Proche de la place de la Bastille, un loft commercial de 575 m² de type industriel
sur trois niveaux et sous verrière, prêt à emménager
Paris, PARIS paris 75011 FR

Situation

Dans le 11e arrondissement, à égale distance entre les places de la Bastille et des Vosges, le bien prend place dans le quartier de la Roquette, secteur de l’arrondissement le plus proche de la Seine, du port autonome et des quais. À l'extrémité de la rue, une fois le boulevard Richard-Lenoir traversé, se rejoint le Marais.
Sur la rive droite de la Seine, cet arrondissement, longtemps associé aux artisans et ateliers de manufacture liés à l’ameublement, compte de nombreux locaux des anciennes activités convertis, au fil des ans, en de spacieux lofts d’habitation ou, comme ici, réhabilités en espaces commerciaux ou en bureaux. Les stations de métro ou de bus et les couloirs pour vélos, proches, en font un endroit facile d'accès.

Description

La façade en pierre de taille est constituée de plates-bandes et de panneaux encadrés de moulures. L’immeuble, construit en 1864, s’élève sur quatre étages auxquels s'ajoute un cinquième en retrait, souligné par un balcon filant. Les sept travées de baies sont ordonnées symétriquement par rapport à l'axe central que marque la porte cochère de l’immeuble, encadrée de soubassements en pointe de diamant et de hauts panneaux en verre imprimé, que protège une ferronnerie. Un digicode en sécurise l’accès. De part et d'autre, au rez-de-chaussée, se dressent les devantures des deux commerces sur rue. Au-dessus de la porte cochère, un balcon situé au deuxième étage surplombe l’entrée de l’immeuble. Le passage sous le porche, récemment rénové, est entièrement dallé et dessert une deuxième porte d'accès au bien. Dans une cour pavée, enfin, se trouve un troisième accès, qu'assure une double porte vitrée inscrite dans une devanture en acier laqué à meneaux verticaux et allèges pleines, identique à celle située sur la façade côté rue.

L'intérieur

La porte sur rue donne accès à un premier espace d’une quarantaine de mètres carrés, qui correspond au volume sous le plancher du premier étage de l’immeuble. Le parti-pris architectural et décoratif est résolument industriel : parquet en bois massif de type lamellé-collé au sol, murs en brique décapée, colonnes en fonte peinte. Les pierres des murs mitoyens ont également été mises à nu puis restaurées et rejointoyées.


Le rez-de-chaussée
Une fois passé l'espace encadré de deux piliers de briques mises à nu, se présente, une vingtaine de mètres plus loin, l’un des angles du triangle que forme le plan du premier niveau, ouvert, sur plus de 280 m². La structure de poteaux et de poutres est peinte en blanc ; les verrières et éléments de ferronnerie apparents sont, eux, peints en vert d’eau. Au centre, un escalier droit métallique à marches en bois massif sans contremarches dessert un premier niveau. À l’aplomb, une verrière de près de 6 m de long et de deux versants d'environ 2,5 m procure une lumière zénithale qui se diffuse jusqu’au rez-de-chaussée, grâce à un plancher en partie vitré. En face de l’escalier, une double porte en verre donne accès à la cour de l’immeuble. Au plafond, la charpente évoque un origami complété d’un mikado d'ombres portées par l'enchevêtrement de sa structure métallique. À gauche de cet escalier et au fond, un espace sanitaires avec toilettes et lavabos est dissimulé derrière un lambris en bois à fausses clairevoies. Enfin, deux volumes contigus aux parties hautes vitrées de type atelier sont agencés à la droite de l’escalier. L’un d’eux abrite une cuisine.

Le premier étage
Au deuxième niveau, la trémie de l’escalier est protégée par un garde-corps en métal à lisses horizontales. Le plancher du pourtour de l’escalier est en verre. Tous les sols sont revêtus de parquets. À cet étage, d'une surface de plus de 200 m², un ensemble de sanitaires est dissimulé derrière des lambris. Deux autres bureaux contigus, aux parties hautes vitrées, sont également agencés à ce niveau. Ils bénéficient chacun d’une fenêtre qui donne sur la cour. Les plafonds du niveau, mansardés, sont percés de sept verrières à trois volumes et d’une grande verrière centrale.

Le deuxième étage
Un escalier métallique droit, de même finition que celui qui conduit du rez-de-chaussée au premier étage, donne accès à une mezzanine d'environ 25 m², protégée par un garde-corps à la partie basse pleine surmontée de lisses métalliques.

Ce que nous en pensons

Un espace industriel typique de la fin du 19e s transformé en un bien à l'image du quartier branché et prisé où il se trouve, proche du pittoresque et unique port parisien, des quais du Marais et de la place des Vosges. Les marqueurs authentiques de l'époque ont été remarquablement restaurés, les volumes intérieurs magnifiés par des verrières et des planchers diaphanes qui égayent ce lieu prêt à emménager. Plus de cinquante personnes pourront y travailler et bénéficier d’espaces de réunion, de réception ou de détente. À vélo, en bus ou en métro, les connexions sont nombreuses. La notoriété du quartier pour ses nombreux bars, restaurants et autres lieux de loisir proches de Bastille enchantera les jeunes actifs, assurément.

7 200 000 € Honoraires de négociation inclus
6 857 143 € Honoraires exclus
5% TTC à la charge de l'acquéreur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 416924

Surface totale intérieure 612 m2
Surface Carrez 576 m2
Nombre de pièces 15
Hauteur sous plafond 7
Nombre de chambres 5
destination des lieux commercial

Nombre de lots 45
Montant moyen annuel de la
quote-part de charges courantes
10000 €

Aucune procédure en cours menée sur le fondement des articles 29-1 A et 29-1 de la loi n°65-557 du 10 juillet 1965 et de l’article L.615-6 du CCH

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller

Guillaume Naa +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus