Dans un joli village animé du Haut Var
une maison bourgeoise du 19e s. à rénover
Aups, VAR paca 83630 FR

Situation

Le village est situé au cœur du parc naturel régional du Verdon, au pied du massif des Espiguières, dans une région propice aux randonnées et aux activités sportives, dont celles du célèbre lac de Sainte-Croix et des gorges du Verdon.
Fontaines anciennes, lavoir, ruines de château fort, vestiges de remparts du 12e s., maisons médiévales, cadrans solaires et portes aux linteaux délicatement ouvragés agrémentent la promenade dans les ruelles pittoresques du village.
La mer est à 60 km, le ski à 80 km, le lac de Sainte-Croix à 20 min. Il faut environ 30 min pour rejoindre Draguignan et la gare TGV des Arcs ; la gare d'Aix-en-Provence TGV et l'aéroport de Marseille-Provence, enfin, se trouvent à 1h30 de route.

Description

L'entrée principale de la maison se trouve dans une ruelle calme au pied des remparts : desservie par une volée de marches, une lourde porte en bois cintrée, surmontée d'un linteau de pierre, lui-même paré d'un fronton brisé et d'un tympan abritant une niche. Un deuxième accès est possible à l'arrière, par une autre venelle.
La bâtisse, d'environ 380 m² habitables, exposée au levant et au couchant, regarde le campanile en fer forgé qui orne la tour de l'horloge, depuis ses trois niveaux surmontés de combles.
La façade aux couleurs chaudes est percée d'une vingtaine de baies pour moitié agrémentées de persiennes. Un balcon travaillé, maçonné et forgé, est suspendu au deuxième étage, s'étendant sur la largeur de trois baies, dont deux portes-fenêtres qui y donnent accès.
Le toit est recouvert de tuiles canal et souligné d'une quadruple génoise, caractéristique de la région.

La maison

Derrière une lourde porte d'entrée en bois, se dévoile une vaste maison bourgeoise à l'architecture cossue et aux volumes équilibrés. Une large cage d'escalier à paliers, longée par une rampe en bois et habillée de carreaux de ciment en damier noir et blanc, distribue harmonieusement les pièces et appartements du premier et du deuxième étages. Le dernier étage est occupé par de vastes combles et le sous-sol, qui communique avec la ruelle arrière par un dédale de caves, achève la bâtisse ainsi composée de cinq niveaux.
Le fronton brisé, les menuiseries, les fenêtres à espagnolette, les ferrures intérieures, les terres cuites au sol et la rambarde forgée du balcon sont autant d'éléments qui s'apparentent au 18e s., au sein d'un ensemble majoritairement construit au 19e s. et typique de son époque.


Rez-de-chaussée
La porte principale de la maison, au rez-de-chaussée, donne dans un premier vestibule qui dessert un hall d'entrée d'où s'élance la cage d'escalier. Le niveau est composé de deux appartements : un studio indépendant rénové, agrémenté d'une cuisine et d'une salle de douche avec toilettes ; et un appartement ne faisant pas partie de la propriété. Au fond, une porte en bois masque une autre entrée qui donne sur la ruelle arrière, une office et des toilettes. Les carreaux qui habillent le sol, la rampe d'escalier en bois et les trois mètres de hauteur sous plafond donnent beaucoup d'élégance à l'ensemble. De part et d'autre du hall d'entrée, trois portes permettent d'accéder aux caves. Une centaine de mètres carrés occupent le niveau inférieur, qui se trouve à hauteur de la ruelle bordant l'arrière de la maison et ne constitue pas, de ce fait, un véritable sous-sol. S'y dessine un parcours insolite, à travers un dédale de caves voutées communicantes, dont l'une devait autrefois servir au logement des animaux.
Premier étage
Le premier étage est occupé par deux appartements. L'un d'eux a été entièrement rénové et s'organise de part et d'autre du salon/salle à manger : d'un côté, deux chambres à coucher en enfilade ; de l'autre, la cuisine, une salle de douche avec toilettes et une grande chambre. L'ensemble est baigné de lumière et bénéficie d'une belle hauteur sous plafond. Le second appartement est composé de trois pièces en cours de rénovation.
Deuxième étage
Des tomettes hexagonales rouges et des nez de marches en bois habillent l'escalier qui conduit au deuxième étage. L'espace est distribué comme à l'origine et n'a pas encore été rénové : d'un côté, deux chambres à coucher et une cuisine ancienne ; de l'autre, un appartement composé d'une cuisine, d'un séjour, d'une grande chambre, d'une salle de douche. Le sol est habillé de tomettes typiquement provençales ; les cheminées en marbre, les fenêtres à espagnolette et la rambarde du balcon filant reflètent le temps passé. Les pièces sont toutes très lumineuses, grâce à la double exposition est/ouest des façades de la maison.
Combles
Une hauteur sous plafond de 3,5 m à son point le plus haut et une charpente apparente, une superficie d'environ 120 m2 et une organisation originale des pièces, un niveau plus élevé aménagé en une terrasse semi-couverte, où l'on faisait autrefois sécher les légumes, donnent à cet espace un caractère exceptionnel. Tout reste à faire pour transformer ce volume en habitation, mais la variété de dimension de ses pièces et son ossature proprement dite le rendent très inspirant.

Ce que nous en pensons

Un lieu paisible logé dans un village typique du Haut Var, entre vignobles et Verdon, entre champs d'oliviers et forêts de chênes verts, où sports, tourisme et gastronomie se côtoient dans une parfaite harmonie.
Crèche, école et collège sont accessibles à pied ; les commerces restent ouverts toute l'année et le marché à l'ombre des platanes centenaires jouit d'une réputation inchangée dans toute la région. "Lou paÏs dou ben estre" mérite encore son surnom pittoresque.
La maison, noble et authentique, peut se prêter à différents projets. Une grande famille y trouverait sa place autant qu'une activité orientée vers le tourisme ; l'alliance des deux pourrait même s'y épanouir, à l'issue d'une rénovation qui rendrait toute sa vitalité et sa vigueur architecturale à la demeure provençale en dormance.

440 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 876926

Surface cadastrale 200 m2
Surface du bâtiment principal 378 m2
Nombre de chambres 8
Surface des dépendances 220 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Haut Var


Anne Triboulet +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus