Dans le 11e arrondissement, Village Faidherbe, au calme d'une voie privée,
un lumineux appartement-atelier de 120 m²
Paris, PARIS paris 75011 FR

Situation

Encore préservé de l'effervescence parisienne, le Village Faidherbe cultive un savant mélange d'authenticité et d'avant-garde. À mi-chemin entre les places de la Bastille et de la Nation, emblèmes de l’esprit frondeur et libertaire qui longtemps anima le 11e arrondissement, le quartier était jusqu'il y a peu le fief des ébénistes, comme en témoigne l'ancienne manufacture de la Maison Boutet, rue Faidherbe, ou encore la cour de l’Industrie, rue de Montreuil. Y habiter, c’est goûter à une atmosphère toute singulière, établir ses quartiers rue Paul-Bert, rêver d'ailleurs devant les frondaisons du square Louis-Majorelle, fréquenter le marché d'Aligre, et s'étonner sans fin du panaché architectural qui règne. Côté transports, la station de métro Faidherbe-Chaligny – desservie par la ligne 8 –, et des arrêts des lignes de bus 46 et 86 sont à deux pas, tandis que les stations de métro Reuilly-Diderot – desservie par la ligne 1 – et Rue des Boulets – par la ligne 9 – se situent à moins de 500 m.

Description

À proximité directe de Faidherbe-Chaligny, le bien se trouve dans une voie privée, dissimulée à l’arrière d’un immeuble 1800 avec façade sur la rue de Montreuil. L'accès se fait par un porche sécurisé, puis par une étroite allée découvrant une cour pavée et arborée. Sur la droite, la copropriété compte d’anciens ateliers de menuiserie surélevés de deux étages sous combles partiels ; la toiture est en zinc et les façades enduites, propres au bâti des faubourgs de la fin du 19e s., sont sobres.
Situé au deuxième et dernier étage du bâtiment qui l'abrite, l'appartement-atelier ouvre sur un couloir qui distribue une salle de bains et des toilettes, puis un escalier conduit au niveau supérieur, qui se compose de deux chambres mansardées et d'une pièce palière.
L'étage surplombe un premier salon agrémenté d’une cheminée, qui communique avec une cuisine semi-ouverte. Dans son prolongement, quelques marches conduisent à une salle de séjour. Les pièces de réception cumulent plus de 70 m². La mezzanine, qui domine la salle à manger, ornée d'une œuvre in situ de Caroline Derveaux, accueille une chambre d’appoint.
Les volumes ont été conçus par un couple d’architectes ; les espaces sont fluides et comportent de nombreux rangements. Le lieu est baigné de lumière grâce à sa double exposition, et très calme. L’ensemble est en bon état.

L'appartement

Une fois le portail, qui donne sur la rue, franchi, l'accès au bâtiment se fait depuis la petite cour arborée au moyen d'un escalier en bois. Les paliers qui desservent les étages sont également couverts de parquet.


Premier niveau
Au deuxième et dernier étage, la porte blindée qui commande l'entrée dans l'appartement ouvre sur un vestibule aménagé de placards. À droite, la salle de bains, de grandes dimensions, est équipée d’un large plan de vasque en bois, d’une baignoire d’angle et d’espaces de rangement. L'ensemble est éclairé par deux fenêtres côté ouest. S'y trouvent enfin, dans un renfoncement, des toilettes et une machine à laver. La pièce d’eau, aux revêtements travaillés en mosaïque noire et rouge profond, est baignée de lumière.
Au bout du couloir, un premier salon s’articule autour d’une cheminée maçonnée à insert, en état de marche. La cuisine, adjacente et semi-ouverte, d'un blanc mat légèrement rehaussé de vert amande et de gris, est équipée d’appareils électro-ménagers de qualité. Au-dessus de l’évier double, un passe-plat, qui communique avec la salle de séjour, apporte de la clarté.
Trois larges marches, dans le prolongement du petit salon, conduisent à cette dernière pièce. Deux fenêtres à crémone, accompagnées d'une verrière zénithale que protège un store intérieur, procurent, par leur caractère traversant, une abondante luminosité à l'espace, qui se compose d'une bibliothèque toute hauteur, d'un salon et d'une salle à manger accueillant « Anse », une œuvre in situ de l'artiste Caroline Derveaux. La vaste pièce est dotée de panneaux coulissants qui permettent de cloisonner les espaces. La mezzanine, éclairée d'une fenêtre de toit et aménagée de placards, domine la salle de séjour et se prête à différents usages : chambre, bureau ou salle de jeux.
Deuxième niveau
Le duplex compte deux chambres et une pièce palière au niveau supérieur, accessible par un escalier quart tournant depuis le petit salon. La première, prolongée d’un profond grenier, présente de nombreux rangements. La deuxième est, elle aussi, dotée d’aménagements sur mesure. La pièce palière, quant à elle, ouverte sur le petit salon, permet d’accéder au toit, via une échelle, pour d’éventuels bains de soleil.
La lumière est largement diffusée par trois fenêtres de toit plein ouest dans tout le volume sous combles, sobre, aux murs immaculés.

Ce que nous en pensons

Un appartement de collectionneurs, situé au cœur d’un quartier à l’énergie vibrante et à l’esprit alternatif, qui constitue un bien peu ordinaire, alliant abondante luminosité et singularité architecturale des espaces. Le bois, disséminé ici et là comme de discrètes touches de couleur, ne fait que mettre davantage en valeur la blancheur éclatante des murs, et insuffle aux multiples pièces des deux niveaux une chaleur aussi surprenante que réjouissante. Les volumes, insoupçonnés depuis la cour, ainsi que la quiétude des lieux permettront aux futurs occupants d’y conjuguer bien des projets : vie d'esthète, vie d’artiste, vie de famille, tout y est envisageable.

Vente en exclusivité

1 530 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 773049

Surface totale intérieure 132.30 m2
Surface Carrez 111.10 m2
Nombre de pièces 6
Nombre de chambres 3

Nombre de lots 17
Montant moyen annuel de la
quote-part de charges courantes
3385 €


Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller

Marine Veilleux +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus