À 1h30 de Paris, dans l'une des cités les plus emblématiques de Bourgogne,
une maison de ville atypique et unique face à son jardin luxuriant
Dijon, COTE-D'OR bourgogne 21000 FR

Situation

À quelques encablures au sud-est de la région Île-de-France, la demeure se tient au cœur d'une cité qui porte le label "ville d'art et d'histoire". François Ier la surnommait "la ville aux cent clochers". Elle s'entoure de douces collines boisées et de forêts.
Du logis, tout peut se faire à pied ou à vélo. Les commerces, les musées, le marché couvert construit au 19e s. par Louis-Clément Weinberger, et de nombreux restaurants, font la joie de ses habitants. Un tramway face à l'immeuble dessert tout le cœur historique ainsi que la gare SNCF. Cette dernière rejoint Paris-Bercy ou la Gare de Lyon en 1h30, Lyon, Genève, Marseille et Nice.
Le quartier où est placée la maison, ne manque pas d'histoire. À proximité, une rue très prisée bordée de nombreux Hôtels Particuliers des 17e et 18e s., s'achemine vers l'église Notre-Dame et, non loin de là, vers l'habitation du gouverneur de Bourgogne, appelé "Chevalier sans reproche", mort à la bataille de Pavie en 1525.

Description

Un grand boulevard bordé de tilleuls conduit à la maison. Puis, se dresse un imposant immeuble de la fin du 19e s., en pierre de taille, agrémenté de plusieurs garde-corps finement ciselés. Une porte cochère en bois sculptée, surmontée d'une imposte en verre ouvragée, ouvre ses portes sur un large hall équipé d'anciennes boites aux lettres en bois dessinées. Les parties communes desservent des appartements de l'immeuble. Derrière une autre porte cochère, apparaît le logis totalement indépendant où se trouve un jardin verdoyant, mêlant plusieurs essences, complété d'une terrasse en teck à larges lattes. Un ensemble composé de fleurs, d'herbes aromatiques et d'arbustes savamment organisés, fait face à la maison.

La maison de ville

Elle s'élève sur deux niveaux. La façade claire est ponctuée de plusieurs larges fenêtres accompagnées de contrevents à lamelles en bois. Le dessus des ouvertures s'agrémente d'un bardage ancien, dentelé, qui longe toute la bâtisse. Chaque baie est séparée par un habillage en bois. Le sous-sol est accessible depuis une double porte en verre. Les soupiraux de la maison sont finement ciselés et creusés dans la pierre. La toiture couverte d'ardoises est percée de plusieurs fenêtres de toit qui présagent une forte luminosité intérieure. Quelques marches en pierre conduisent à la porte d'entrée principale.


Le rez-de-chaussée
L'entrée présente une perspective sur un vaste espace similaire à celui d'un "loft". En effet, les volumes dégagés sont éclairés par quatre double fenêtres en double vitrage, avec vue sur le jardin. La luminosité met en relief le sol recouvert d'un parquet contemporain à larges lattes en chêne. Face au vestibule, des toilettes d'invités avec lave-mains en porcelaine sont agrémentées de placards aux ouvertures anciennes et volets à lamelles de bois. S'en suit une vaste pièce compartimentée en trois univers, l'entrée, la salle à manger et la cuisine très moderne. Cette dernière est équipée d'un plan de travail en bois de même couleur que le sol, ainsi que d'appareils ménagés intégrés avec des placards en acier brossé. L'espace salle à manger est attenant. La salle de séjour a la particularité d'être agrémentée d'une cheminée dont les lignes épurées sont parfaitement appropriées à l'ensemble. Deux escaliers de métal, en colimaçon, conduisent aux chambres du premier étage.
Le rez-de-jardin
Une double porte en verre accède à un espace tout à fait atypique où se mêlent authenticité et modernité. Deux passages peuvent être empruntés pour y arriver, l'un de l'extérieur et l'autre de l'intérieur par l'escalier qui descend au sous-sol. Un espace bureau donne sur les anciennes marches en pierre qui accèdent au jardin. Une double porte en verre, à double vitrage, illumine l'endroit. Une chambre munie de grands placards de rangements, avec un sol recouvert d'un carrelage en damiers, une salle de douche ornée d'une multitude de mosaïques, des toilettes à part équipées d'une vasque en pierre, se trouvent au même niveau qu'une piscine intérieure. Une grande baie vitrée sépare l'espace de la chambre et la piscine.
Une porte ouvre sur un très grand volume où s'étend le plan d'eau entouré de murs en pierre vieux de plusieurs siècles, ainsi que d'un parquet à larges lattes. Le plafond étoilé, les coffres transformés en assises caractérisent les lieux. Une alcôve en pierre débouche sur un espace voûté où est placée la douche. La piscine, chauffée par une pompe à chaleur, traitée au sel, propose également un système de contre-courant, ainsi qu'un volet électrique. Une ventilation empêche l'humidité.
Le premier étage
En haut de l'escalier côté salon, une ouverture donne sur une première chambre avec son coin bureau. D'imposants placards coulissants longent tout un pan de mur. De larges fenêtres de toit éclairent la pièce. Le parquet est identique à celui du rez-de-chaussée. Les poutres sont peintes en blanc et la charpente est apparente. Une salle de bains attenante, entièrement carrelée, équipée de deux lavabos en porcelaine et de placards là aussi coulissants, communique avec une seconde chambre qui a la particularité d'avoir un accès extérieur indépendant grâce au premier escalier en métal côté cuisine.

Le jardin

Même s'il est de faible dimension, il reste très fourni. Des pas japonais mènent à la terrasse entourée de plusieurs essences d'arbres et de fleurs. S'y trouvent notamment un érable du canada qui fait rougir ses feuilles en automne, des hortensias, des cornouillers. Des parterres de végétations entourés de pierres ovales mettent en valeur certaines plantes exotiques comme des bambous. Un rosier grimpant orne l'entrée principale. Le jardin bénéficie d'un éclairage nocturne, autorisant ainsi les repas en soirée.

Ce que nous en pensons

Unique et rare, avec des airs d'hôtel particulier, une maison de ville nichée dans la nature dépourvue des nuisances urbaines. D'importants volumes dans un intérieur contemporain confortable et lumineux. Un ensemble aérien rehaussé par un jardin accueillant, non ostentatoire. La piscine intérieure, sous son ciel étoilé, entre ses murs en pierre vieux de plusieurs siècles, parachève le tout.
Les chambres demeurent spacieuses et les salles de bains élégantes. Aucuns travaux ne sont à prévoir.

700 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 602773

Surface cadastrale 461 m2
Surface du bâtiment principal 116 m2
Nombre de chambres 3

Nombre de lots 36
Montant moyen annuel de la
quote-part de charges courantes
1335 €

Aucune procédure en cours menée sur le fondement des articles 29-1 A et 29-1 de la loi n°65-557 du 10 juillet 1965 et de l’article L.615-6 du CCH

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Autour de Saint-Fargeau

Isabelle Ponelle +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus