l'autre côté, le grand salon : pièce lumineuse au parquet à point-de-Hongrie, au plafond richement mouluré et décoré. La cheminée en marbre est la plus ouvragée de toutes celles présentes dans la demeure. Une porte à double-battant ouvre sur la salle à manger, celle-ci disposant également de son propre accès par le couloir. La pièce, au sol couvert de tomette ancienne lustrée, est caractérisée par une grande et insolite alcôve pratiquée dans le mur sud, au décor stuqué et peint. L'extrémité du couloir accède à de discrètes toilettes ainsi qu'à un escalier à retour desservant le premier étage. Sa rampe en fer forgée provient de la Grande Forge de Buffon, autrefois réputée dans la région.
Dans le prolongement et passé un dégagement ouvrant sur la cour intérieure se situe une chambre dont, selon la légende, les lambris auraient pu autrefois faire le bonheur d'un voisin marquis. Elle est accompagnée d'une garde-robe et d'une salle de bain avec toilettes. Son parquet à mosaïque et sa teinte ocre jaune lui donne un ton méridional. Les baies ouvrent sur la cour intérieure. Celle-ci, à laquelle l'accès se fait par un dégagement, a un pavage en béton. Une porte à double battant ouvre sur un escalier donnant sur trois caves voûtées, dont l'une est à usage de chaufferie. Une porte ancienne et massive donne sur une ruelle. En la traversant, une autre porte accède au jardin.
Premier étage
L'escalier débouche sur une mezzanine spacieuse distribuant cinq pièces dont deux chambres, une bibliothèque, une salle d'eau avec toilettes et enfin, une pièce faisant office de boudoir. Tout le niveau est couvert de tomette ancienne. Toutes les chambres du niveau, ainsi que la bibliothèque, disposent de cheminées, qui de marbre, qui de bois, et surmontées d'un trumeau.
Un dégagement accède à la troisième chambre, laquelle est également accompagnée d'une garde-robe et d'une salle de bain avec toilettes. Depuis les baies apparaît le clocher de l'église du village. Le même dégagement accède aux combles par un escalier. Ceux-ci-ci se décomposent en trois pièces.
Jardin
Celui-ci est vaste (environ 614 m²) au vu de sa situation en plein cœur du village, et entièrement clos de murs.
Bâtiment de dépendances
Dans le jardin se situent deux bâtiments accolés, l'un pouvant être réhabilité en maison d'amis. L'autre, qui fait maintenant office de garage, présente encore, sur la rue, une belle façade médiévale à pans de bois. Il dispose également d'un large premier étage. Un petit cabanon en pierre, adossé à un mur, fait office de remise à outils.

Ce que nous en pensons

Deux-cents quarante cinq années n'auront pas altéré ce qui fait le goût et l'authenticité de l'antique demeure. Le chevauchement des époques et des styles fait le caractère propre de chaque lieu, chacun devenant unique. Ayant conservé ses éléments d'origine et ce de plusieurs époques, tel que les parquets, tomettes, boiseries et cheminées, caves voûtées et charpentes, l'hôtel particulier saura transmettre, après quelques rénovations, toute la douceur de vivre de la région.

Vente en exclusivité

690 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 221364

Surface cadastrale 1035 m2
Surface du bâtiment principal 311 m2
Nombre de chambres 6
Surface des dépendances 98 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Sud de l'Yonne


Renaud Figueres +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus