Pointe de la Hague, avec la mer en toile de fond,
une demeure de maître et son grand jardin, cernés de sites remarquables
, MANCHE basse-normandie FR

Situation

Les paysages emblématiques de la pointe du Cotentin, lui ont valu le surnom de « Petite Irlande ». Au nord, à l'ouest ou à l'est, la propriété est située dans un hameau typiquement normand, à moins de deux kilomètres de panoramas époustouflants. Cherbourg et sa gare sont à moins de 30 km. Paris est à 3h15 par le train et quatre heures par l'A13. Le premier bourg avec ses commerces de proximité est à 10 km.

Description

Exposée est/ouest, la demeure est située le long d'une rue du hameau. Elle est entourée de deux jardins clos de murs à l'avant et à l'arrière et un plus grand sur un côté, largement arboré, avec la mer à l'horizon. Une dépendance a été aménagée dans un angle d'un jardin.

La demeure de maître

Demeure de villégiature d'un évêque de Bourges au 19ème siècle, elle est construite en moellons de pierre sur un plan rectangulaire. Elle s'élève sur deux niveaux plus les combles. La toiture à quatre pans, avec quatre souches de cheminée, est d'ardoise. À l'avant, la façade recouverte d'un enduit est scandée par sept travées. La porte d'entrée est située dans la travée centrale surmontée d'une lucarne-pignon percée d'un œil-de-bœuf. Les encadrements des baies sont en pierre de taille. Les moellons de la façade arrière ont été laissés apparents. Un appentis a été flanqué à une extrémité. Les murs et le toit sont recouverts d'un essentage de lauze.


Rez-de-chaussée
La porte à double battant, surmontée d'une imposte, ouvre sur un vestibule traversant avec le départ d'un escalier en bois à une seule volée. D'un côté, une salle à manger puis la cuisine. De l'autre, le salon puis une chambre avec une salle de bains. Des toilettes indépendantes sont logées dans l'appentis. Le sol est pavé de tomettes carrées, et fait d'un parquet de lames droites dans le salon et la chambre. Les murs des pièces de réception sont couverts de lambris de soubassement. Les plafonds sont ornés d'une corniche. Des portes-fenêtres dans la cuisine et la chambre ouvrent sur le jardin à l'avant.
Premier étage
L'escalier débouche sur un palier, éclairé par une baie, qui distribue d'un côté deux chambres en enfilade, dont une avec cheminée en pierre et salle de bains et la seconde avec un accès à la cuisine par un escalier droit. De l'autre côté, un couloir dessert deux chambres, dont l'une avec un point d'eau, une salle de douche et des toilettes indépendantes. Le sol, à ce niveau, est fait d'un parquet de lames droites, les murs couverts de lambris de soubassement.
Combles
Derrière une porte du palier, un escalier droit conduit aux combles qui couvrent la totalité de la demeure. Ils sont parfaitement aménageables et éclairés par l’œil-de-bœuf et des fenêtres de toit.
Jardin
Il est divisé en trois parties. À l'avant, il est clos d'un haut muret de moellons de grès. Au centre, dans un arc de cercle, deux piliers de pierre de taille encadrent une porte piétonne qui ouvre sur la rue. La flore est luxuriante : des bambous, des érables, des chênes, quelques pommiers. La ramure des arbres protège les espaces engazonnés ou recouverts de lierre rampant. Une imposante glycine entoure la porte d'entrée. Sur un côté, une ouverture permet l'accès au plus grand jardin. Moins foisonnant que le premier, il est parcouru par un ru, planté d'espèces exotiques telles le gunnera, avec la mer pour horizon. À l'arrière, clos de murs, l'espace est dégagé. Dans un angle, la dépendance, ancienne chapelle de l'évêque, d'une surface d'environ 40 m², a été construite en moellons de grès sous une toiture d'ardoise. Les baies qui l'éclairent sont rectangulaires. Le plafond en lames de bois est en forme de coque de bateau renversée.

Ce que nous en pensons

Ici, tous les sens sont sollicités. Le paysage pourrait paraître suffisant. Ce serait oublier les soupirs ou les grondements de l'océan à l'horizon. Les parfums de fleurs et d'herbe fraîche, avec leur note de tête et leur note de fond. La minéralité et la flore. Le tout assaisonné d'un petit goût iodé, relevé par la puissance du raz, parfait par la douceur du Gulf Stream. La demeure se fond dans cet environnement contemplatif à nul autre pareil. Bien que discrète, elle n'en demeure pas moins unique par sa taille. Au cœur d'un hameau, elle est pourtant ouverte sur la mer. Des travaux de rafraîchissement sont à prévoir, mais la promesse est grisante.

Vente en exclusivité

930 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 827878

Surface cadastrale 3134 m2
Surface du bâtiment principal 200 m2
Nombre de chambres 4
Surface des dépendances 40 m2
dont aménagées50 m2


Aucune procédure en cours menée sur le fondement des articles 29-1 A et 29-1 de la loi n°65-557 du 10 juillet 1965 et de l’article L.615-6 du CCH

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Cotentin


Jean Gatellier +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus