Au pied des Cévennes en position dominante,
un mas du 18e s. sur son promontoire et son domaine de 51 ha
Alès, GARD languedoc-roussillon 30100 FR

Situation

Implantée dans la bordure septentrionale du Gard, où les premiers reliefs cévenols se dessinent, la propriété bénéficie de vues imprenables : au levant, sur un plateau de 3 800 ha de garrigue classé Natura 2000, surplombé par un éperon rocheux prisé des parapentistes ; au couchant, sur les reliefs gardois, berceau de la riche histoire locale. Au sud, s’étend la vallée agricole de la capitale cévenole, depuis laquelle serpente un chemin d’accès au domaine. Véritable refuge dominant le piémont cévenol, le mas est à la fois protégé des nuisances contemporaines et proche d’une vie active comme des plus beaux sites du département : Uzès, les Cévennes et les garrigues de Lussan. Uzès est à 30 min, Nîmes – aéroport, gare TGV – et les grands axes de circulation autoroutiers se trouvent à moins d’1 h.

Description

Au débouché d'un chemin goudronné, la face méridionale du mas apparaît sur un promontoire – probablement un ancien oppidum romain – laissant paraître une tour sur angle, tandis que la seconde, symétrique, se dessine timidement derrière un massif arboré. Ancien édifice agricole, avec l’aile nord comme première bâtisse, il fut transformé par une restauration, achevée en 1714, dans le style florentin qu'il présente encore actuellement. Il se fera plus tard refuge pour les camisards, prison de soldats italiens, lieu de résistance et d'affrontements, ce dont témoignent impacts de balles et inscriptions murales. Il veille aujourd’hui sur la campagne environnante et sur son domaine de 51 ha d’un seul tenant, composé d’oliveraies, de prés et de garrigue.
L’ensemble des bâtiments entoure une cour fermée dont l’entrée principale au sud est percée d’un corps de passage à cheval avec porte cochère. Les élévations extérieures sont couvertes d’anciens enduits à la chaux, sous lesquels transparaît un appareil de petits calcaires roulés.
La façade sud, flanquée de deux tours d'angle, est percée au rez-de-chaussée de baies alignées de part et d’autre de la porte à arc en anse de panier, qui donne au sud sur une piscine et son pool house. Plus régulières et symétriques, hautes et étroites, à l’étage, les ouvertures sont au nombre de quatre sous l’avant-toit, avec fenestrons en œil-de-bœuf. Les élévations antérieures et latérales des tours sont percées de baies aux dimensions identiques, une par niveau. Les contrevents des différentes baies comme la porte cochère sont peints en rouge, sur les façades de l'aile sud et des autres. Les ailes ouest et nord sont aujourd’hui cachées par deux hangars agricoles avec structure métallique, qui témoignent de l’activité récente du domaine.
La face orientale s’ouvre quant à elle sur ses terres avec une vue sans fin sur les Alpes. Les différents corps de bâtiments sont couverts de toitures à deux ou quatre pans, avec tuiles canal et génoises à deux rangs. Ils abritent deux appartements, un oratoire et des dépendances à usages antérieurement agricole, séricicole et commercial.

Appartement - Aile sud

Entièrement restaurée, cette partie du mas est aujourd’hui dévolue à l’habitation. L’accès à ce premier appartement se fait par l'entrée principale depuis la cour.


Rez-de-chaussée
En haut des trois marches du perron, le palier de la cage d’escalier permet de gagner au couchant une pièce voûtée, servant actuellement de bureau, éclairée par une ouverture au nord, côté cour, et par une autre au sud, côté allée externe. Le sol est carrelé et le plafond à voûte d'arêtes.
Premier étage
Accessible par un escalier maçonné et carrelé à deux volées avec rampe, le second niveau est divisé en plusieurs pièces de part et d’autre de l’escalier ; elles s'étendent sur toute la longueur de l’aile, qui inclut les deux tours. Les plafonds recouverts de lattis plâtrés sont de hauteurs généreuses et l’ensoleillement des pièces est assuré par de nombreuses baies avec fenêtres au midi, au levant et au couchant. Dans la partie orientale, une vaste pièce faisant office de salon avec cheminée en pierre de taille est éclairée par trois baies au midi. À sa suite, une chambre avec ouvertures au levant et au midi, salle de bain au nord. Les sols sont recouverts de carreaux anciens en terre cuite pour la chambre, et d'un carrelage plus récent dans le salon. La partie occidentale de ce niveau est composée d’une cuisine, de deux chambres à coucher – dont l'une dans la tour, baignée de lumière par ses deux ouvertures – et d’une salle d’eau. Les sols sont recouverts de carreaux de terre cuite vernis en très bon état de conservation.
Deuxième étage
Les deux volées suivantes de l’escalier, en bois, conduisent au troisième niveau, divisé en plusieurs pièces suivant un plan similaire à celui du niveau inférieur. Une porte au levant conduit à deux pièces en enfilade dédiées à l’expression artistique, musicale et picturale. La première salle, consacrée à la pratique musicale, est éclairée légèrement par quatre ouvertures – trois œil-de-bœuf et une fenêtre de toit. La seconde, plus lumineuse, à l’ultime niveau de la tour, constitue un atelier de peintre avec vue, au sud, sur la plaine agricole et, à l’est, sur les montagnes jusqu’au plus haut sommet d’Europe. Les sols sont recouverts de carreaux en terre cuite. À l’autre extrémité, au-dessus de la cuisine du premier étage, une salle d’eau mène à la chambre de la tour ouest. Les sols sont recouverts de tomettes hexagonales et de carreaux peints. Ici aussi, la position dominante apporte un ensoleillement et des vues sans pareil.

Appartement et espaces à vocation agricole - Aile est

Cette partie du bâtiment est partagée entre une habitation au midi, située au rez-de-chaussée, et des espaces qui témoignent du passé agricole de la propriété, aux deux niveaux indépendants sur lesquels l'aile est se développe.
À côté et au-dessus de l'appartement, plusieurs espaces sont restés figés au temps où vaches, chevaux et brebis habitaient le rez-de-chaussée, et où les récoltent se stockaient à l'étage. Cette aile présente ainsi divers éléments typiques de l'architecture rurale locale. Au rez-de-chaussée, une vaste étable, tournée vers les terres dans l’angle nord-ouest, a conservé ses râteliers, ses mangeoires et ses crochets. À l'étage, une loggia, profonde, accessible depuis l'extérieur par un escalier en pierre et regardant la cour, est encastrée dans l’appartement ; un pigeonnier tourné vers la cour coupe la ligne horizontale de la toiture par son élévation de hauteur supérieure et son toit à quatre pans ; enfin, un linteau en pierre, également côté cour, où fut gravée la date de 1714, marque la fin de la restauration du bâtiment.


Rez-de-chaussée
L’entrée dans l’appartement se fait depuis l’angle sud-est de la cour. Formant une solide base, l’ensemble des pièces sont voutées – voûtes d’arêtes et voûte en berceau plein cintre, traversantes est - ouest. Les sols sont recouverts de tomettes hexagonales en terre cuite.
Juste après l'entrée, le salon, prolongé par une cuisine, s'affiche comme le centre du lieu de vie. Au midi, où il rejoint l’aile sud, un couloir dessert une bibliothèque et une chambre à coucher ainsi qu’un passage vers l’extérieur du mas. À l’autre extrémité du salon, la voûte en berceau, assez large, est scindée en deux par une cloison de briques, qui sépare une chambre à coucher avec ouverture sur la cour et une salle de bain avec vue sur la garrigue et le mont Bouquet voisin.

Espaces à vocation agricole et commerciale, oratoire - Aile ouest

De mêmes proportions que l’aile est, elle est composée de deux niveaux. Sa façade externe est actuellement masquée par un hangar métallique initialement construit pour abriter des tracteurs et autres machines ou matériels agricoles.


Rez-de-chaussée
Au ras du sol, une grande salle est aujourd’hui destinée au commerce de fruits et légumes. Un plafond paysan sépare dans cet espace les premier et second niveaux.
L’importance du lieu au 18e s. est marquée par la présence d’un oratoire dont l'entrée, en retrait, est protégée des intempéries par un arc surbaissé. En poussant la porte ornée d'un doux rameau de romarin, s’ouvre ce lieu consacré à la prière, laquelle était encore pratiquée au 20e s., durant la Seconde Guerre mondiale, par les prisonniers ; marquant à la craie bleue les jours d’enfermement, ils ont laissé l'empreinte de leur histoire sur un jambage d’ouverture qui mène à la cave sous la tour.
Premier étage
Le second niveau n'est accessible que par l’étage de l’aile nord. Il constitue actuellement la demeure de quelques espèces de rapaces nocturnes, grands-ducs, hulottes ou effraies, qui se partagent dans le calme cet accueillant refuge.

Magnanerie, préau, porcherie et cave - Aile nord

La partie la plus ancienne du mas, plus haute que les autres ailes, est composée de deux niveaux.
Un impressionnant préau s’appuie sur sa face sud, côté cour, soutenu par de larges et longues poutres en pin enchâssées dans les murs de la bâtisse. Un abri bienvenu lors des chaudes journées d'été, ainsi qu’en automne, quand les premiers orages viennent troubler le ciel gardois. Son toit abrite les deux pièces du rez-de-chaussée à voûtes d’arêtes en pierre : une porcherie et une cave.
À l’angle nord-est de la cour, un escalier ouvert en pierre, de facture antérieure à celui de l’aile est, conduit à une magnanerie, vaste pièce à double hauteur sous combles. Chaque angle a conservé sa cheminée, qui réchauffait autrefois les vers à soie. Les sols sont recouverts d’un dallage de pierres irrégulières. De larges baies éclairent la salle d’une douce lumière. Au sud, une porte conduit à l’étage de l’aile ouest.

Piscine et pool house

Situé dans la partie méridionale de la propriété, un bassin de nage de 4,5 x 8 m environ est facilement accessible depuis le bâtiment, après traversée de l’allée externe qui longe la façade sud. Un muret qui la détache du mas et des plages en pierre bordent l'espace piscine, ouvert sur l’horizon. Les quelques arbres présents sur le flanc ouest permettent de se rafraîchir sous d'agréables ombres et de se préserver des morsures du soleil d’été. Un pool house abrite une cuisine d’été et une salle d’eau.

Terres

Étendues sur plus de 51 ha, essentiellement au nord du mas, elles sont entièrement bordées d'espaces agricoles, actuellement cultivés, et de garrigue. Un chemin de promenade fait le tour de la propriété, composée d’une oliveraie, de prés et de maquis. Plusieurs points de vue, chacun depuis un angle singulier, permettent d'apprécier la bâtisse dans son environnement, juchée sur son promontoire.

Ce que nous en pensons

De ces murs épais se dégage un profond sentiment de calme et de paix.
Mais ici, le chez soi n'est nullement réduit au séjour intérieur, avec la nature environnante à contempler. Demeurer en ces lieux, c’est aussi passer la porte cochère avec la noblesse des siècles écoulés, travaillant sa posture et l’élégance de son reflet ; fouler ses terres aux senteurs de thym et de lavande ; chevaucher à travers prés et serpenter entre les oliviers.
Les restaurations discrètes et respectueuses, opérées sur une partie de la bâtisse, ont permis de conserver nombre d’éléments d’origine, simples mais précieux témoins de l'histoire d’un mas qui aura connu plusieurs vies, la prochaine restant à inventer.

1 550 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 129065

Surface cadastrale 51 ha 44 a 59 ca
Surface du bâtiment principal 900 m2
Nombre de chambres 7
Surface des dépendances 407.81 m2


Aucune procédure en cours menée sur le fondement des articles 29-1 A et 29-1 de la loi n°65-557 du 10 juillet 1965 et de l’article L.615-6 du CCH

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Garrigues d'Uzès et vallée de la Cèze


Joël Rozier +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus